S’abonner au mag
  • C1
  • Quarts

Les clubs européens exemptés de championnat : une exception française

Par Anna Carreau

Entre les manches allers et retours des quarts de finale de Coupe d’Europe, la Ligue 1 a offert à ses représentants un temps mort ce week-end, en repoussant les affiches les concernant. Une initiative qui interroge sur la véritable capacité des clubs français à faire leur trou parmi l’élite continentale.

Les clubs européens exemptés de championnat : une exception française

Pendant que le FC Barcelone se coltine un déplacement à Cadix, le Real Madrid un vol vers Majorque et que l’Atlético recevra Gérone dans un duel pour la troisième place de Liga, nos acolytes du championnat de France auront eux piscine ce week-end. Ou plutôt récup’. Tous fiers de leurs belles défaites glanées lors des quarts de finale allers de Coupe d’Europe, le Paris Saint-Germain, le LOSC et l’Olympique de Marseille voient leurs matchs prévus face à Lorient, Monaco et Nice être reportés au 24 avril prochain, entre deux autres journées de Ligue 1. L’objectif ? Favoriser les performances françaises en Europe après avoir réussi à caser trois de ses poulains en quarts. Une décision louable si l’on considère l’aspect physiologique des joueurs, qui décrient un calendrier toujours plus chargé, mais qui ne fait pas pour autant disparaître les rencontres prévues et interroge : est-ce le signe que la Ligue 1 est un petit championnat ?

Turnover et matchs de relance en Espagne

Si Pep Guardiola avait déjà râlé sur le fait que le Real Madrid n’avait pas joué pendant dix jours et était donc vraisemblablement plus frais pour le quart de finale aller, cela n’a pas empêché la bande de Bernardo Silva de faire sa loi sur la pelouse du Bernabéu et de signer un splendide match nul 3-3. Les deux protagonistes du meilleur quart de finale aller en matière de spectacle ont pourtant tous deux rendez-vous avec des rivaux locaux en championnat ce week-end, face à Luton pour les Sky Blues et à Majorque pour les Merengues. Sans que cela n’agace outre mesure leurs deux coachs. Carlo Ancelotti, en déplacement sur l’île des Baléares avec ses sbires, devrait même peu faire tourner, pour asseoir un peu plus sa domination sur la Liga. Mais ce match d’entre-deux sera aussi l’occasion pour l’entraîneur italien de relancer Eder Militão, de retour des croisés, et de lui donner du rythme avant de se pointer à l’Etihad Stadium mardi.

Même son de cloche côté Barça, qui va profiter de son déplacement au Nuevo Mirandilla pour continuer de donner du temps de jeu à Pedri, lumineux lors de son entrée en jeu face au Paris Saint-Germain, dans une équipe largement remaniée. Exit Robert Lewandowski, İlkay Gündoğan et compagnie, aux plus jeunes comme Fermin López ou Vitor Roque de prouver qu’ils peuvent avoir un rôle à jouer lors du quart retour en brillant face au 18e de Liga. D’autant que, chambreur, Cadix a déjà prévu une potentielle excuse à Xavi en cas de défaite, rappelant ses critiques de la saison passée avec une vidéo d’un terrain inondé. Le seul potentiel perdant de cette programmation entre deux quarts côté espagnol s’appelle l’Atlético de Madrid, quatrième de Liga, qui devra affronter Gérone, troisième et au repos depuis 13 jours, dans un duel qui ne lui laissera aucun répit. Et pas même le temps de récupérer Mario Hermoso ni Memphis Depay, toujours blessés. Plus proche de la cinquième place du championnat, détenue par l’Athletic Club, que de la troisième, l’Atléti doit à tout prix s’éloigner d’un classement hors du top 4, qualificatif pour la C1, qui serait dramatique pour Diego Simeone.

Meilleur buteur à l’entraînement

Tous pourront en tout cas faire jouer ceux qui seront suspendus pour le quart de finale retour, comme Samuel Lino, Sergi Roberto, Andreas Christensen ou Aurélien Tchouaméni. Et permettre à des joueurs comme Ferran Torres, Ángel Correa ou Jude Bellingham de retrouver le chemin des filets. Un shot de confiance en soi dont aurait bien eu besoin Kylian Mbappé, qui devait affronter l’ogre lorientais, 16e de Ligue 1 et premier relégable, samedi. Mais lui, comme Achraf Hakimi, suspendu pour le quart aller, devra se contenter d’oppositions face à Gigio Donnarumma ou Arnau Tenas à l’entraînement. Avec la pression qu’une élimination lors des quarts de finale retours tourne d’autant plus le championnat de France au ridicule après avoir laissé ses champions souffler. Et vu les scores lors des matchs allers – défaite 3-2 du PSG face au Barça, défaite 2-1 de l’OM face à Benfica, défaite 2-1 du LOSC face à Aston Villa –, il y a plus de chances que la 33e journée se joue effectivement le samedi pour tous les clubs, et non le dimanche comme prévu par la LFP en cas de qualification d’un club en demies.

Par Anna Carreau

Articles en tendances
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
07 Kylian MBAPPE (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris and Toulouse at Parc des Princes on May 12, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
07 Kylian MBAPPE (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris and Toulouse at Parc des Princes on May 12, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J33
  • PSG-Toulouse (1-3)
Mbappé, un départ pas vraiment comme une légende

Mbappé, un départ pas vraiment comme une légende

Mbappé, un départ pas vraiment comme une légende

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Real Madrid

Atlético Madrid

FC Barcelona

Actus PSG

Actus OM

Lille