S’abonner au mag
  • C3
  • Quarts
  • Benfica-OM (2-1)

L’OM s’incline d’une courte tête contre Benfica

Par Alexandre Lazar

Longtemps inoffensif, l’Olympique de Marseille a finalement choisi de ne pas hypothéquer ses chances de qualification au Portugal, contre Benfica (2-1). Il faudra néanmoins resserrer les rangs pour vivre une grande soirée européenne au Vélodrome et rallier le dernier carré de la Ligue Europa, dans une semaine.

L’OM s’incline d’une courte tête contre Benfica

Benfica 2-1 Olympique de Marseille

Buts : Rafa Silva (16e) et Di María (52e) pour le SLB // Aubameyang (67e) pour l’OM

En très mauvaise forme sur la scène nationale après la fin de l’état de grâce suivant la nomination de Jean-Louis Gasset, l’Olympique de Marseille a longtemps été mis face à ses limites en coupe d’Europe, par un SL Benfica en maîtrise sur ses terres. Pour autant, contre toute attente, Pierre-Emerick Aubameyang a rallumé la flamme contre une formation lisboète qui s’est éteinte progressivement, à une semaine du match retour dans un Vélodrome survolté (2-1). Et si le meilleur était finalement à venir ?

Rafale Silva, by Dassault Aviation

Si les Marseillais tentent de gêner leurs hôtes en conservant par séquence le cuir, il faut un retour primordial de Chancel Mbemba dans le dos d’Alexander Bah, qui s’emmêle les pinceaux au moment de conclure de près (6e), pour éviter de devoir rapidement courir après le score. Dans l’autre surface, à la suite d’un corner, Casper Tengstedt ôte une balle de but à Leonardo Balerdi, à l’affût sur une remise de Pierre-Emerick Aubameyang vers le second poteau (12e). Mais malgré une entame correcte, l’OM se fait surprendre par l’accélérateur de particules du SLB : au départ de l’action en déviation, Rafa Silva est trouvé dans la surface par Tengstedt. Dans l’espace, le champion d’Europe 2016 parvient à s’emmener le ballon avant d’ajuster Pau López sur sa gauche, avec un pointu rasant du droit (1-0, 16e).

Dès lors, les Aigles mettent le pied sur le ballon et les Marseillais demeurent inoffensifs, échappant même au but du break. Balerdi reprend de justesse Tengstedt (24e) et Rafa Silva est en démonstration. Encore en déviation, il trouve João Neves, dont la frappe plein axe termine dans la niche de López (32e). Esseulé de manière mystérieuse sur la droite de la surface, David Neres choisit lui de ne pas châtier les Phocéens en prenant le temps de contrôler, mais envoie plutôt une reprise lobée et instantanée qui fuit le cadre (40e). Le premier acte se referme sur la probable grave blessure au genou de Quentin Merlin.

Aubame masqué

Pas le temps de reprendre espoir au retour des vestiaires, Luis Henrique est contré et, sur la transition qui suit, Ángel Di María fixe dans l’axe avant de décaler Neres, qui accélère face à Balerdi et sert aux petits oignons l’ancien Parisien, habituellement serial passeur. Face au but, Di María ne tergiverse pas du gauche (2-0, 52e) et célèbre comme le veut la tradition : en mimant un cœur avec les doigts. Déjà la fin des haricots ? Aubameyang est victime d’une béquille grossière de Neves dans la surface lisboète, pour autant l’arbitre Michael Oliver n’arrange pas son cas auprès des supporters marseillais en laissant le jeu se poursuivre (55e).

Imprécis, les Olympiens le sont toujours, mais Aubameyang parvient à prendre la profondeur sur une passe dans l’intervalle de l’entrant Azzedine Ounahi. Il file au but, puisqu’António Silva manque son interception, et ouvre son pied droit au dernier moment pour se jouer d’Anatoliy Trubin (2-1, 67e). Le dixième pion de la saison en Ligue Europa pour PEA, définitivement dans son jardin. La cathédrale de la Luz, éteinte au profit des 2000 âmes marseillaises en parcage, se met à douter. Ce sont les hommes de Gasset qui finissent mieux, donc, mais Harit est incapable de cadrer sa reprise du droit au second poteau (73e), en miroir de son match. La partie s’achève sur des jambes tremblotantes côté Benfica, et l’OM n’a – au bout du compte – qu’un but à remonter. C’est peu et tant à la fois pour une équipe qui commet beaucoup d’erreurs et peine tant à livrer des matchs pleins.


Benfica (4-2-3-1) : Trubin – Bah, A. Silva, Otamendi, Aursnes – J. Neves, Florentino – Di María, Rafa Silva, Neres (J. Mário, 71e) – Tengstedt (M. Leonardo, 71e). Entraîneur : Roger Schmidt.

Olympique de Marseille (3-4-2-1) : P. López – Mbemba (Soglo 67e), Gigot, Balerdi – Merlin (Ndiaye, 45e+2), Veretout, Kondogbia, L. Henrique – Harit, Aubameyang – Moumbagna (Ounahi, 54e). Entraîneur : Jean-Louis Gasset.

Par Alexandre Lazar

Articles en tendances
30
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen  (3-0)
  • C3
  • Finale
  • Atalanta-Leverkusen
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)
Logo de l'équipe Atalanta
Lookman au triple galop
  • C3
  • Finale
  • Atalanta-Bayer Leverkusen (3-0)
Lookman au triple galop

Lookman au triple galop

Lookman au triple galop

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

30
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen  (3-0)
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Benfica

Actus OM

Rafa Silva

21
Revivez Benfica-OM (2-1)
Revivez Benfica-OM (2-1)

Revivez Benfica-OM (2-1)

Revivez Benfica-OM (2-1)
33
Revivez Inter - Benfica (3-3)
Revivez Inter - Benfica (3-3)

Revivez Inter - Benfica (3-3)

Revivez Inter - Benfica (3-3)
02
Revivez la victoire de l'Inter à Lisbonne (0-2)
Revivez la victoire de l'Inter à Lisbonne (0-2)

Revivez la victoire de l'Inter à Lisbonne (0-2)

Revivez la victoire de l'Inter à Lisbonne (0-2)

Ángel Di María

21
Revivez Benfica-OM (2-1)
Revivez Benfica-OM (2-1)

Revivez Benfica-OM (2-1)

Revivez Benfica-OM (2-1)