S’abonner au mag
  • International
  • France (F)

Quel avenir pour Hervé Renard après les JO ?

Par Alexis Billebault

Le 31 août prochain, Hervé Renard quittera vraisemblablement son poste de sélectionneur de l’équipe de France féminine, après les Jeux olympiques. Le Savoyard retournera dans le football masculin. Reste à savoir où, mais ce ne sont pas les pistes qui manquent.

Quel avenir pour Hervé Renard après les JO ?

Jean-Michel Aulas est du genre têtu. Le vice-président de la Fédération française de football (FFF) en charge du football féminin a confié, lors d’un entretien accordé à L’Équipe le 21 mars, que l’hypothèse de voir Hervé Renard rester sur le banc des Bleues après le JO n’était pas exclue, alors que le principal intéressé et Philippe Diallo, le président de l’instance, avaient affirmé le contraire la veille. L’ex-boss de l’Olympique lyonnais sait effectivement se montrer convaincant, mais la tendance lourde est clairement à un départ de l’ancien sélectionneur de la Zambie et de la Côte d’Ivoire. Renard a annoncé son intention de retourner à 55 ans dans le football masculin, et de préférence à la tête d’une sélection.

Certaines fédérations l’ont approché plus ou moins discrètement ces derniers mois. Renard, qui aurait pu effectuer une pige avec la Côte d’Ivoire lors de la dernière CAN, est sous contrat avec la FFF et n’a postulé nulle part. Il avait eu une conversation téléphonique avec Gamal Allam, le président de la fédération égyptienne, qui venait de se séparer du Portugais Rui Vitória après l’élimination des Pharaons lors de la CAN, en huitièmes de finale contre la RD Congo (1-1, 7-8 aux TAB), mais le dirigeant souhaitait que le Français s’installe rapidement au Caire. Une proposition vite écartée par ce dernier en raison de son engagement contractuel avec la FFF, et Allam a finalement engagé Hossam Hassan. L’Algérie s’était également renseignée, avant de jeter son dévolu sur le Croato-Bosno-Suisse Vladimir Petković. Mais d’autres destinations possibles existent.

  Corée du Sud : pour quelques matins calmes

Il s’agit d’une des pistes les plus sérieuses. La fédération sud-coréenne a limogé l’Allemand Jürgen Klinsmann après l’élimination en demi-finales de la Coupe d’Asie des nations face à la Jordanie (0-2), et a nommé Hwan Sung-hong pour assurer l’intérim. L’ancien international (103 sélections), qui était en charge des moins de 23 ans, a commencé son court mandat par un match nul (1-1) contre la Thaïlande à Séoul le 21 mars en qualifications pour la Coupe du monde 2026 (retour le 26 mars à Bangkok), et il sera probablement sur le banc des Taegeuk Warriors en juin prochain à Singapour et contre la Chine (5e et 6e journées). L’instance sud-coréenne, réputée pour son organisation très carrée, a visiblement en tête de refaire confiance à un beau blond puisqu’elle est entrée en contact avec Renard et ses représentants. Elle est capable de lui proposer un challenge sportif intéressant, avec la perspective de disputer la Coupe du monde 2026 et la Coupe d’Asie des nations en 2027, un cadre de travail très professionnel et un salaire attractif, puisque Klinsmann émargeait à 170 000 euros par mois, hors primes et avantages. Et le Français n’est pas insensible à cette marque d’intérêt.

  Nigeria : s’il n’est pas proche de ses sous

Depuis le 29 février dernier, le Nigeria, finaliste de la CAN face aux Éléphants (1-2) n’a plus de sélectionneur après le départ du Portugais José Peseiro, en fin de contrat. Finidi George va assurer l’intérim lors des matchs amicaux face au Ghana (22 mars) et au Mali (26 mars) à Marrakech (Maroc), et éventuellement en juin contre l’Afrique du Sud et le Bénin en éliminatoires du Mondial, alors que la fédération a lancé à un appel à candidature. Elle a commencé à tâter le terrain sur le profil de Renard, qui n’ignore rien du potentiel des Super Eagles. Mais la fédération nigériane, plusieurs fois mouillée dans des affaires de corruption, est réputée pour être mauvaise payeuse. Ainsi, Peseiro, qui avait accepté de baisser son salaire de 70 000 à 50 000 euros lors de la prolongation de son contrat en 2023, a passé une partie de son temps à courir après son argent. Comme publicité, on a connu mieux…

  Cameroun : le candidat d’Eto’o

Hervé Renard a rencontré Samuel Eto’o à Abidjan, lors de la CAN. Récemment, le président de la Fédération camerounaise de football (FÉCAFOOT) a proposé le nom du champion d’Afrique 2012 et 2015 pour succéder à Rigobert Song, dont le contrat a pris fin le 29 février dernier. Mais dans le dossier épineux du nouveau sélectionneur des Lions indomptables, Eto’o n’aura pas une grande marge de manœuvre, puisqu’il appartiendra à Paul Biya, le chef de l’État, et à un ou deux membres de son entourage politique très proche, de trancher, ce qui ne signifie pas qu’Eto’o, également en discussion avec José Peseiro, ne sera pas écouté. Les Camerounais, au repos en mars, ne rejoueront qu’au mois de juin face au Cap-Vert et à l’Angola en qualifications pour la Coupe du monde 2026. Un intérimaire pourrait gérer les affaires courantes en attendant l’arrivée du Savoyard – ou d’un autre technicien – le 1er septembre, pour le début des éliminatoires de la CAN 2025. Financièrement, le Cameroun peut s’offrir Renard, puisque le salaire du sélectionneur a toujours été pris en charge par l’État.

  Pologne : ticket numéro 14

Au début de l’année 2023, après s’être séparée de Czeslaw Michniewicz, la fédération polonaise avait proposé le poste de sélectionneur à Hervé Renard, lequel avait décliné pour s’engager un peu plus tard avec la FFF. Depuis, Fernando Santos a été remplacé par Michal Probierz en septembre dernier. L’ancien coach des Espoirs polonais est sous contrat jusqu’en 2026, avec un salaire mensuel de 46 000 euros, mais il n’ignore pas que l’instance a la mise à la porte facile, puisqu’il est le treizième sélectionneur des Bialo-czernowi depuis 2000. La Pologne, qui a battu l’Estonie (5-1) jeudi soir à Varsovie, affrontera mardi le Pays de Galles à Cardiff, lors de la finale des barrages de la voie A qualificative pour une place à l’Euro 2024. Et une élimination pourrait fragiliser Probierz et relancer quelques dossiers, dont celui de Renard, que Cezary Kulesza, le président de la fédération, n’a pas passé à la broyeuse.

Mais encore…

D’autres hypothèses peuvent se greffer à cette liste, même si elles ne sont pas les plus crédibles. Ainsi, la Suisse pourrait se retrouver sans sélectionneur après l’Euro allemand, puisque Murat Yakın, en fin de contrat après le tournoi, a refusé, du moins pour l’instant, la proposition de prolongation de deux ans de la fédération. L’Éire, après avoir mis fin au contrat de Stephen Kenny, a installé temporairement John O’Shea sur le banc des Boys in Green, tout en continuant à chercher activement un sélectionneur, au plus tard pour le début de la phase de groupes de la Ligue des nations en septembre, et surtout en vue des qualifications pour la Coupe du monde 2026. La phase finale de l’Euro 2024 scellera quelques sorts, et des portes seraient susceptibles de s’ouvrir. Hervé Renard, qui a enchaîné les contrats depuis sa nomination en Zambie en 2008, pourrait également décider de souffler, et d’attendre une opportunité, en sélection ou même en club.

Par Alexis Billebault

Articles en tendances
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
07 Kylian MBAPPE (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris and Toulouse at Parc des Princes on May 12, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
07 Kylian MBAPPE (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris and Toulouse at Parc des Princes on May 12, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J33
  • PSG-Toulouse (1-3)
Mbappé, un départ pas vraiment comme une légende

Mbappé, un départ pas vraiment comme une légende

Mbappé, un départ pas vraiment comme une légende

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Actus FRA

Corée du Sud

Cameroun

Pologne

Logo de l'équipe Pays de Galles
Wales' Kieffer Moore celebrates scoring their side's first goal of the game during the UEFA Euro 2024 qualifying group D match at the Cardiff City Stadium, Cardiff. Picture date: Tuesday March 28, 2023. - Photo by Icon sport
Wales' Kieffer Moore celebrates scoring their side's first goal of the game during the UEFA Euro 2024 qualifying group D match at the Cardiff City Stadium, Cardiff. Picture date: Tuesday March 28, 2023. - Photo by Icon sport
Pronostic Pays de Galles Pologne : Analyse, cotes et prono du barrage pour l’Euro 2024

Pronostic Pays de Galles Pologne : Analyse, cotes et prono du barrage pour l’Euro 2024

Pronostic Pays de Galles Pologne : Analyse, cotes et prono du barrage pour l’Euro 2024
Logo de l'équipe Pologne
Warschau, Polen, 27.03.2023: Robert Lewandowski (Poland) waehrend des Qualifikationsspiels der Gruppe E fuer die UEFA Europameisterschaft 2024 zwischen Poland vs Albania im Stadion Narodowy am 27. March 2023 in Warschau, Polen. (Foto von Mateusz Slodkowski/DeFodi Images) Warsaw, Poland, 27.03.2023: Robert Lewandowski (Poland) controls the ball during the qualification match of Group E for the UEFA Euopean Championship 2024 between Netherlands vs Gibraltar at Stadium Narodowy on March 27, 2023 in Warsaw, Poland. (Photo by Mateusz Slodkowski/DeFodi Images) - Photo by Icon sport
Warschau, Polen, 27.03.2023: Robert Lewandowski (Poland) waehrend des Qualifikationsspiels der Gruppe E fuer die UEFA Europameisterschaft 2024 zwischen Poland vs Albania im Stadion Narodowy am 27. March 2023 in Warschau, Polen. (Foto von Mateusz Slodkowski/DeFodi Images) Warsaw, Poland, 27.03.2023: Robert Lewandowski (Poland) controls the ball during the qualification match of Group E for the UEFA Euopean Championship 2024 between Netherlands vs Gibraltar at Stadium Narodowy on March 27, 2023 in Warsaw, Poland. (Photo by Mateusz Slodkowski/DeFodi Images) - Photo by Icon sport
Pronostic Pologne Estonie : Analyse, cotes et prono du barrage de l’Euro 2024

Pronostic Pologne Estonie : Analyse, cotes et prono du barrage de l’Euro 2024

Pronostic Pologne Estonie : Analyse, cotes et prono du barrage de l’Euro 2024

Nigéria