Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Politique et tac

Dernier message de la page précédente, posté par Cafu crème
le 05/06/2019 à 17:37
"oui mais les pauvres et les arabes ils fraudent la sécu et la caf, c'est plus grave que la fraude fiscale" Roger le racho au Pmu du coin. Ou un élu Lrem/Lr/Fhaine

https://www.publicsenat.fr/article/parl … AI.twitter

Fraude aux prestations sociales 300 millions/an. Fraude fiscale 60 milliards minimum par an.

Pas sûr que le jt de tf1 en parle ce soir
Réponse de PauletaSusicGaucho
le 01/07/2019 à 22:22
Message posté par Ian Curtis 7.0
Vu la centaine de posts que j'ai fait pour différencier les GJ des vrais pauvres à l'époque, je ne pense pas qu'on puisse me le reprocher....


Hmm comme j'ai spécifiquement parlé des "pauvres", je me demande bien à qui ou à quoi faisait référence Travis du coup...
Réponse de Elcocolonel
le 01/07/2019 à 22:43
ce qui est sûr statistiquement (sauf si j'ai mal retenu), c'est que l'accroissement des richesses des classes plus riches, mettons les fameux 1%, est exponentiel par rapport à l'accroissement des richesses des 50% (60?80?90?) les plus pauvres / moins aisés. peut-être qu'on est pas de plus en plus pauvres à long terme, mais clairement, les inégalités sont de plus en plus creusées. à moins qu'Emmanuel ait changé les choses en moins de 10 ans, mais le bouquin de Piketty il me semble le montrait bien.

Et en France, il me semblait aussi que l'on était, malgré tout ce qu'on en pensait, une sorte de pépinière à extrême richesse. cela dit, quand on voit Bernard Arnault, à mon avis, il gagne presque tout seul.
Réponse de gil morrissao roland larque
le 03/07/2019 à 02:06
J'avais lu qu'un des deux département d'Alsace voulait faire la même chose.
Le bénévolat obligatoire me semble limite sur le plan légale.
J'ai l'impression qu'un avocat compétent engagé pourrait casser ce genre de mesure qui me semble limite tant sur le plan législatif que sur des conventions internationale ratifié par l'Europe ou la France. (Je ne suis pas juriste)
Réponse de Travis Bickle357
le 03/07/2019 à 08:20
Message posté par Bonobossis
N'arrivant pas trop à pioncer (je vais bien frais), je me suis infusé quelques dizaines de pages sur les cahiers et je suis tombé sur deux liens qui font écho à un échange précédent :

https://comptoir.org/2019/06/18/jean-cl … emocratie/

et la suite :

https://comptoir.org/2019/06/20/jean-cl … -liberale/

(Il y a quelque chose d'assez étrange, voire carrément flippant, de lire quelqu'un qui présente les choses telles qu'on les imagine, mais dans une forme mono-cellulaire en quelque sorte, en étendant la réflexion loin alentour.

L'orgueil en prend un p'tit coup, ça fait du bieng.)


BHL prend très très cher.
Ce message a été modifié 3 fois.
Réponse de pointu_du_gauche
le 03/07/2019 à 16:30
Message posté par Bonobossis
N'arrivant pas trop à pioncer (je vais bien frais), je me suis infusé quelques dizaines de pages sur les cahiers et je suis tombé sur deux liens qui font écho à un échange précédent :

https://comptoir.org/2019/06/18/jean-cl … emocratie/

et la suite :

https://comptoir.org/2019/06/20/jean-cl … -liberale/

(Il y a quelque chose d'assez étrange, voire carrément flippant, de lire quelqu'un qui présente les choses telles qu'on les imagine, mais dans une forme mono-cellulaire en quelque sorte, en étendant la réflexion loin alentour.

L'orgueil en prend un p'tit coup, ça fait du bieng.)




«Le libéralisme politique est donc clairement indissociable de cette professionnalisation de la vie politique».(1er lien, 3eme question, 2eme paragraphe, amen)

Un libéral ne peut pas dire aux gens ce qu'ils doivent faire. «Libéralisme politique» est donc un oxymore qui mène logiquement à ce que vous appelez le néolibéralisme, autrement appelé le capitalisme de connivence.
Ni le socialisme, ni le libéralisme ne sont intrinsèquement mauvais, mais lorsqu'on prend des décisions concernant des millions de personnes, il y a forcément des injustices et corruption du pouvoir.
Le libéralisme français a nécessairement pris fait et cause pour la révolution, mais se retrouve aujourd'hui piégé dans un cadre national qui est incompatible avec une logique de «laissez-faire».

Les socialistes ne doivent pas non plus accéder au pouvoir, comme on peut le constater à chaque fois.
Dans la théorie, le socialisme est une étape précédant la dictature du prolétariat, suivie d'une société sans classes.
Il s'agit d'un mouvement révolutionnaire qui retourne à son point de départ, qui est une société semblable au communisme pratiqué au début de l'humanité.
Ceci étant la fin de l'histoire, je prétends que le socialisme est conservateur (Captain Sophisme).
Dans les faits, le socialisme est très protecteur, donc conservateur. Le principe de précaution en est le meilleur exemple.
Un socialiste défend les acquis sociaux, il tente de conserver des modes d'organisation, au détriment de nouvelles formes de travail comme Uber.
Sur le plan sociétal Michéa explique mieux que moi pourquoi les progressistes néolibéraux, pressés par la gauche, ne le sont en fait pas tant que ça, progressistes.

Le libéralisme est lui aussi conservateur, puisqu'il s'appuie sur les «droits naturels» des individus, que chacun se doit de défendre.
Néanmoins, il laisse la porte ouverte au progrès en sacralisant l'individu et la part de chaos qui fait sa personnalité, lui permettant de poursuivre l'histoire.
Les libéraux-conservateurs font, comme les socialistes, une distinction entre le sociétal et l'économie. Beaucoup d'entre eux votent Le Pen, qui leur promet de garder le monde comme ils l'ont connu enfants. Leurs idées ne mènent pas aux camps de la mort, mais à une société uniformisée, policière, ou la futilité est un crime.

C'est cette contradiction entre la préservation de valeurs et la recherche de progrès qui mène à une séparation entre la liberté économique et la liberté culturelle, qui selon moi devraient pourtant être indissociables.

Je n'ai rien contre les conservateurs, au contraire, mais il faut qu'ils se mettent dans le crâne qu'ils ne pourront jamais empêcher les jeunes de faire des conneries.
Réponse de Tévez Chien Méchant
le 03/07/2019 à 17:42
"Les socialistes ne doivent pas non plus accéder au pouvoir, comme on peut le constater à chaque fois."

En gros tu zappes toutes les avancées sociales obtenues au XIXe et au XXe... A partir du moment où tu tords les faits à ce point, comment seulement t'écouter?
Réponse de Alceste Poquelin
le 03/07/2019 à 17:52
On reproche pas aux politiques d'être conservateur ou de vouloir empecher les jeunes de faire des conneries, on leur reproche de privilégier les intérêts de leurs "amis" et d'eux mêmes avant l'intérêt général, ce qui est la base même de leur mission de délégation du pouvoir.
Réponse de Elcocolonel
le 03/07/2019 à 20:12
j'ai l'impression de ne pas entièrement saisir ta définition de progrès (qui semble trop être centrée sur le technologique?) et de conservatisme politique.
et je suis pas sûr que ta vision du projet socialiste soit complète. l'idée n'est pas de retourner à l'état de nature mais de supprimer les dominations socio-économiques de la société en promeuvant au choix l'égalité, l'émancipation, la fin de la propriété et du système de production, la disparition de la bourgeoisie... ça fait un programme qui nécessite rudement de faire évoluer (je choisis le mot à dessein) la société.
Réponse de Travis Bickle357
le 03/07/2019 à 22:06
Il me semble que quelque chose vous échappe. Pointu c’est « Jean-Michel ma gueule ».
Tout autant admirable - d’un point de vue philosophique - colonne vertébrale etc - qu’inquiétant.
Le sentiment d’un immense gâchis.
Réponse de TheFifthBeatle
le 04/07/2019 à 01:15
Message posté par TheFifthBeatle
Je connais mal les rouages de la police, mais ça ressemble à une petite bombe :
https://www.youtube.com/watch?v=S5CZkNZq7VE

(Bravo Serpico)


Bon voilà, Serpico est suspendu. On aura attendu 7 mois, le temps que la tempête se calme.

D'ailleurs "on" fait largement la pluie et le beau temps.
Réponse de pointu_du_gauche
le 04/07/2019 à 07:56
@Tevez
Les acquis sociaux ne concernent en général qu'une partie des habitants d'un pays, créant des inégalités.
En tant qu'intérimaire, je fais le même boulot que les embauchés, sans en avoir les avantages. Ainsi, lorsque les employés de l'usine auto où je bossais ont reçu une prime de 3000€, j'ai dû mendier pour qu'on me paye un café. Comme me l'a fait remarquer Bonobossis, je bénéficie aussi de certains avantages en tant qu'intérimaire, qui ne sont pas forcément justifiés.
Les acquis sociaux ne sont pas possibles sans progrès technique, réduction des salaires, ou réduction de la compétitivité des entreprises. Pendant 5 ans je n'ai pas pris de vacances, ce qui a sur cette période augmenté mon salaire de 20% (10% de prime de précarité, 10% de congés payés). Les congés payés, la sécu, la retraite...sont prélevés sur notre salaire réel.
Pour finir, des habitants d'autres pays ont une qualité de vie comparable à la notre sans avoir connu le socialisme, qui n'a pas le monopole du progrès social.

@Alceste
Michéa nous dit que ce copinage est une dérive obligatoire du libéralisme. Je pense quant à moi que c'est une dérive obligatoire de toutes les organisations politiques.

@Colonel
Bien souvent les progrès sociaux viennent grâce à des avancées technologiques. La pilule en est un très bon exemple. Mention spéciale pour le lave-linge qui a grandement contribué à l'émancipation des femmes au 20eme siècle.
Si le progrès technologique est concret et ne cesse d'avancer, de fuir penseront certains, le progrès social est relatif et fluctue avec le temps et l'espace. Il n'y a plus guère de sociétés matriarcales, et Zemmour considère que c'est un progrès par rapport à une époque barbare.
Est conservateur celui qui veut conserver. Comme Zemmour veut conserver les reliques de son enfance heureuse, les écologistes veulent conserver une planète en bon état.
Lorsque le politique veut conserver, sauvegarder, préserver, il le fait au détriment d'une partie de la population, avec l'effet inverse de celui escompté. C'est comme ça que la protection rapprochée dont je bénéficie en tant que travailleur précaire finit par me nuire, ainsi qu'au marché de l'emploi.
Ceci dit, je n'emploie pas le terme «conservateur» de manière péjorative, puisque nous avons tous quelque chose à préserver.

Michéa distingue le «socialisme autoritaire et puritain» du «socialisme anarchisant».
Les deux pensées se rejoignent à la fin de l'histoire, dans une société égalitaire. Seuls les moyens pour y parvenir diffèrent, et comme Michéa je préfère largement Proudhon à Lénine (Proudhon qui a fini sa vie en étant quasiment libéral).
Dans la théorie de Marx, ce sont les bourgeois qui doivent gouverner durant la période socialiste précédant la dictature du prolétariat. Ce sont eux qui peuvent amener l'abondance nécessaire à l'émancipation de l'homme des contraintes matérielles. C'est pour ça que mencheviks et bolcheviks ont refusé de prendre le pouvoir au soviet, au début de la révolution russe. Les bourgeois sont les vecteurs du progrès.
J'espère que tu sauras remettre tout ça dans l'ordre, car cette semaine je suis de nuit, et je commence à débloquer sévère.

@Travis
La liberté c'est comme le sexe. Au début ça peut inquiéter, mais on y prend goût.
Réponse de Travis Bickle357
le 04/07/2019 à 08:52
Ce n’est pas inquiétant de faire preuve de probité intellectuelle, bien au contraire.
En revanche, ça l’est un peu plus de croire qu’on est libre - sans entraves - alors que nous sommes tous, peu ou prou, « prisonniers ».
Réponse de Alceste Poquelin
le 04/07/2019 à 18:05
@Pointu

C'est une dérive de l'Homme tout court en fait. C'est pour ça que les grecs anciens élisaient leurs représentants à la dernière minute, parfois même sans donner les sujets des débats avant. Ou que les vikings en Islande se réunissaient une fois par an pour voter les grandes décisions importantes. Et tous le monde votait, y avait pas de représentant.

La délégation est une mission temporaire. Mais en France on en a fait une profession, en politique, comme dans les syndicats.
Réponse de PauletaSusicGaucho
le 04/07/2019 à 18:13
Message posté par Travis Bickle357
Il me semble que quelque chose vous échappe. Pointu c’est « Jean-Michel ma gueule ».
Tout autant admirable - d’un point de vue philosophique - colonne vertébrale etc - qu’inquiétant.
Le sentiment d’un immense gâchis.


Mais parce-qu'il est vraiment sérieux?

J'ai toujours cru que c'était du second degré, de l'absurde poussé à l'extrême. Un peu à la manière de Zinczinc.
Ce message a été modifié.
Réponse de sandro l'obèse
le 04/07/2019 à 18:30
Message posté par PauletaSusicGaucho
Mais parce-qu'il est vraiment sérieux?

J'ai toujours cru que c'était du second degré, de l'absurde poussé à l'extrême. Un peu à la manière de Zinczinc.


Si c'est du second degré c'est raté. Le bon troll est celui qu'on remarque, sinon c'est juste un crétin (je penche pour la deuxième solution).


Sinon Blanquer est probablement le pire ministre de l'éducation depuis Allegre
Réponse de pointu_du_gauche
le 04/07/2019 à 22:23
Message posté par sandro l'obèse
Si c'est du second degré c'est raté. Le bon troll est celui qu'on remarque, sinon c'est juste un crétin (je penche pour la deuxième solution).


Sinon Blanquer est probablement le pire ministre de l'éducation depuis Allegre


Tu pourrais faire un effort quand même.
https://youtu.be/f2VZndpPTcU
https://youtu.be/sWJ36_9kcCc
Réponse de Travis Bickle357
le 10/07/2019 à 23:51
De Rugis = nouveau monde.
Réponse de Ubriacone
le 11/07/2019 à 09:04
Message posté par Travis Bickle357
De Rugis = nouveau monde.


Entre ça et le technocrate apparatchik défroqué Griveaux choisi à la place de Villani, le nouveau monde est officiellement mort hier.
Réponse de Ian Curtis 7.0
le 11/07/2019 à 10:11
Message posté par Ubriacone
Entre ça et le technocrate apparatchik défroqué Griveaux choisi à la place de Villani, le nouveau monde est officiellement mort hier.


M'en fout, faites juste que Hidalgo perde, tout ce que je veux, je suis prêt à vendre mon âme au diable pour la voir dégager.
Réponse de Loulou Nic au Lin
le 11/07/2019 à 10:14
Message posté par Ian Curtis 7.0
M'en fout, faites juste que Hidalgo perde, tout ce que je veux, je suis prêt à vendre mon âme au diable pour la voir dégager.


t'as pas envie de te balader dans des forêts urbaines ?
Réponse de gil morrissao roland larque
le 11/07/2019 à 10:40
Griveaux il a un côté enfant de bourgeois, fayot et premier de la classe (bien plus que Villani) qui pourrait insupporter une partie des électeurs de Macron habitant PAris. J'ai l'impression que c'est le plus mauvais candidat qui pouvait LREM pour gagner la ville.

N'habitant pas à Paris j'ai du mal à voir si Hidalgo est si mal vue et si mauvaise que ce les médias affirment. (Elle est bien meilleur que Gaudin c'est sûre)

J'ai l'impression que sur certaines villes LREM manque connaissance spécifique du terrain. Ca promet de belles nominations les plus pourris les unes que les autres et donnerait quelques mairie au RN dans le Sud Est. Même Marion pourrait si mettre si elle décide de se présenter dans une agglomération elle pourrait rafler la mise.

Avec 1% des voix à une primaire on peut devenir Premier ministre ou président de l'assemblé nationale. Ces candidats perdant gagnant sont sans idées mais de l'opportunisme.

@ Ian Curtis Je suis pas le Diable mais je trouve le prix de ton âme est bien faible .
Réponse de TheDuke8
le 11/07/2019 à 10:52
Message posté par gil morrissao roland larque
Griveaux il a un côté enfant de bourgeois, fayot et premier de la classe (bien plus que Villani) qui pourrait insupporter une partie des électeurs de Macron habitant PAris. J'ai l'impression que c'est le plus mauvais candidat qui pouvait LREM pour gagner la ville.

N'habitant pas à Paris j'ai du mal à voir si Hidalgo est si mal vue et si mauvaise que ce les médias affirment. (Elle est bien meilleur que Gaudin c'est sûre)

J'ai l'impression que sur certaines villes LREM manque connaissance spécifique du terrain. Ca promet de belles nominations les plus pourris les unes que les autres et donnerait quelques mairie au RN dans le Sud Est. Même Marion pourrait si mettre si elle décide de se présenter dans une agglomération elle pourrait rafler la mise.

Avec 1% des voix à une primaire on peut devenir Premier ministre ou président de l'assemblé nationale. Ces candidats perdant gagnant sont sans idées mais de l'opportunisme.

@ Ian Curtis Je suis pas le Diable mais je trouve le prix de ton âme est bien faible .


Je ne porte pas Hidalgo dans mon coeur, elle est trop "parole politique" mais elle est assez constante tout de même.
Griveaux c'est juste pas possible. LREM c'est pas possible pour moi en général. Les mecs sont incompétents aux échelles du territoire.
Un mouton ferait mieux et malheureusement serait élu si estampillé LREM.
Je comprends pas, d'où ils sortent. Je dois être dans une putain de bulle ou encerclé par les menteurs parce que je ne connais personne qui vote (presque) LREM ou RN.

Puis Villani, le mec qui gère la commission pour la bioéthique il a pas autre chose à faire? Parce qu'elle en est où cette commission? Vu les idées de m**** qu'ils ont ça c'est inquiétant aussi.
Allé, envoyez-nous Ian Brossat.
Ce message a été modifié.
Réponse de Ian Curtis 7.0
le 11/07/2019 à 11:08
Le prix de mon âme est bien faible mais j'en suis conscient, la tienne, tu l'as vendue il y a bien longtemps au prix d'une bonne conscience de gauche, ce qui ne vaut pas grand chose.

Pas trop le temps de faire un truc construit, je vais balancer
Pour le reste, je ne vais pas parler des appels d'offre de la ville de Paris pour les archis, je vais me prendre un procès et trouverai jamais plus de taf mais putain, si vous saviez...
Pour le reste, la ville est envahie par les rats, un clientélisme sans nom qui ferait passer Tiberi pour Cincinnatus.
Elle pousse la gentrification à son summum car ses électeurs sont les start-upeurs que vous détestez mais comble de l'incompétence, elle fait un encadrement des loyers, ce qui n'a pas de sens.
Sa politique de logements sociaux, c'est que de l'apparat, des opérations d'une vingtaine de logements sociaux dans des monuments historiques alors que tu peux en construire des centaines à ce prix là, sachant l'état dans lesquels se trouvent le parc HLM parisien.
Un sprint sur les travaux avant les municipales, Paris est actuellement invivable.
Des prises de position d'une bêtise crasse.
Entourée d'anciens du CRIF et des mecs proches de l('extrême-droite israelienne avec qui elle va inaugurer une place Jérusalem au moment où Trump et Bolsonaro y transfèrent leur ambassade sans la présence du moindre représentant palestinien.
Même Dati me parait plus à gauche.
Hidalgo, c'est Valls en pire.
Réponse de Stephane_Guivar'ch
le 11/07/2019 à 11:34
Salut Ruud,

En quoi est-ce que l'encadrement des loyers est une connerie dans les grandes villes ?

J'habite dans un petit bled de campagne, et j'avoue ne pas comprendre pourquoi tout le monde s'écharpe là dessus.
Ce message a été modifié.
Réponse de Ian Curtis 7.0
le 11/07/2019 à 11:40
Message posté par Stephane_Guivar'ch
Salut Ruud,

En quoi est-ce que l'encadrement des loyers est une connerie dans les grandes villes ?

J'habite dans un petit bled de campagne, et j'avoue ne pas comprendre pourquoi tout le monde s'écharpe là dessus.


Bah le bâtiment en France il tourne avec l'investissement locatif.
Tu achètes un appartement à une certaine somme, souvent à crédit, tu le mets en location pour rembourser ton prêt.
Si le prix de la location est à ce point déconnecté du prix à l'achat, les gens n'achètent plus et on construit plus de bâtiments ou au pire, s'ils en ont les moyens, ils achètent mais ne le mettent pas sur le marché de la location.
Louer à perte c'est la vocation du logement social mais la meuf préfère faire des opérations d'apparat.
Réponse de valeri klapine
le 11/07/2019 à 11:54
Ruud, autant je te comprends sur les opérations sans queue ni tête concernant les HLM, autant l'encadrement des loyers, cela s'applique surtout à l'existant, non ? des opérations de logements neufs il y en a encore vu le manque de foncier ? et je doute qu'au vu du prix au m², ce soit des opérations d'investissement en vue d'une mise en location-défiscalisation...
Réponse de Ubriacone
le 11/07/2019 à 12:01
J'aime pas trop Hidalgo mais le problème c'est surtout la représentativité démocratique. Le maire de Paris a plus d'influence sur la vie des banlieusards qui travaillent ou traversent la capitale, que le maire de leur commune. C'est la double peine, ils ont pas les moyens de vivre dans Paris intra muros et ne peuvent oas voter pour la seule élection locale importante (parce que les régionales en IdF quelle blague!).
C'est du suffrage censitaire déguisé.
Réponse de Ian Curtis 7.0
le 11/07/2019 à 12:02
Message posté par valeri klapine
Ruud, autant je te comprends sur les opérations sans queue ni tête concernant les HLM, autant l'encadrement des loyers, cela s'applique surtout à l'existant, non ? des opérations de logements neufs il y en a encore vu le manque de foncier ? et je doute qu'au vu du prix au m², ce soit des opérations d'investissement en vue d'une mise en location-défiscalisation...


Si si, t'en as plein, je suis justement en train de faire des plans de vente pour une opération dans Paris...
Mais quand bien même, tu vas avoir que des gens pleins aux as qui vont acheter des appartements pour les laisser vides.
Si t'étais à Lille, l'encadrement des loyers pousserait à réguler le prix au m² à l'achat mais à Paname, ça marche pas comme ça, vu le nombre d'étrangers qui cherchent à acheter.
Par contre, en ce qui concerne les baux commerciaux, aucune réglementation, aucune réglementation sur les activités sauf quand ce sont des chinois qui s'installent.
Réponse de Ian Curtis 7.0
le 11/07/2019 à 12:05
Message posté par Ubriacone
J'aime pas trop Hidalgo mais le problème c'est surtout la représentativité démocratique. Le maire de Paris a plus d'influence sur la vie des banlieusards qui travaillent ou traversent la capitale, que le maire de leur commune. C'est la double peine, ils ont pas les moyens de vivre dans Paris intra muros et ne peuvent oas voter pour la seule élection locale importante (parce que les régionales en IdF quelle blague!).
C'est du suffrage censitaire déguisé.


Très juste!
Tu me rappelles que j'avais oublié de parler de la politique d'exclusion et donc des banlieusards...
Je l'avais interpellé une fois sur twitter, je me suis fait bombarder de tweets de mecs qui me disaient que faire 22km à vélo à partir de la banlieue, c'était rien...
Réponse de valeri klapine
le 11/07/2019 à 12:05
il y a un régime juridique qui inciterait à la fois à la construction tout en favorisant des mises en location dans le privé sans explosion des loyers ?
Réponse de Ian Curtis 7.0
le 11/07/2019 à 12:14
Message posté par valeri klapine
il y a un régime juridique qui inciterait à la fois à la construction tout en favorisant des mises en location dans le privé sans explosion des loyers ?


Y a pas de régime juridique mais y a ce qu'on appelle le marché.
Des abus, il y en a mais ça reste marginal, si les loyers sont élevés, c'est parce que les prix à l'achat le sont, c'est tout.
Et c'est partout pareil.
Y a un truc pas mal qui a été fait, faut l'avouer, c'est la cession des logements sociaux pour 99 ans pour moins de 4000 du m².
Mais attention à ce que les immeubles ne deviennent pas des cloaques comme à Clichy sous Bois.
Réponse de valeri klapine
le 11/07/2019 à 12:58
et au delà de 99 ans, ça devient quoi ? retour à la Ville ? :-)
Réponse de gil morrissao roland larque
le 11/07/2019 à 13:06
Je pensais que le prix de mon âme aurait été plutôt liés à des caisses avec la Romanée Conti Cela me semble à peine plus chère qu'un bonne conscience de gauche mais bon passons.

Pour le reste de l'argumentation sur Paris intramuros hormis l'encadrement des loyers, j'ai pas le sentiment qu'un animal politique tel que Griveaux change grand chose.

Le manque de logement en location pour les villes touristiques me semble pas essentiellement dû à un encadrement des loyers, mais plus encore à cause d'appartements qui vont servir uniquement à faire du Airbnb. Je sais pas Si Hidalgo brasse du vent (parfait en période de canicule) ou si ça politique est efficace sur ce point là. Quid de la position de Griveaux sur ce sujet. Il me semble le plus mauvais candidat pour LREM.
Réponse de Ian Curtis 7.0
le 11/07/2019 à 13:59
Message posté par valeri klapine
et au delà de 99 ans, ça devient quoi ? retour à la Ville ? :-)


Je crois mais c'est un gros foutage de gueule, vu qu'ils ne cèdent que les immeubles les plus vétustes qui auraient dû avoir vocation à être démolis comme ceux du 13 ou de Belleville.
Réponse de Cafu crème
le 11/07/2019 à 14:03
Merci de nous éclairer @ruud. C'est très intéressant comme point de vue et offre une grille de lecture différentes des enjeux d'une municipale à l'échelle d'une ville comme Paris.

Le logement est l'un sinon le sujet majeur pour beaucoup (avec le travail) et ce genre d'explication ne sort jamais dans la presse mais inciterait beaucoup de monde à mieux réfléchir à son vote (même chose pour la Province).
Réponse de Ian Curtis 7.0
le 11/07/2019 à 14:03
Message posté par gil morrissao roland larque
Je pensais que le prix de mon âme aurait été plutôt liés à des caisses avec la Romanée Conti Cela me semble à peine plus chère qu'un bonne conscience de gauche mais bon passons.

Pour le reste de l'argumentation sur Paris intramuros hormis l'encadrement des loyers, j'ai pas le sentiment qu'un animal politique tel que Griveaux change grand chose.

Le manque de logement en location pour les villes touristiques me semble pas essentiellement dû à un encadrement des loyers, mais plus encore à cause d'appartements qui vont servir uniquement à faire du Airbnb. Je sais pas Si Hidalgo brasse du vent (parfait en période de canicule) ou si ça politique est efficace sur ce point là. Quid de la position de Griveaux sur ce sujet. Il me semble le plus mauvais candidat pour LREM.


Mouais, je ne suis pas en train d'appeler à votre LREM mais putain, l'argumentation qui consiste à dire que l'autre sera sûrement aussi malhonnête, c'est digne des électeurs de Balkany...
D'ailleurs, si elle avait pas eu les Verts et LFI dans sa coalition, elle aurait rejoint LREM en courant.
La force de conviction des gens du PS fait que tous ceux qui n'ont pas rejoint Macron, n'avaient juste pas intérêt à le faire....
Réponse de gil morrissao roland larque
le 11/07/2019 à 14:27
Dans une élection au second tour je vote pour le moins pire des candidats. Mon sentiment c'est que Griveaux me semble bien pire qu'Hidalgo vu de ma province. C'est juste un ressenti de province.

A Nice il y a de très beaux appartements en bail emphytéotique construit sous l'ère Jacquou maire de la Vile. La daube que serve les agents immobiliers qui tentent de les refourguer ses biens, c'est qu'en 2076 il y aura soit :
- changement de propriétaire sans indemnité avec bail classique
- Signature d'un nouveau bail du même genre

Bref un bon moyen pour acheter tout en enrichissant pas trop sa descendance.
Réponse de Alceste Poquelin
le 11/07/2019 à 14:36
Message posté par Cafu crème

Le logement est l'un sinon le sujet majeur pour beaucoup (avec le travail) et ce genre d'explication ne sort jamais dans la presse mais inciterait beaucoup de monde à mieux réfléchir à son vote (même chose pour la Province).


Ca devrait surtout faire réfléchir les gens sur le pourquoi tous le monde va s'entasser là bas...
Réponse de Ian Curtis 7.0
le 11/07/2019 à 14:49
Message posté par gil morrissao roland larque
Dans une élection au second tour je vote pour le moins pire des candidats. Mon sentiment c'est que Griveaux me semble bien pire qu'Hidalgo vu de ma province. C'est juste un ressenti de province.

A Nice il y a de très beaux appartements en bail emphytéotique construit sous l'ère Jacquou maire de la Vile. La daube que serve les agents immobiliers qui tentent de les refourguer ses biens, c'est qu'en 2076 il y aura soit :
- changement de propriétaire sans indemnité avec bail classique
- Signature d'un nouveau bail du même genre

Bref un bon moyen pour acheter tout en enrichissant pas trop sa descendance.


C'est ton droit mais tu peux pas la conforter dans ce qu'elle fait, je ne le ferai pas quitte à voter LR pour la première fois de ma vie.
Ce qu'il se passe à Paris, c'est exactement ce qui a niqué les villes de Provinces, que des projets d'apparat, des projets calqués sur le calendrier électoral, tout Paris est éventré pour terminer les voies cyclables et le reste avant les élections.
Y a aucune logique économique, ni sociale, c'est qu'électoral.
Et si je reprends toutes les critiques qu'on retrouve ici sur la France de Macron, c'est applicable mot par mot à Hidalgo, à cela tu peux ajouter ce que je te raconte.
Réponse de Mc Bain
le 11/07/2019 à 14:49
Message posté par gil morrissao roland larque
Dans une élection au second tour je vote pour le moins pire des candidats. Mon sentiment c'est que Griveaux me semble bien pire qu'Hidalgo vu de ma province. C'est juste un ressenti de province.

A Nice il y a de très beaux appartements en bail emphytéotique construit sous l'ère Jacquou maire de la Vile. La daube que serve les agents immobiliers qui tentent de les refourguer ses biens, c'est qu'en 2076 il y aura soit :
- changement de propriétaire sans indemnité avec bail classique
- Signature d'un nouveau bail du même genre

Bref un bon moyen pour acheter tout en enrichissant pas trop sa descendance.


Salut Gil, hyper courant en Angleterre également le bail emphytéotique (leasehold).
Réponse de valeri klapine
le 11/07/2019 à 14:54
Message posté par Ian Curtis 7.0
Je crois mais c'est un gros foutage de gueule, vu qu'ils ne cèdent que les immeubles les plus vétustes qui auraient dû avoir vocation à être démolis comme ceux du 13 ou de Belleville.


je ne sais si ce régime s'est appliqué à toutes les ventes d'HLM sur Paris, mais il y en avait des chouettes, du genre ceux en brique vers la station Corvisart...

belle enculade si c'est en plus sans indemnité le retour à la ville...ils seront toujours debout, ils ont dû être vendus il y a une bonne vingtaine d'années déjà voire plus...
Réponse de Ian Curtis 7.0
le 11/07/2019 à 14:57
Message posté par Mc Bain
Salut Gil, hyper courant en Angleterre également le bail emphytéotique (leasehold).


Ce qui me semblait..
Notamment à Londres, je crois.
Message posté par Cafu crème
Merci de nous éclairer @ruud. C'est très intéressant comme point de vue et offre une grille de lecture différentes des enjeux d'une municipale à l'échelle d'une ville comme Paris.

Le logement est l'un sinon le sujet majeur pour beaucoup (avec le travail) et ce genre d'explication ne sort jamais dans la presse mais inciterait beaucoup de monde à mieux réfléchir à son vote (même chose pour la Province).

Et puis, c'est tellement plus facile de s'attaquer aux petits propriétaires qui eux, ne sont pas toujours des rupins comme on cherche à nous le faire croire, parce que les institutionnels, eux, elle leur taille des pipes.
Par exemple, tout le Marais est en train de se faire acheter par le Groupe Galeries Lafayette, quasi entièrement mais quand c'est des pauvres chinois qui achètent des magasins à la pelle, ça va manifester dans les rues parce qu'ils "nuisent à la singularité du quartier".
Réponse de pointu_du_gauche
le 11/07/2019 à 15:10
Les logements sociaux coûtent 45 000 000 000€/an.
64% des français peuvent prétendre à un logement social.
7% des logements sociaux sont occupés par des pauvres.
84 000 ménages faisant partie des 10% les plus riches bénéficient d'un logement social.

Il faut vraiment être con ou pauvre pour louer dans le privé.
Réponse de Mc Bain
le 11/07/2019 à 15:13
Message posté par Ian Curtis 7.0
Ce qui me semblait..
Notamment à Londres, je crois.

selon cet article du Guardian de 2018, 27 % du marché anglais et gallois est relatif au leasehold. 32 % dans le nord-est de l'Angleterre ! J'ai pas les chiffres à Londres mais effectivement c'est très courant.
Selon l'article, le leasehold est un jackpot pour les promoteurs, avec des clauses hallucinantes relatives au loyer (doublement tout les 10 ans par exemple)

Et selon l'article toujours, les abus sont tels que la Commission des Lois a été obligé de mettre son nez la-dedans l'année dernière.

Le titre de l'article veut tout dire : "le système de bail emphytéotique est un racket".

https://www.theguardian.com/commentisfr … ket-reform
Ce message a été modifié.
Réponse de Mc Bain
le 11/07/2019 à 15:14
ok, je reposte pour que ça soit plus visible:

selon cet article du Guardian de 2018, 27 % du marché anglais et gallois est relatif au leasehold. 32 % dans le nord-est de l'Angleterre ! J'ai pas les chiffres à Londres mais effectivement c'est très courant.
Selon l'article, le leasehold est un jackpot pour les promoteurs, avec des clauses hallucinantes relatives au loyer (doublement tout les 10 ans par exemple)

Et selon l'article toujours, les abus sont tels que la Commission des Lois a été obligé de mettre son nez la-dedans l'année dernière.

Le titre de l'article veut tout dire : "le système de bail emphytéotique est un racket".

https://www.theguardian.com/commentisfr … ket-reform
Réponse de Ian Curtis 7.0
le 11/07/2019 à 15:40
Message posté par valeri klapine
je ne sais si ce régime s'est appliqué à toutes les ventes d'HLM sur Paris, mais il y en avait des chouettes, du genre ceux en brique vers la station Corvisart...

belle enculade si c'est en plus sans indemnité le retour à la ville...ils seront toujours debout, ils ont dû être vendus il y a une bonne vingtaine d'années déjà voire plus...


Là, tu parles des HBM construits au début du siècle et qu'on trouve à toutes les portes de Paris?
A Corvisart, j'ai du mal à voir mais bon, je vais plus trop par là bas.
Réponse de Ian Curtis 7.0
le 11/07/2019 à 15:41
Message posté par Mc Bain
ok, je reposte pour que ça soit plus visible:

selon cet article du Guardian de 2018, 27 % du marché anglais et gallois est relatif au leasehold. 32 % dans le nord-est de l'Angleterre ! J'ai pas les chiffres à Londres mais effectivement c'est très courant.
Selon l'article, le leasehold est un jackpot pour les promoteurs, avec des clauses hallucinantes relatives au loyer (doublement tout les 10 ans par exemple)

Et selon l'article toujours, les abus sont tels que la Commission des Lois a été obligé de mettre son nez la-dedans l'année dernière.

Le titre de l'article veut tout dire : "le système de bail emphytéotique est un racket".

https://www.theguardian.com/commentisfr … ket-reform


En fait, c'est comme les crédits à taux variables, non?
Réponse de sandro l'obèse
le 11/07/2019 à 15:48
Message posté par pointu_du_gauche
Les logements sociaux coûtent 45 000 000 000€/an.
64% des français peuvent prétendre à un logement social.
7% des logements sociaux sont occupés par des pauvres.
84 000 ménages faisant partie des 10% les plus riches bénéficient d'un logement social.

Il faut vraiment être con ou pauvre pour louer dans le privé.


Ahaha excellent le truc de mettre tous les zéros au lieu de dire 45 Milliards. Dommage que le reste du message soit incompréhensible
Réponse de sandro l'obèse
le 11/07/2019 à 15:50
Message posté par Ian Curtis 7.0

Et puis, c'est tellement plus facile de s'attaquer aux petits propriétaires qui eux, ne sont pas toujours des rupins comme on cherche à nous le faire croire, parce que les institutionnels, eux, elle leur taille des pipes.
Par exemple, tout le Marais est en train de se faire acheter par le Groupe Galeries Lafayette, quasi entièrement mais quand c'est des pauvres chinois qui achètent des magasins à la pelle, ça va manifester dans les rues parce qu'ils "nuisent à la singularité du quartier".

"Je veux une France de propriétaires" qu'il disait l'autre... Un vrai communiste
Réponse de Ian Curtis 7.0
le 11/07/2019 à 16:02
Message posté par sandro l'obèse
"Je veux une France de propriétaires" qu'il disait l'autre... Un vrai communiste


Tu sais ce que disait Thatcher?
Il faut faciliter l’accès à la propriété, ça rend les gens réacs et conservateurs.
Pas étonnant que ce soit elle, Bush ou Sarkozy qui ont le plus favorisé l’accès à la propriété.

Connectez vous pour participer à cette discussion

Hier à 13:05 Quand le secrétaire d'État en charge des Transports compare Rachida Dati à N'Golo Kanté 28
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi
Hier à 12:08 Un Japonais parcourt 9500 km pour voir jouer une équipe de D5 anglaise 18