S’abonner au mag
  • Bilan du week-end

Real Madrid, PSG, Manchester United : un week-end de renversements

Par Florian Cadu

Scénarios dingues, matchs fous, scores invraisemblables : ce week-end football a été prolifique en émotions, sur les différents terrains d’Europe. Et ce n’est pas tout !

Real Madrid, PSG, Manchester United : un week-end de renversements

Le derby du week-end

Et de neuf ! En s’inclinant encore à domicile lors de la 30e journée de Ligue 1, Nantes a poursuivi sa superbe série de défaites à la maison toutes compétitions confondues. Cerise sur le kouign-amann, ce revers intervient contre le Stade rennais et sur un score très large dont l’ampleur montre combien les Canaris ont raté leur derby. Malgré son accent, Pedro Chirivella a clairement et parfaitement résumé la situation au micro de Prime Vidéo.

« La deuxième période qu’on a jouée… On n’était pas au rendez-vous. Je m’excuse auprès des supporters, de tout le stade qui est venu nous soutenir. Désolé pour le mot, mais c’est de la merde, ce qu’on a fait, a ainsi confié l’Espagnol. Je n’ai pas de mots. C’est une honte, on n’est pas à la hauteur de ce que le FC Nantes représente, de ce stade de la Beaujoire. Il nous reste un match ici, on va tout faire pour le gagner. Mais si on joue comme ça, on peut jouer cinq saisons de plus et on ne gagnera pas un match. » Rien à ajouter.


Le match du week-end

Il y avait deux confrontations entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique lyonnais ce week-end, dont une comptant pour les demi-finales allers de Ligue des champions féminine. Et ce duel, c’est l’OL qui l’a emporté… avec la manière ! Car à dix minutes de la fin du temps réglementaire, les filles de la capitale menaient encore de deux buts.

Sauf que finalement, Kadi Diani et sa bande ont tout renversé pour s’imposer au bout d’un scénario assez dingue. Une remontada qui promet, dans l’optique du retour. Dans l’autre rencontre du dernier carré de cette C1, Chelsea s’est imposé sur la plus courte des marges contre Barcelone. Rien n’est joué, nulle part !


La boulette du week-end

En apparence, rien ne prédisposait le championnat autrichien à accaparer la lumière. Reste que ce vendredi, un fait de jeu a braqué les projecteurs sur ce Sturm Graz-Rapid Vienne : en fin de partie, et alors que personne n’avait encore fait trembler les filets, Niklas Hedl s’est complètement loupé.

Sur un ballon facile qui sortait en six mètres, le gardien a voulu s’emparer de la sphère… mais a totalement foiré son intervention et a du même coup littéralement offert un but à l’adversaire, Mika Biereth ne se gênant pas pour donner la victoire à son équipe. Une action terrible, qui permet aux locaux (que Lille connaît bien) de rester dans le coup pour le titre.


Le but du week-end

Un chef-d’œuvre. Pas forcément si spectaculaire que ça au premier visionnage, le pion de Leandro Trossard qui a permis à Arsenal de s’imposer contre Wolverhampton lors de la 34e journée du championnat anglais est en réalité magnifique : digne de Ricardo Quaresma, son extérieur du pied est aussi inspiré qu’inattendu.

Si les Gunners ont récupéré le fauteuil de leader de Premier League (un point d’avance sur Manchester City, mais un match de moins à disputer), le Belge n’y est donc pas pour rien. Si seulement l’attaquant avait été titulaire contre le Bayern Munich en demi-finales de Ligue des champions… Bon, il faut avouer que le ciseau d’Eberechi Eze lors de Crystal Palace-West Ham n’est pas mal non plus.


L’exploit du week-end (ou presque)

Manchester United menait encore 3-0 à la 71e minute de sa demi-finale de FA Cup contre Coventry, huitième de Championship. Tout allait bien, donc, et le favori de la partie allait se qualifier pour la dernière marche de la compétition. C’est oublier un peu vite que les Red Devils sont des monstres d’irrégularité, et que tout peut se passer avec eux.

Alors, Bruno Fernandes et ses potes ont laissé l’outsider revenir et rattraper ses trois réalisations de retard avec notamment un penalty concédé dans le temps additionnel. Direction la prolongation, puis les tirs au but… durant lesquels le pensionnaire de première division a réussi à s’en sortir. Peut-être un exploit, finalement…


L’invincibilité du week-end

Non, ce n’est pas celle du Bayer Leverkusen qui a encore réussi à éviter la défaite dans le temps additionnel contre le Borussia Dortmund et reste invincible cette saison. Ni celle des New Saints, qui viennent de terminer le championnat du Pays de Galles invaincu en prenant 92 points sur 96. Pas celle du Paris Saint-Germain non plus, qui a enchaîné un 31e match sans revers sur la scène nationale à la suite de sa victoire face à l’Olympique lyonnais. Encore moins celle de l’Olympique de Marseille, qui a égalisé sur le gong à Toulouse grâce à un formidable caramel du nouveau héros Faris Moumbagna et qui n’a plus perdu devant le TFC depuis 23 confrontations.

L’invincibilité du week-end, c’est celle du Real Madrid : en ballottage défavorable contre Barcelone qui gagnait 2-1 à un gros quart d’heure du terme, les Merengues ont inversé les choses pour s’imposer dans le temps additionnel et pour poursuivre leur série de… 39 rencontres sans paumer, toutes compétitions confondues et prolongations non comprises. En d’autres termes, sur 90 minutes, la Maison-Blanche est injouable : cette saison, elle n’a craqué qu’une seule fois et jamais depuis fin septembre. Bon courage au Bayern Munich…


Et aussi :

  • Cinq ans après, le Red Star est de nouveau en Ligue 2 ! Tant pis pour la défaite à domicile (la première de la saison, en National), tant qu’il y a la montée…
  • Une victoire facile contre Cadix, et une première dans son histoire… Gérone, qui se qualifiera au moins pour la Ligue Europa, va découvrir la coupe d’Europe !
  • Pas content des huées visant Elye Wahi pendant le succès de Lens contre Clermont, Brice Samba. « C’est inadmissible, cette bronca. On n’a pas besoin de parler avec lui, c’est un grand garçon. C’est un scandale, t’es chez toi, tu mènes 1-0, t’as ton attaquant qui est sifflé, j’ai rarement vu ça, a halluciné le portier des Sang et Or. Je ne sais pas pour quelles raisons il est sifflé. Parce qu’il a loupé ? Mais qui ne fait pas d’erreurs ? Pour moi c’est un scandale, on peut même le voir, je fais un geste derrière parce que je ne comprends pas. Peut-être que l’année dernière, on a habitué les gens à tout gagner, à être bons à tous les matchs. Les gens ont peut-être changé de standard, il faut vite qu’ils redescendent. »
  • Pas ravi du calendrier en dépit de la victoire sur Chelsea en demi-finales de FA Cup, Pep Guardiola. « C’est inacceptable de nous avoir fait jouer ce samedi. Pour la santé des joueurs, c’est anormal. Mercredi soir, nous avons joué 120 minutes contre le Real Madrid en Ligue des champions, avec toutes les émotions que cela implique, la façon dont nous avons perdu. Mentalement, c’est tellement dur de récupérer, s’est énervé l’entraîneur des Sky Blues. Regardez le match que sort Rodri, ou celui de Walker, qui revient de blessure. Je ne comprends même pas comment ils ont fait. Je sais que la Cup est une compétition particulière ici, mais il faut penser aux joueurs. Je ne sais pas comment nous nous en sommes sortis indemnes. Pourquoi n’avons-nous pas joué dimanche ? Manchester United et Coventry n’ont pas joué en milieu de semaine, eux. Nous voulons jouer au foot, on adore ce sport, mais c’est n’importe quoi. »
  • Toujours aussi volubile malgré l’improbable défaite de Bordeaux contre Saint-Étienne et les rumeurs de gifle donnée à un Vert, Albert Riera. « Tout ce qui se passe sur le terrain reste sur le terrain. What is happening in Las Vegas stays in Las Vegas, a lancé le coach des Girondins. Aujourd’hui, on était meilleurs que nos adversaires… mais on a perdu. On était encore une fois meilleurs que nos adversaires. Vous pouvez l’écrire, bien en gras. »

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Florian Cadu

Articles en tendances
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
07 Kylian MBAPPE (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris and Toulouse at Parc des Princes on May 12, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
07 Kylian MBAPPE (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris and Toulouse at Parc des Princes on May 12, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J33
  • PSG-Toulouse (1-3)
Mbappé, un départ pas vraiment comme une légende

Mbappé, un départ pas vraiment comme une légende

Mbappé, un départ pas vraiment comme une légende

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Arsenal