S’abonner au mag
  • C1 (F)
  • Demies
  • OL-PSG (3-2)

Lyon renverse Paris au terme d’un match fou et fait un pas vers la finale

Par Tom Binet

Portées par un doublé de Marie-Antoinette Katoto, les Parisiennes ont longtemps cru faire tomber l’OL pour la première fois cette saison dans cette demi-finale aller de Ligue des champions. Mais c’était avant dix dernières minutes incroyables de la part des Fenottes, qui prennent l’avantage avant le match retour au Parc des Princes.

Lyon renverse Paris au terme d’un match fou et fait un pas vers la finale

  Olympique lyonnais 3-2 Paris Saint-Germain

Buts : Diani (80e), Dumornay (85e) et Majri (86e) pour l’OL // Katoto (44e et 48e) pour le PSG

Le classique du football féminin français s’exporte également sur la scène européenne, sans déroger à la règle. Longtemps incapables de trouver la faille, les Lyonnaises ont fait parler leur supériorité dans les dix dernières minutes pour renverser un PSG qui a longtemps cru s’imposer enfin cette saison. Un doublé de Marie-Antoinette Katoto avait parfaitement lancé le club de la capitale, avant que la déferlante finale ne permette aux Fenottes de prendre la main avant la manche retour prévue dans huit jours au Parc des Princes.

Picaud infranchissable, Katoto casse l’ambiance

Dès les premiers instants, la donne est plutôt claire : aux Lyonnaises la maîtrise du ballon et la pression dans le camp adverse, aux Parisiennes les contres ou les transitions rapides menées par leurs flèches offensives (à commencer par Tabitha Chawinga, intenable). Aux joueuses de la capitale également Constance Picaud, en feu pour préserver ses cages des assauts répétés des Fenottes. Car si Delphine Cascarino envoie sa première tentative au-dessus (7e), la portière parisienne brille ensuite sur le pétard de Damaris Egurrola (23e) ou aux devants de Lindsey Horan (29e). Lyon étouffe peu à peu les Rouge et Bleu et ne relâche plus son étreinte, mais l’efficacité offensive n’est toujours pas au rendez-vous pour Wendy Renard (34e) ou Cascarino (38e). Le moment choisi par Sandy Baltimore pour s’infiltrer dans la surface lyonnaise et mettre Katoto sur orbite pour glacer les plus de 38 000 spectateurs du Groupama Stadium, un record pour l’équipe féminine (0-1, 44e).

Les Lyonnaises renversantes

Un avantage rapidement doublé par les protégées de Jocelyn Prêcheur, qui jouent leur partition à la perfection : la frappe contrée de Chawinga profite à Katoto, par l’odeur du sang alléchée (0-2, 48e). Dans tous les bons coups, l’attaquante malawite passe même tout près d’inscrire son nom au tableau d’affichage dans la foulée, mais son tacle fuit le cadre (51e). Les débats s’équilibrent tout à coup, en même temps que le rythme retombe. Sonia Bompastor tente de faire parler la puissance de son effectif en lançant plusieurs cartouches, mais c’est surtout Christiane Endler qui jaillit pour priver son ancienne coéquipière Katoto du triplé (71e). Le tournant de la partie ? En tout cas, les Lyonnaises repartent de l’avant dans les instants qui suivent et font chavirer tout le stade en six minutes : Kadi Diani relance d’abord les débats d’un pointu plein de sang-froid (1-2, 80e), avant que Melchie Dumornay ne célèbre son premier but européen d’une magnifique frappe sur une remise de Renard (2-2, 85e). La défense parisienne sombre et c’est Amel Majri, tout juste entrée en jeu, qui vient conclure ce scénario encore complètement improbable quelques minutes auparavant (3-2, 86e). Un dénouement dingue qui promet un grand spectacle lors du match retour, afin de décider qui ira défier Chelsea ou Barcelone en finale.


OL (4-2-3-1) : Endler – Carpenter, Mbock (Gilles, 53e), Renard, Bacha – Horan, Egurrola – Diany, Dumornay, Cascarino (Majri, 75e) – Becho (Van de Donk, 58e). Entraîneuse : Sonia Bompastor.

PSG (4-3-3) : Picaud – Le Guilly (Vangsgaard, 76e), Gaetino, De Almeida, Karchaoui – Groenen, Geyoro, Albert (Samoura, 46e) – Baltimore, Katoto (Martens, 76e), Chawinga. Entraîneur : Jocelyn Prêcheur.

Par Tom Binet

Articles en tendances
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
07 Kylian MBAPPE (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris and Toulouse at Parc des Princes on May 12, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
07 Kylian MBAPPE (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris and Toulouse at Parc des Princes on May 12, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J33
  • PSG-Toulouse (1-3)
Mbappé, un départ pas vraiment comme une légende

Mbappé, un départ pas vraiment comme une légende

Mbappé, un départ pas vraiment comme une légende

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Lyon féminines

Actus PFF

Actus M. Katoto

Kadidiatou Diani