S’abonner au mag
  • France
  • Lutte contre l'homophobie

Le malaise arc-en-ciel

Par Raphaël Brosse, au Stadium de Toulouse

Dans le cadre de la journée mondiale contre l’homophobie, les joueurs de Ligue 1 et de Ligue 2 ont porté, ce week-end, des maillots floqués aux couleurs de l’arc-en-ciel. Certains ont toutefois refusé, mettant en lumière un malaise latent au sein du foot français.

Equipe de football de Toulouse (tfc) - Equipe de football de Nantes (fcn) during the Ligue 1 Uber Eats match between Toulouse and Nantes Stadium Municipal on May 14, 2023 in Toulouse, France. (Photo by Loic Baratoux/FEP/Icon Sport)
Equipe de football de Toulouse (tfc) - Equipe de football de Nantes (fcn) during the Ligue 1 Uber Eats match between Toulouse and Nantes Stadium Municipal on May 14, 2023 in Toulouse, France. (Photo by Loic Baratoux/FEP/Icon Sport)

C’est, assurément, le match dont on a le plus entendu parler ce week-end. Pourtant, ce Toulouse-Nantes n’était qu’un affrontement entre le 13e et le 17e du classement. Ce remake de la finale de la dernière Coupe de France a en outre proposé un spectacle bien pâlot (0-0), qui ne méritait rien d’autre que de basculer rapidement dans les oubliettes de la saison. Le coup d’envoi a été retardé d’1h30 en raison d’une opération de déminage, et c’est vrai que cela a pu susciter une forme de curiosité. Mais si cette rencontre a fait autant de bruit, c’est pour autre chose. Alors que la LFP et les clubs français s’étaient mis au diapason de la journée mondiale contre l’homophobie, trois Toulousains (Zakaria Aboukhlal, Moussa Diarra, Saïd Hamulic) et un Nantais (Mostafa Mohamed) ne figuraient pas sur la feuille de match. En cause : leur refus de porter un maillot floqué aux couleurs de l’arc-en-ciel.

Silence et maladresse

Sur ses réseaux sociaux, le Marocain du TFC s’est justifié en évoquant ses « croyances personnelles ». L’an passé, Idrissa Gueye avait mystérieusement été absent du groupe parisien au moment de cette campagne de sensibilisation, ce qui avait déjà fait beaucoup jaser. En Ligue 2, le Guingampais Donatien Gomis a boycotté le déplacement des siens à Sochaux, tandis qu’un Caennais a bizarrement mis beaucoup de temps à faire ses lacets, pendant que ses coéquipiers étaient alignés derrière une pancarte « Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot ». Et combien de blessures « diplomatiques », plus discrètes, ont également permis à d’autres de ne pas avoir à enfiler le fameux paletot ? Le match qui s’est déroulé au Stadium n’était donc pas un cas isolé. En revanche, il a symbolisé à merveille le malaise que fait peser le sujet de l’homosexualité parmi les acteurs du football français. Peu avant le début de la rencontre, le TFC a ainsi publié un communiqué pour le moins minimaliste, annonçant que les réfractaires avaient été écartés du groupe (ce qui n’a pas dû trop les contrarier, puisqu’ils ne voulaient surtout pas jouer). Après le match, Philippe Montanier n’a pas souhaité faire d’autre commentaire, alors que Pierre Aristouy a rebondi sur la décision de Mohamed en évoquant une « contrariété » et un « aléa sportif ». À 900 kilomètres de là, Éric Roy n’a opté ni pour le silence, ni pour la maladresse, mais a sorti la sulfateuse pour dénoncer… la place de cette campagne dans le calendrier. « C’est catastrophique », a déploré l’entraîneur brestois, avant d’enchaîner : « Quand tu sais que ça peut être un problème pour les joueurs, ne le fais pas dans les trois derniers matchs, quand les clubs jouent leur survie ! » Sans doute ne savait-il pas que la journée mondiale contre l’homophobie a précisément lieu le 17 mai, ce qui conditionne beaucoup de choses.

« Les joueurs qui ont fait les cons donnent une très mauvaise image de leur club, de leur ville, du championnat, mais aussi de leur personne. Franchement, ce n’est pas glorieux », regrette Yoann Lemaire. Le président de l’association Foot Ensemble, qui a l’habitude d’aller à la rencontre des joueurs professionnels et des pensionnaires de centres de formation pour échanger sur l’homophobie, n’est « absolument pas surpris » que le week-end ait fait émerger son lot de récalcitrants. « Pour être honnête, je m’attendais à pire, avoue-t-il. Quand on entend certains dire ce qu’ils pensent de l’homosexualité… Les jeux d’argent ne font pas bon ménage avec la religion, ce qui ne les empêche pas de porter des maillots avec pour sponsors des sociétés de paris sportifs. Mais mettre un maillot avec un flocage arc-en-ciel, ça leur pose un gros problème. » Un problème émergeant parfois à la suite d’échanges avec un coéquipier influent dans le vestiaire. « Il peut y avoir un effet de groupe, avec des mecs qui ont de plus en plus d’influence, reconnaît Yoann Lemaire. Quand j’ai rencontré Moussa Diarra (absent dimanche, le Pitchoun avait porté le fameux maillot la saison dernière, NDLR), il était très à l’écoute et ouvert sur le sujet. Pourquoi a-t-il pété les plombs quatre ans plus tard ? » Et puis, il y a ceux qui subissent un contexte qui les dépasse. À l’image de Mostafa Mohamed, qui avait fait le déplacement en Haute-Garonne avec ses partenaires avant de renoncer pour ne pas exposer sa famille, déjà victime de menaces lorsqu’il avait décidé de rompre le jeûne du ramadan. « Il était tiraillé entre l’envie de jouer et d’autres problématiques plus lointaines. C’est un sujet sensible », a soufflé Aristouy, privé de son meilleur atout offensif lors d’un rendez-vous primordial dans la lutte pour le maintien.

Le dialogue, encore et toujours

Année après année, tensions et incompréhensions resurgissent donc dès qu’apparaissent les tant redoutés flocages multicolores. Pour y faire face et, in fine, dissiper le malaise, Yoann Lemaire ne voit qu’une seule solution : le dialogue. Encore et toujours. « Sanctionner les joueurs serait contre-productif, prévient-il. Ou alors, il faudrait mettre en place une suspension avec une obligation de réparation, par exemple en passant du temps auprès d’une association. Mais surtout, il faut les écouter, leur parler, sans les braquer. Ils doivent expliquer leur position, pour qu’on puisse comprendre le problème. » En fin de compte, le président de Foot Ensemble, partenaire de la LFP dans le cadre de cette opération, préfère retenir le positif. Saluer le maillot spécialement concocté pour l’occasion par Montpellier, se réjouir que Lionel Messi ait joué le jeu, se dire qu’aucun autre championnat ne se mobilise autant pour défendre cette cause. « Mon petit plaisir, c’était de voir que des joueurs qui avaient manifesté leur opposition au port du maillot pendant nos échanges figuraient bien sur la feuille de match ce week-end », se félicite-t-il. Un signe d’espoir.

Par Raphaël Brosse, au Stadium de Toulouse

Tous propos recueillis par RB, sauf ceux d'Éric Roy, issus de conférence de presse.

Articles en tendances
31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
  • C3
  • Barrages
  • OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)
10
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
  • Ligue 1
  • J22
  • Brest-OM
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Toulouse

Logo de l'équipe Toulouse
Angel Di Maria of Benfica Lisbonne, Stijn Spierings of Toulouse Football Club during the UEFA Europa League match between Toulouse Football Club and Sport Lisboa e Benfica at Stadium de Toulouse on February 22, 2024 in Toulouse, France. (Photo by Loic Cousin/Icon Sport)
Angel Di Maria of Benfica Lisbonne, Stijn Spierings of Toulouse Football Club during the UEFA Europa League match between Toulouse Football Club and Sport Lisboa e Benfica at Stadium de Toulouse on February 22, 2024 in Toulouse, France. (Photo by Loic Cousin/Icon Sport)
Frustré par Benfica, Toulouse s'arrête là

Frustré par Benfica, Toulouse s'arrête là

Frustré par Benfica, Toulouse s'arrête là
Logo de l'équipe Monaco
Aleksandr GOLOVIN of Monaco celebrates his goal with teammates during the Ligue 1 Uber Eats match between Association Sportive de Monaco Football Club and Racing Club de Lens at Stade Louis II on September 2, 2023 in Monaco, Monaco. (Photo by Pascal Della Zuana/Icon Sport)
Aleksandr GOLOVIN of Monaco celebrates his goal with teammates during the Ligue 1 Uber Eats match between Association Sportive de Monaco Football Club and Racing Club de Lens at Stade Louis II on September 2, 2023 in Monaco, Monaco. (Photo by Pascal Della Zuana/Icon Sport)
Pronostic Monaco Toulouse : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Monaco Toulouse : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Monaco Toulouse : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Nantes

Logo de l'équipe Nantes
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Paris l'emporte aux forceps à Nantes

Paris l'emporte aux forceps à Nantes

Paris l'emporte aux forceps à Nantes
02
Revivez Nantes - PSG (0-2)
Revivez Nantes - PSG (0-2)

Revivez Nantes - PSG (0-2)

Revivez Nantes - PSG (0-2)

Actus Z. Aboukhlal

20
Revivez la victoire du PSG contre Toulouse  (2-0)
Revivez la victoire du PSG contre Toulouse (2-0)

Revivez la victoire du PSG contre Toulouse (2-0)

Revivez la victoire du PSG contre Toulouse (2-0)
12
Revivez la victoire de Toulouse au LASK (1-2)
Revivez la victoire de Toulouse au LASK (1-2)

Revivez la victoire de Toulouse au LASK (1-2)

Revivez la victoire de Toulouse au LASK (1-2)
30
En direct : Lyon-Toulouse (3-0)
En direct : Lyon-Toulouse (3-0)

En direct : Lyon-Toulouse (3-0)

En direct : Lyon-Toulouse (3-0)
00
Revivez Toulouse-Union Saint-Gilloise (0-0)
Revivez Toulouse-Union Saint-Gilloise (0-0)

Revivez Toulouse-Union Saint-Gilloise (0-0)

Revivez Toulouse-Union Saint-Gilloise (0-0)
32
Revivez Toulouse-Liverpool (3-2)
Revivez Toulouse-Liverpool (3-2)

Revivez Toulouse-Liverpool (3-2)

Revivez Toulouse-Liverpool (3-2)

Mostafa Mohamed

02
Revivez Nantes - PSG (0-2)
Revivez Nantes - PSG (0-2)

Revivez Nantes - PSG (0-2)

Revivez Nantes - PSG (0-2)