Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Nice-ASSE (4-2)

Nice signe un réveil tonitruant et renverse Saint-Étienne

Modififié

Nice 4-2 Saint-Étienne

Buts : Bard (51e), Delort (59e, 61e) et Boudaoui (80e) pour les Aiglons // Bouanga (10e) et Youssouf (45e+3) pour les Verts

Dix minutes de folie pour tout changer.

Vaincu par Nantes en finale de la Coupe de France, samedi (1-0), Nice avait encore la gueule de bois pendant toute la première période de sa rencontre de championnat face à Saint-Étienne, mercredi. Mais quand ils sont enfin sortis de leur léthargie, les Aiglons ont fait très mal à leurs adversaires. Menés 0-2 à la pause, ils ont en effet réussi à totalement inverser le cours de la rencontre et à s’imposer (4-2) grâce à trois buts inscrits en l’espace de dix minutes. C’est d’abord Melvin Bard qui a sonné la révolte en trouvant la faille dans un angle fermé (1-2, 51e). C’est ensuite Andy Delort, le seul attaquant azuréen à avoir conservé des statistiques décentes en cette seconde partie de saison, qui a pris la lumière. L’ancien Montpelliérain a fusillé Paul Bernardoni d’un coup franc surpuissant (2-2, 59e) avant de conclure de près sur un bon service de Justin Kluivert (3-2, 61e). Les Niçois ont poursuivi sur leur lancée et Hichem Boudaoui a alourdi la marque d’une superbe frappe croisée (4-2, 80e). À la pause, le Gym pouvait quasiment faire une croix sur le podium. Il n’a désormais plus que deux points de retard sur Monaco (3e).

La réaction remarquable des hommes de Christophe Galtier a contrasté avec l’écroulement improbable de ceux de Pascal Dupraz, qui avaient réalisé un premier acte de très bonne facture. Solides et appliqués sur le plan défensif, les Verts avaient aussi fait preuve d’une belle efficacité offensive. Denis Bouanga avait d’abord ouvert le score en reprenant à bout portant un centre d’Yvann Maçon (0-1, 10e). Et juste avant le retour aux vestiaires, Zaydou Youssouf avait habilement conclu un contre express, avec Bouanga et Ryad Boudebouz à la baguette (0-2, 45e+3). À ce moment-là, on voyait mal ce qui pouvait arriver à l’ASSE. Mais comme à Lorient il y a quelques semaines (6-2), les Foréziens ont fini par exploser en plein vol. Ils pouvaient s’offrir un bol d’air salutaire avant les deux ultimes journées. Ils vont finalement devoir batailler jusqu’au bout pour, a minima, conserver leur place de barragiste.

L’autre « vainqueur » du jour n’est autre que Bordeaux qui, en cas de victoire stéphanoise, aurait été mathématiquement relégué dès ce mercredi soir. On se raccroche à ce que l’on peut...



Nice (4-4-2) : Benítez - Daniliuc, Todibo, Dante, Bard (Amavi, 83e) - Brahimi (Boudaoui, 79e), Rosario, Lemina (Schneiderlin, 78e), Kluivert (Stengs, 83e) - Gouiri (Guessand, 74e), Delort. Entraîneur : Christophe Galtier.

Saint-Étienne (5-4-1) : Bernardoni - Maçon (Thioub, 74e), Sow, Moukoudi, Mangala, Gabriel Silva - Nordin (Crivelli, 65e), Youssouf, (Moueffek, 73e), Camara, Bouanga (Hamouma, 81e) - Boudebouz (Aouchiche, 65e). Entraîneur : Pascal Dupraz.


  • Résultats et classement de Ligue 1 RB
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
    Hier à 17:16 Le club de Salamanque va changer de pelouse grâce à des dons 21 Hier à 14:00 Tous les numéros de 1 à 99 rendus disponibles par la LFP 68
    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi
    Hier à 10:44 Le FC Kaiserslautern de retour en D2 allemande, quatre ans après 26