S’abonner au mag
  • Euro 2024
  • Qualifs
  • Ukraine-Italie

L’Italie fait face à son destin

Par Andrea Chazy

C’est à la BayArena de Leverkusen, en Allemagne, que l’Italie dispute ce lundi “une finale” face à l’Ukraine (20h45). L’enjeu ? Pouvoir défendre son titre à l’Euro 2024. Une obligation pour la Nazionale, qui ne peut se permettre de louper une troisième grande compétition en sept ans.

L’Italie fait face à son destin

Pierre de Coubertin avait diablement raison lorsqu’il disait que « l’important, c’est de participer ». Il a en tout cas conquis le cœur des Italiens avec sa punchline un poil mielleuse. Il faut dire que depuis 2017, la Nazionale n’est plus sûre de rien. Deux Coupes du monde où elle n’a pas été invitée, un Euro 2020 qu’elle a ramené à la casa, c’est déjà suffisant pour faire des Azzurri l’équipe la plus schizophrène de la zone euro. Face à l’Ukraine ce lundi soir, qui compte comme elle 13 points, l’Italie joue une grande partie de son avenir : si elle gagne ou qu’elle fait match nul, elle sera sûre d’être de la partie à l’Euro 2024. Si elle perd, elle devra passer par des barrages au mois de mars. Une bouée de sauvetage acquise grâce à sa première place en Ligue des nations, mais que personne de l’autre côté des Alpes n’imagine un instant utiliser.

Chiesa en sauveur ?

Pendant que les coéquipiers de Mykhailo Mudryk se sont reposés ces derniers jours, la Nazionale a dû se défaire de son désormais ex-pire cauchemar : la Macédoine du Nord. Une large et facile victoire (5-2), en apparence seulement, car il n’y avait pas l’ombre d’un tifoso pour faire le malin, à Rome, lorsque Jani Atanasov s’est offert un doublé à la 74e minute pour ramener le score à 3-2 et replonger ainsi leurs hôtes dans le tourment. Si, finalement, l’Italie a su se dépasser pour en coller cinq dans la musette des Macédoniens, personne ne bombait véritablement le torse avant le rendez-vous au sommet de ce lundi soir en Allemagne. « Je n’étais pas tranquille (sur le but du 3-2), rappelait Arrigo Sacchi, qui se faisait pour l’occasion le porte-parole des tifosi transalpins, à la Gazzetta dello Sport. Le problème, c’est que lorsque nous nous relâchons un peu, lorsque les distances entre les joueurs n’étaient plus les bonnes et lorsque nous arrêtions de presser, nous étions en difficulté. Dans le foot moderne, je ne me lasserai jamais de le dire, le pressing est un antidote fondamental pour bloquer les intentions de l’adversaire. Dès que nous avons quitté le droit chemin, nous avons encaissé des buts. Cela ne doit pas arriver, mais je suis sûr que Spalletti va beaucoup travailler sur ces erreurs. »

Spalletti, justement, semble depuis son intronisation au mois d’août bien au fait de l’état mental de ses joueurs. Il sait à quel point cette équipe est dépendante de ses cadres, Federico Chiesa en tête. Comme à l’Euro, le game changer de la Juve a cette capacité à porter sa sélection comme peu peuvent le faire, et son doublé face à la Macédoine du Nord en est une nouvelle illustration. Face aux Jaune et Bleu, Chiesa sera là, et trois changements par rapport à vendredi devraient être opérés : Giovanni Di Lorenzo, suspendu, fera son retour, tout comme Davide Frattesi, le milieu de l’Inter auteur d’un doublé à l’aller, tandis que Matteo Politano devrait suppléer le décevant Domenico Berardi. Tout simplement car si l’Italie n’a, à première vue, besoin que d’un nul, c’est bien un succès qu’elle vise. Et pas seulement pour la flambe.

Une victoire, c’est quand même mieux

Les Azzurri ont en effet tout intérêt à battre leur adversaire du jour pour se rassurer mentalement d’une part – et ne pas s’infliger un stress au mois de mars –, mais également car leur avenir dans la compétition dépend en partie de ce résultat. En cas de succès, les hommes de Spalletti termineront leur campagne de qualif avec seize points et seront assurés d’être minimum dans le chapeau… 3. Oui, le chapeau 3, car les deux premiers sont d’ores et déjà occupés par les nombreuses nations qui ont déjà fait mieux que la bande de Barella pendant cette campagne au niveau comptable (sans oublier l’hôte allemand qui sera dans le groupe A).

En cas de match nul, sans même parler de défaite, ce serait direction le chapeau 4. Avec la possibilité, par exemple, de se retrouver dans un groupe composé de la France, du Danemark et des Pays-Bas en juin prochain. Bref, pas de quoi sauter au plafond, d’autant que ce scénario est encore loin. Il y a l’Ukraine, d’abord, qui fera tout pour saisir sa chance et ainsi redonner un peu de baume au cœur à tout un peuple meurtri par la guerre. Non, l’Italie n’y est vraiment pas encore, à cet Euro allemand.

L’Italie va permettre à l'Ukraine de former ses joueurs et ses entraîneurs

Par Andrea Chazy

À lire aussi
Logo de l'équipe Italie
L’Italie, l’Euro élue
  • Euro 2024
  • Qualifications
  • Ukraine-Italie (0-0)
L’Italie, l’Euro élue

L’Italie, l’Euro élue

L’Italie, l’Euro élue
Articles en tendances
21
Revivez la défaite des Bleus face à l'Espagne  (2-1)
  • Euro 2024
  • Demies
  • Espagne-France
Revivez la défaite des Bleus face à l'Espagne (2-1)

Revivez la défaite des Bleus face à l'Espagne (2-1)

Revivez la défaite des Bleus face à l'Espagne (2-1)
Logo de l'équipe France
Les notes des Bleus
  • Euro 2024
  • Demies
  • Espagne-France (2-1)
Les notes des Bleus

Les notes des Bleus

Les notes des Bleus
21
Revivez le sacre de l'Espagne face à l'Angleterre  (2-1)
  • Euro 2024
  • Finale
  • Espagne-Angleterre
Revivez le sacre de l'Espagne face à l'Angleterre (2-1)

Revivez le sacre de l'Espagne face à l'Angleterre (2-1)

Revivez le sacre de l'Espagne face à l'Angleterre (2-1)
12
Revivez Pays-Bas-Angleterre  (1-2)
  • Euro 2024
  • Demies
  • Pays-Bas-Angleterre
Revivez Pays-Bas-Angleterre (1-2)

Revivez Pays-Bas-Angleterre (1-2)

Revivez Pays-Bas-Angleterre (1-2)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Actus EE2

Italie

Ukraine

00
Revivez Ukraine-Belgique  (0-0)
Revivez Ukraine-Belgique (0-0)

Revivez Ukraine-Belgique (0-0)

Revivez Ukraine-Belgique (0-0)

Federico Chiesa

20
Revivez la victoire de la Suisse (2-0)
Revivez la victoire de la Suisse (2-0)

Revivez la victoire de la Suisse (2-0)

Revivez la victoire de la Suisse (2-0)
11
Revivez Croatie-Italie (1-1)
Revivez Croatie-Italie (1-1)

Revivez Croatie-Italie (1-1)

Revivez Croatie-Italie (1-1)
10
Revivez Espagne-Italie (1-0)
Revivez Espagne-Italie (1-0)

Revivez Espagne-Italie (1-0)

Revivez Espagne-Italie (1-0)

Mykhailo Mudryk

00
Revivez Ukraine-Belgique  (0-0)
Revivez Ukraine-Belgique (0-0)

Revivez Ukraine-Belgique (0-0)

Revivez Ukraine-Belgique (0-0)
12
Revivez le match Slovaquie - Ukraine  (1-2)
Revivez le match Slovaquie - Ukraine (1-2)

Revivez le match Slovaquie - Ukraine (1-2)

Revivez le match Slovaquie - Ukraine (1-2)
30
Revivez Roumanie-Ukraine (3-0)
Revivez Roumanie-Ukraine (3-0)

Revivez Roumanie-Ukraine (3-0)

Revivez Roumanie-Ukraine (3-0)