S’abonner au mag
  • Euro 2024
  • Barrages

Barrages Euro 2024 : préparez-vous aux grands frissons

Par Thomas Morlec

Les barrages de l’Euro 2024 débutent ce jeudi. En jeu, les trois derniers tickets pour la compétition, qui se déroulera en Allemagne du 14 juin au 14 juillet. Notons ensemble les nations en lice pour cette épreuve, mémorable pour certains, traumatisante pour d’autres.

Barrages Euro 2024 : préparez-vous aux grands frissons

Voie A

Pays de Galles

Équipe frisson de l’Euro 2016, où il avait réalisé la meilleure performance de son histoire en atteignant les demi-finales, le Pays de Galles a bien changé en huit ans. Depuis la retraite internationale de Gareth Bale, survenue après un retour en Coupe du monde, 64 ans après, catastrophique, les Dragons sont dans le dur. Troisième de son groupe de qualifications de l’Euro, où elle a été incapable de battre l’Arménie, la jeune équipe de Robert Page, dont Ben Davies est le capitaine, ne fait plus rêver. Surtout si l’absence d’Aaron Ramsey, blessé au genou, se confirme.

Note de la rédaction 3/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10


Finlande

Après le premier Euro de son histoire en 2021, qui s’était arrêté dès la phase de poules malgré une victoire historique face au Danemark (0-1), la Finlande, le pays le plus heureux du monde pour la 7e année consécutive, peut joueur le rôle de trouble-fête dans ces barrages. Toujours emmenés par le génial Teemu Pukki, auteur de deux buts et cinq passes décisives lors des phases qualificatives, les Hiboux Grands-Ducs ne sont pas favoris face aux Gallois. Mais le pays nordique possède dans son effectif un cheat code : Lukáš Hrádecký, le gardien du grand Bayer Leverkusen, qui n’a pas perdu depuis 38 rencontres. Rien que ça.

Note de la rédaction 5/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10


Pologne

Avec, entre autres, Lewandowski, Frankowski, Zieliński, Cash ou encore la doublette de gardien Szczęsny-Bulka, la Pologne a l’effectif le plus qualitatif de ces barrages. Éliminés en huitièmes de finale par la France à la Coupe du monde 2022, les Aigles ont connu quelques turbulences ces derniers temps. À peine sept mois et demi après sa nomination, Fernando Santos a été limogé en septembre après des revers face à la Tchéquie, la Moldavie et l’Albanie. Son remplaçant Michał Probierz n’est pas parvenu à gratter une qualification pour l’Euro et seuls les résultats en Ligue des nations permettent de maintenir l’espoir. Le spectre d’un premier Euro manqué depuis 2004 plane.

Note de la rédaction 7/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10


Estonie

Jamais, dans son histoire, l’Estonie, repêchée de la Ligue D pour faire le nombre, ne s’est qualifiée pour une phase finale d’une compétition majeure. Sur le papier, il est clair que cette nation est celle qui a le moins de chance de passer son début d’été en Allemagne. Bons derniers du groupe F avec un petit point glané lors des éliminatoires de l’Euro, les hommes de Thomas Häberli ont encaissé 22 buts en huit matchs pour deux petits pions inscrits. Faire tomber la Pologne serait pour le plus petit des Baltiques un exploit majuscule.

Note de la rédaction 0,5/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10



Voie B

Bosnie-Herzégovine

Décevante depuis plusieurs tournois, la Bosnie est en pleine mue. Si les dinosaures essentiels Miralem Pjanić, Edin Džeko et Sead Kolašinac sont toujours fidèles au poste, de nouvelles pousses pointent le bout de leur nez. Les Zmajevi possèdent trois talents : le défenseur central de Sheffield United Anel Ahmedhodžić, le latéral droit de Salzbourg Amar Dedić et l’ailier Ermedin Demirović, virevoltant capitaine d’Augsbourg qui figure dans le top 5 des meilleurs buteurs de la Bundesliga cette saison. Pas sûr que cela soit suffisant pour que la formation balkanique ne sorte de ces barrages.

Note de la rédaction 4/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10


Ukraine

En plein conflit avec la Russie, l’Ukraine continue, malgré tout, de jouer au football. Et elle le fait plutôt bien. Habituée aux barrages – remember Ukraine-France 2013 –, la Zbirna, quart-de-finaliste de l’Euro 2020, a réalisé une belle phase de qualification en terminant troisième et en faisant trembler l’Italie. Capable d’accrocher l’Angleterre ou encore l’Allemagne en amical, l’Ukraine, avec Mykhaylo Mudryk, Oleksandr Zinchenko ou encore le mur Andriy Lunin, a ce qu’il faut pour rallier l’Allemagne cet été.

Note de la rédaction 7/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10


Israël

Tout comme l’Ukraine, le contexte géopolitique israélien fait passer le ballon rond au second plan. Proche d’une qualification historique pour l’Euro 2020, Israël, dont les deux têtes de gondole de la sélection sont Eran Zahavi et Oscar Gloukh, a réalisé une phase de qualification sérieuse, en ne terminant qu’à deux points de la Suisse, second. Il ne va pas falloir froncer les sourcils quand Alon Hazan et ses hommes joueront un ticket pour l’Euro le 26 mars prochain.

Note de la rédaction 6/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10


Islande

Depuis l’euphorie de l’Euro 2016 et après être devenu en 2014 le plus petit pays (335 000 habitants) à se qualifier en Coupe du monde, l’Islande n’est pas dans le top de sa forme. Les Strákarnir okkar peinent à remplacer les cadres de leur génération dorée et ont connu ces dernières années des affaires extrasportives qui ont violemment secoué la sélection. Bon courage au nouveau sélectionneur, Åge Hareide, le chantier est immense. Tant pis pour le clapping, hein.

Note de la rédaction 3/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10



Voie C

Géorgie

C’est l’équipe frisson par excellence de ces barrages. Menée par le rayonnant Khvicha Kvaratskhelia et le Messin Georges Mikautadze, la Géorgie est le genre d’équipe dont raffolent, à juste titre, les hipsters du foot. Après avoir échoué à se qualifier à son premier Euro en finale de barrage face à la Macédoine en 2020, l’ancienne république soviétique a désormais de solides arguments pour y parvenir. Depuis l’arrivée du Français Willy Sagnol à sa tête, l’équipe s’est métamorphosée. Le Luxembourg peut trembler.

Note de la rédaction 8/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10


Luxembourg

Qualifiée de pire équipe de football au monde pour la période allant de 1990 à 2010, le Luxembourg, 83e au classement FIFA, est en grand progrès ces dernières années. Pour preuve, les Lions rouges ont terminé troisièmes de leur groupe en signant le meilleur bilan de leur histoire en qualifications d’un championnat d’Europe (5 victoires, 2 nuls et 3 revers). Bon, en revanche, ils se sont fait froisser à deux reprises par le Portugal pour un score cumulé de 15-0. Ça pique.

Note de la rédaction 5/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10


Grèce

Mythique vainqueur de l’Euro 2004, à la surprise générale, la Grèce semble bien loin de son glorieux passé. Si les Hellènes ont empêché les Bleus de réaliser le Grand Chelem lors des éliminatoires grâce à un match nul en novembre dernier (2-2), la nation, pas aidée par la corruption et une politique sportive inexistante, a loupé les deux derniers Euros et les deux dernières Coupes du monde. Gustavo Poyet et ses hommes ont donc pour mission de guider le bateau pirate vers sa première compétition continentale depuis 2012.

Note de la rédaction 4/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10


Kazakhstan

Alors non, il ne s’agit pas de l’« Astana Qazaqstan Team », l’équipe cycliste de Mark Cavendish et de Nicolas Vinokourov, fils d’Alexandre, mais bien de l’équipe de football. Auteurs d’une phase de qualification exceptionnelle (6 victoires et 4 défaites), en battant le Danemark grâce notamment à un missile du capitaine Askhat Tagybergen (3-2), les Léopards des neiges, qui n’ont jamais participé à la moindre compétition d’envergure, sont en pleine bourre et n’ont strictement rien à perdre. C’est bien ce qui devrait inquiéter la Grèce.

Note de la rédaction 6/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10



Donner une note

  • ou
    Passer d'un joueur à l'autre.

  • Choisir une note.
  • Enter
    Valider la note.
  • Echap
    Fermer le clavier.

Par Thomas Morlec

À lire aussi
Logo de l'équipe France
10 Kylian MBAPPE (fra) during the friendly match between France and Chile at Orange Velodrome on March 26, 2024 in Marseille, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
10 Kylian MBAPPE (fra) during the friendly match between France and Chile at Orange Velodrome on March 26, 2024 in Marseille, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Paris Sportifs
Qui va gagner le groupe D de l'Euro 2024 ?

Qui va gagner le groupe D de l'Euro 2024 ?

Qui va gagner le groupe D de l'Euro 2024 ?
Logo de l'équipe Pays de Galles
220325 Martin Ødegaard of Norway during the International friendly football match between Norway and Slovakia on March 25, 2022 in Oslo. Photo: Marius Simensen / BILDBYRÅN / COP 238
220325 Martin Ødegaard of Norway during the International friendly football match between Norway and Slovakia on March 25, 2022 in Oslo. Photo: Marius Simensen / BILDBYRÅN / COP 238 bbeng football fotball fotboll international friendly landskamp norge norway slovakia soccer treningskamp - Photo by Icon sport
  • paris sportifs
Pronostic Slovaquie Pays de Galles : Analyse, cotes et prono du match amical international

Pronostic Slovaquie Pays de Galles : Analyse, cotes et prono du match amical international

Pronostic Slovaquie Pays de Galles : Analyse, cotes et prono du match amical international
Articles en tendances
Mohamed BOUHAFSI, journalist prior the French Cup match between Havre Athletic Club and Stade Malherbe Caen at Stade Oceane on January 7, 2024 in Le Havre, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Mohamed BOUHAFSI, journalist prior the French Cup match between Havre Athletic Club and Stade Malherbe Caen at Stade Oceane on January 7, 2024 in Le Havre, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • France
  • Médias
Mohamed Bouhafsi : « Sur le racisme, on est dans la politique du pas de vague »

Mohamed Bouhafsi : « Sur le racisme, on est dans la politique du pas de vague »

Mohamed Bouhafsi : « Sur le racisme, on est dans la politique du pas de vague »

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Actus EE2

Géorgie

Logo de l'équipe Géorgie
Willy Sagnol headcoach of Georgia during talks to Ovidiu Hategan (ROU) referee in action during UEFA European Championship Qualifying: Group A match between Spain and Georgia at Stadium Jose Zorrilla on November 19th in Valladolid (Spain) (Photo by Luis de la Mata / SportPix/Sipa/ USA) - Photo by Icon sport   - Photo by Icon Sport
Willy Sagnol headcoach of Georgia during talks to Ovidiu Hategan (ROU) referee in action during UEFA European Championship Qualifying: Group A match between Spain and Georgia at Stadium Jose Zorrilla on November 19th in Valladolid (Spain) (Photo by Luis de la Mata / SportPix/Sipa/ USA) - Photo by Icon sport - Photo by Icon Sport
Géorgie : le roman de Sagnol

Géorgie : le roman de Sagnol

Géorgie : le roman de Sagnol

Pays de Galles

Logo de l'équipe Pays de Galles
220325 Martin Ødegaard of Norway during the International friendly football match between Norway and Slovakia on March 25, 2022 in Oslo. Photo: Marius Simensen / BILDBYRÅN / COP 238
220325 Martin Ødegaard of Norway during the International friendly football match between Norway and Slovakia on March 25, 2022 in Oslo. Photo: Marius Simensen / BILDBYRÅN / COP 238 bbeng football fotball fotboll international friendly landskamp norge norway slovakia soccer treningskamp - Photo by Icon sport
Pronostic Slovaquie Pays de Galles : Analyse, cotes et prono du match amical international

Pronostic Slovaquie Pays de Galles : Analyse, cotes et prono du match amical international

Pronostic Slovaquie Pays de Galles : Analyse, cotes et prono du match amical international
Logo de l'équipe Pays de Galles
Wales' Kieffer Moore celebrates scoring their side's first goal of the game during the UEFA Euro 2024 qualifying group D match at the Cardiff City Stadium, Cardiff. Picture date: Tuesday March 28, 2023. - Photo by Icon sport
Wales' Kieffer Moore celebrates scoring their side's first goal of the game during the UEFA Euro 2024 qualifying group D match at the Cardiff City Stadium, Cardiff. Picture date: Tuesday March 28, 2023. - Photo by Icon sport
Pronostic Pays de Galles Pologne : Analyse, cotes et prono du barrage pour l’Euro 2024

Pronostic Pays de Galles Pologne : Analyse, cotes et prono du barrage pour l’Euro 2024

Pronostic Pays de Galles Pologne : Analyse, cotes et prono du barrage pour l’Euro 2024

Pologne

Logo de l'équipe France
10 Kylian MBAPPE (fra) during the friendly match between France and Chile at Orange Velodrome on March 26, 2024 in Marseille, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
10 Kylian MBAPPE (fra) during the friendly match between France and Chile at Orange Velodrome on March 26, 2024 in Marseille, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
Qui va gagner le groupe D de l'Euro 2024 ?

Qui va gagner le groupe D de l'Euro 2024 ?

Qui va gagner le groupe D de l'Euro 2024 ?