S’abonner au mag
  • Ligue 1
  • J22

Temps mort pour l'arbitrage français

Par Enzo Leanni

Le week-end de Ligue 1 a été particulièrement marqué par les polémiques autour de l'arbitrage. Alors que les responsables se mènent une guerre ouverte, les hommes en noir sont les principales cibles de critiques de la part des acteurs de l'élite et pourraient voir d'autres mesures entrer en vigueur pour les plomber encore davantage.

Temps mort pour l'arbitrage français

Le coup de sifflet final avait à peine retenti, vendredi sur le coup de 23 heures, dans l’enceinte d’un Groupama Stadium en fête, que Jean-Pierre Rivère s’est rué sur Clément Turpin pour exprimer son mécontentement. Après la défaite de son équipe à Lyon (1-0), le président de l’OGC Nice a vociféré à quelques centimètres du visage de l’arbitre de la rencontre avant de s’épancher auprès de tous ceux qui voulaient bien l’entendre. « À un moment, il faut qu’il se remette en question. J’aimerais qu’il s’explique, mais il est intouchable », soufflait-il notamment au micro de Prime Video. Si ce « il » visait directement Clément Turpin, c’est l’ensemble de l’arbitrage français qui a dû se planquer. Surtout que cet événement, survenu moins d’une semaine après le carton rouge sévère de Dante face à Monaco (2-3), ne faisait que lancer un week-end de tension en Ligue 1.

Une VAR malade

Alors que le niveau de jeu du championnat s’est quelque peu rehaussé ces dernières semaines, celui des hommes en noir est remis en cause depuis le passage à la nouvelle année. Ce dimanche, Benoît Millot a été pris pour cible, soupçonné d’avoir oublié d’expulser le Rémois Joseph Okumu face à Lens et laissant Franck Haise « sans voix ». Quelques heures plus tard, Pierre-Lees Melou, tout sourire, savourait la victoire du Stade brestois contre l’Olympique de Marseille en remerciant la VAR de ne pas avoir relevé son contact avec Iliman Ndiaye dans la surface bretonne.

Ce n’est pas normal que dans certaines situations on n’envoie pas les images et que dans d’autres, on le fasse.

Éric Borghini, président de la commission fédérale des arbitres

L’assistance vidéo est justement dans l’œil du cyclone. Après la sortie de Jean-Pierre Rivère, Stéphane Lannoy, directeur technique adjoint délégué à l’arbitrage professionnel, n’a d’ailleurs pas hésité à déjuger la décision de la VAR. Utilisée sans une ligne directrice claire, celle-ci agace depuis la reprise du championnat en janvier. « Il y a des éléments à revoir. Il faut absolument que l’on reprécise les choses. Ce n’est pas normal que dans certaines situations, on n’envoie pas les images et que dans d’autres, on le fasse », estimait Éric Borghini, président de la commission fédérale des arbitres, auprès de L’Équipe. Parmi ces précisions, les responsables français auraient en tête d’élargir le champ d’application de l’assistance vidéo en permettant aux arbitres d’aller visionner les images pour chaque situation, et non plus seulement celles liées aux penaltys, cartons rouges, validations de but et à l’identité d’un joueur.

Louables sur le papier, ces intentions doivent toutefois avoir une répercussion sur le terrain. Cet été déjà, l’arbitrage français avait clamé qu’il enclenchait sa mue à coups de mesures servant, en théorie, à favoriser le jeu et à pacifier les relations avec les autres acteurs. Quelques mois plus tard, le temps additionnel à rallonge est redevenu celui des années précédentes, les légers contacts sifflés au milieu de terrain sont de nouveau légion alors que les hommes en noir se sont refermés plus que jamais sur eux, au grand dam de Jean-Pierre Rivère.

La tête sous l’eau

Comme le président du Gym, beaucoup de membres de clubs de Ligue 1 regrettent le virage que prend l’arbitrage français. Si Pierre Lees-Melou a eu la classe de remercier la VAR pour son laxisme, les autres la fustigent sans ménagement. Surtout que dans les hautes sphères, l’heure n’est pas non plus à l’apaisement. Jeudi dernier, une réunion s’est tenue au siège de la Fédération pour tenter de calmer la situation. Sur fond de guerre d’ego entre Antony Gautier, directeur technique de l’arbitrage, et Stéphane Lannoy, les avancées peinent à voir le jour. Autour de ces deux-là, qui convoitaient la succession de Pascal Garibian au poste de directeur technique de l’arbitrage en 2022, c’est toute une corporation qui a la tête sous l’eau. D’après les informations de L’Équipe, Stéphane Lannoy, critiqué pour sa ligne technique « un peu floue », ne fait pas l’unanimité au sein de la FFF.

Dans les colonnes du quotidien français, Éric Borghini évoque un « flottement » au cœur de l’arbitrage français qui se ressent en match comme lors des stages spécialisés. Jugée « pas toujours cohérente », la ligne directrice affichée par la direction technique peut favoriser les nombreuses erreurs récemment aperçues sur les pelouses de Ligue 1. Dans un contexte bouillant semaine après semaine, les hommes en noir risquent même de se retrouver encore plus sous pression avec la mesure envisagée à propos de la VAR, puisque les joueurs seraient encore plus incités à demander une vérification auprès de l’écran posé au bord de la pelouse à la suite de chaque action litigieuse. Une solution dans le but de favoriser les arbitres qui pourrait donc de nouveau se retourner contre eux et leur enfoncer toujours un peu plus la tête sous l’eau.

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Enzo Leanni

Articles en tendances
11
Revivez Manchester City - Real Madrid (1-1)
  • C1
  • Quarts
  • Manchester City
  • Real Madrid
Revivez Manchester City - Real Madrid (1-1)

Revivez Manchester City - Real Madrid (1-1)

Revivez Manchester City - Real Madrid (1-1)
10
Revivez la qualification de l'OM face à Benfica (1-0)
  • C3
  • Quarts
  • OM-Benfica (1-0, 4-2 TAB)
Revivez la qualification de l'OM face à Benfica (1-0)

Revivez la qualification de l'OM face à Benfica (1-0)

Revivez la qualification de l'OM face à Benfica (1-0)
21
Revivez Lille-Aston Villa (2-1)
  • C4
  • Quart de finale retour
  • Lille-Aston Villa
Revivez Lille-Aston Villa (2-1)

Revivez Lille-Aston Villa (2-1)

Revivez Lille-Aston Villa (2-1)
41
Revivez la victoire du PSG contre Lyon (4-1)
  • Ligue 1
  • J30
  • PSG-Lyon
Revivez la victoire du PSG contre Lyon (4-1)

Revivez la victoire du PSG contre Lyon (4-1)

Revivez la victoire du PSG contre Lyon (4-1)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Actus OL

41
Revivez la victoire du PSG contre Lyon (4-1)
Revivez la victoire du PSG contre Lyon (4-1)

Revivez la victoire du PSG contre Lyon (4-1)

Revivez la victoire du PSG contre Lyon (4-1)

Lens