Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Politique et tac

Dernier message de la page précédente, posté par Manalas
le 05/07/2015 à 21:08
Encore les chiffres inventés pour appuyer son propos ? Je croyais que cette pratique avait été abandonnée sur le forum depuis longtemps.

Allez, à mon tour. Y a 90 pour cent de fils de résistants dans le camp du "non" alors que le "oui" c'est presque que des fils d'armateurs.
Réponse de Travis Bickle357
le 05/07/2015 à 21:21
Message posté par Manalas


Allez, à mon tour. Y a 90 pour cent de fils de résistants dans le camp du "non" alors que le "oui" c'est presque que des fils d'armateurs.


François Lenglet ? Laule !
Réponse de SempreBN
le 05/07/2015 à 21:32
Message posté par Manalas


Encore les chiffres inventés pour appuyer son propos ? Je croyais que cette pratique avait été abandonnée sur le forum depuis longtemps.

Allez, à mon tour. Y a 90 pour cent de fils de résistants dans le camp du "non" alors que le "oui" c'est presque que des fils d'armateurs.


C'est quoi cette agressivité? J'te mettrais un lien quand (si ;) ) j'en trouverais un.

Et j'imagine bien que ceux qui ont dis oui ne l'ont pas plus compris. Ca a ressemblé à du "OUI= Si vous dites non, ils nous coupent les vivres et nous virent de l'Euro, et le NON= Ils seront oublié de plier, et bien sûre ils ont joué sur la fierté nationale"
On peut penser aussi que ce référendum est une sorte de déchargement de responsabilité du pouvoir grecque pour le peuple, alors qu'il a été choisi pour prendre ce genre de décision, si vous me comprenez.

Bon sinon la traductrice merde là, on ne comprend rien...
Réponse de Manalas
le 05/07/2015 à 21:37
Message posté par SempreBN


C'est quoi cette agressivité? J'te mettrais un lien quand (si ;) ) j'en trouverais un.


Te voir avancer un chiffre et dire maintenant que t'en chercheras la source, si tant est que tu la trouves, c'est... cocasse.


On peut penser aussi que ce référendum est une sorte de déchargement de responsabilité du pouvoir grecque pour le peuple, alors qu'il a été choisi pour prendre ce genre de décision, si vous me comprenez.


Non, je ne te comprends pas.
Réponse de Winston Smith
le 05/07/2015 à 22:02
Ouuuuuuuuuuuuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!

La révolution est en marche!...c'est beau!
Réponse de jofrança
le 05/07/2015 à 22:22
Message posté par Winston Smith
Ouuuuuuuuuuuuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!



Ce n'est pas plutôt le Noooooooooooooooooooonnnnnnnnn qui a gagné?
Réponse de Hemassy
le 05/07/2015 à 22:35
Salade, tomate au non chef !
Réponse de Sittius
le 05/07/2015 à 22:49
En tout cas c'est beau de voir que vous êtes tous aussi généreux.
Réponse de Sittius
le 05/07/2015 à 22:53
Oui.
Réponse de Manalas
le 05/07/2015 à 23:30
Message posté par RonHarris
Merci Arsène!

(En vrai, que voulais tu dire?)


Que y en a marre qu'on paye pour les Grecs.

(variante connue avec les immigrés: "zavez qua lé prendre ché vou !!!")
Réponse de Sittius
le 05/07/2015 à 23:32
Message posté par RonHarris
Merci Arsène!

(En vrai, que voulais tu dire?)


Bah vous semblez vous réjouir du fait que les grecs ne vont pas répondre aux attentes des créanciers. Or les créanciers c'est quand même en grande partie la France et donc ses contribuables.

Sachant que la Grèce est un pays où la fraude était et est toujours un sport national, où les pensions étaient complètement dingues (avant la crise, la pension de retraite moyenne était plus élevée qu'en France), où l'administration fiscale est une blague et qui a passé plus de 100 ans depuis 1800 soit en défaut soit en période de restructuration de dette, bah vous êtes généreux.
Réponse de Sittius
le 05/07/2015 à 23:32
Message posté par Manalas


Que y en a marre qu'on paye pour les Grecs.

(variante connue avec les immigrés: "zavez qua lé prendre ché vou !!!")


Oh oui c'est très fin comme analyse ça. Vraiment, bravo.
Réponse de Manalas
le 05/07/2015 à 23:37
Message posté par Sittius


Oh oui c'est très fin comme analyse ça. Vraiment, bravo.


T'as du culot quand même. Je ne fais que me mettre au niveau ma poule.
Réponse de Manalas
le 05/07/2015 à 23:42
Et personnellement, je suis pour une sortie de la Grèce de l'UE et une sortie de l'UE de l'UE elle-même tant qu'à faire. L'Allemagne a voulu tout ça, la France aussi, tant pis pour eux.
Réponse de Sittius
le 05/07/2015 à 23:43
Message posté par Manalas


T'as du culot quand même. Je ne fais que me mettre au niveau ma poule.





Sérieusement ? Ta phrase entre parenthèses c'est du même niveau ? Je ne crois pas non.

Tu fais une comparaison foireuse pour essayer de ma caricaturer en mec de droite sans coeur. C'est juste naze, mon poulet.
Réponse de Manalas
le 05/07/2015 à 23:47
Message posté par Sittius


Sérieusement ? Ta phrase entre parenthèses c'est du même niveau ? Je ne crois pas non.

Tu fais une comparaison foireuse pour essayer de ma caricaturer en mec de droite sans coeur. C'est juste naze, mon poulet.


Simple analogie à vrai dire que j'appuie puisque c'est à peu de choses près exactement le même procédé: personnaliser des situations qui n'appellent pas vraiment à cela en l'occurrence, rendre économiquement réelle une situation qui ne l'est pas, faire croire que chaque Français va cracher 600 balles est un mensonge.

PS: de par mes positions sur pas mal de questions qui me situent très loin des gauchos, je vois mal comment je pourrais te caricaturer en "mec de droite".
Réponse de Sittius
le 05/07/2015 à 23:54
Message posté par Manalas


Simple analogie à vrai dire que j'appuie puisque c'est à peu de choses près exactement le même procédé: personnaliser des situations qui n'appellent pas vraiment à cela en l'occurrence, rendre économiquement réelle une situation qui ne l'est pas, faire croire que chaque Français va cracher 600 balles est un mensonge.

PS: de par mes positions sur pas mal de questions qui me situent très loin des gauchos, je vois mal comment je pourrais te caricaturer en "mec de droite".


C'est pas un mensonge, mais si tu crois que ça ne va rien coûter aux français...

Si l'état ne revoit pas venir ses sous, tu crois qu'il va aller les chercher où ? ça va peser sur le contribuable. plus ou moins fort, mais quoiqu'il arrive.

mais ce qui me fait chier surtout dans cette histoire c'est que la Grèce n'en est pas à son coup d'essai. Et aussi la tournure politique qu'a pris le délire.

Et j'ai quand même de la peine pour les grecs qui payaient leur impôts.
Réponse de juda
le 06/07/2015 à 00:02
Message posté par Sittius


Bah vous semblez vous réjouir du fait que les grecs ne vont pas répondre aux attentes des créanciers. Or les créanciers c'est quand même en grande partie la France et donc ses contribuables.

Sachant que la Grèce est un pays où la fraude était et est toujours un sport national, où les pensions étaient complètement dingues (avant la crise, la pension de retraite moyenne était plus élevée qu'en France), où l'administration fiscale est une blague et qui a passé plus de 100 ans depuis 1800 soit en défaut soit en période de restructuration de dette, bah vous êtes généreux.



ouais, et aujourdhui on doit s'apitoyer sur le pauvre peuple grec qu'il faut pas laisser tomber.
Réponse de jofrança
le 06/07/2015 à 00:04
Et penser que la Grèce, en 1953, a voté pour le pardon de 2/3 la dette allemands et pour le restant le remboursement annuel ne serait pas supérieur à 5% de la valeur des exportations de l'Allemagne.
Réponse de Manalas
le 06/07/2015 à 00:05
Message posté par Sittius


C'est pas un mensonge, mais si tu crois que ça ne va rien coûter aux français...

Si l'état ne revoit pas venir ses sous, tu crois qu'il va aller les chercher où ? ça va peser sur le contribuable. plus ou moins fort, mais quoiqu'il arrive.

mais ce qui me fait chier surtout dans cette histoire c'est que la Grèce n'en est pas à son coup d'essai. Et aussi la tournure politique qu'a pris le délire.

Et j'ai quand même de la peine pour les grecs qui payaient leur impôts.


Bah écoute, ça faisait une source de revenus plutôt sympa jusqu'à présent pour la France entre les intérêts sur les prêts et les bons du trésor.
Réponse de Manalas
le 06/07/2015 à 00:09
Et si j'ai bien compris le foutoir, la principale (voire seule) crainte qui existe est par-rapport à la BCE et à d'éventuelles pertes qui se répercuteraient sur les contribuables. Hypothèse à relativiser puisqu'il existe pas mal de garanties pour amortir ce genre de choc, venu d'un petit acteur.
Réponse de Sittius
le 06/07/2015 à 09:29
@Jofrança

Franchement comparer les deux situations ça me paraît légèrement inapproprié.

@Manalas

Oui enfin ça c'est le premier effet néfaste. Plus aucun investisseur ne va toucher à la Grèce maintenant. La situation ne va pas s'arranger pour eux, ni pour l'eurozone du coup.
Réponse de Arsenic
le 06/07/2015 à 10:16
En Grèce : « Ce vote est un espoir pour d'autres pays d'Europe »
http://rue89.nouvelobs.com/2015/07/05/a … nts-260119

Les mecs de Rue89 ont trouvé et accompagné un mec qui s'appelle Dionysos. Si c'est pas magnifique, ça...
Réponse de Arsenic
le 06/07/2015 à 10:24
Message posté par Manalas
Et si j'ai bien compris le foutoir, la principale (voire seule) crainte qui existe est par-rapport à la BCE et à d'éventuelles pertes qui se répercuteraient sur les contribuables. Hypothèse à relativiser puisqu'il existe pas mal de garanties pour amortir ce genre de choc, venu d'un petit acteur.


En cas d'annulation de la dette grecque, la perte sèche se limiterait aux intérêts versés par la Grèce, soit environ 15 euros par Français et par an.
Réponse de mado
le 06/07/2015 à 10:39
Personnellement, Le "non" me fait enormément plaisir pour plusieurs raison :

-Ne pas oublier que la crise de 2008 qui est la cause de l'éffondrement de la grece n'est que la conséquence d'un systeme bancaire foireux !
-la dette grec appartenait au privé avant d'étre intégralement racheter par le public. Et on veut nous faire croire que c'est les gouvernements qui dirigent... bonne blague
- Ce "non" ouvre peut etre la perspective d'une Europe plus sociale que financiere...

Et tant pis si les francais doivent payer, peut etre qu'on se mobilisera a notre tour pour ne pas payer et qu'on remette en cause, ici aussi, les pratique de la Troika
Réponse de mado
le 06/07/2015 à 10:42
Et gros Pouce en l'air pour Tsiparas; Enfin un dirigeant a l'écoute de sa population et des interet de son pays

Le referendum apparait peut etre comme une blague pour certains pourtant, rien de plus démocratique...
Réponse de Three-Eyed Frenchy
le 06/07/2015 à 10:42
Message posté par Arsenic


En cas d'annulation de la dette grecque, la perte sèche se limiterait aux intérêts versés par la Grèce, soit environ 15 euros par Français et par an.


Heu... ca m'etonne quand meme. Quand tu fais un budget tu provisionnes ce qu'on te doit aussi, et pas que les interets, pour que l'ensemble de ce que tu as et de ce que tu dois soit equilibré. Remember la comptabilité
Réponse de Three-Eyed Frenchy
le 06/07/2015 à 10:43
Message posté par mado
Et gros Pouce en l'air pour Tsiparas; Enfin un dirigeant a l'écoute de sa population et des interet de son pays

Le referendum apparait peut etre comme une blague pour certains pourtant, rien de plus démocratique...


Je propose qu'on fassr maintenant un referendum en Europe pour savoir si on continue à filer de l'argent à la Gréce
Réponse de Arsenic
le 06/07/2015 à 10:47
Moi j'aime surtout entendre que la France donne de l'argent pour renflouer les Grecs, alors que l'argent - dans son immense majorité - part tout droit dans la poche des banques qui ont choisi de prêter de l'argent à la Grèce - et qui sont donc seules coupables de leur manque de jugeote. C'est tout de même magnifique que ce soient les Grecs qui trinquent unilatéralement, et qu'on ose leur reprocher de voter "non".
Réponse de Arsenic
le 06/07/2015 à 10:49
Message posté par Three-Eyed Frenchy


Heu... ca m'etonne quand meme. Quand tu fais un budget tu provisionnes ce qu'on te doit aussi, et pas que les interets, pour que l'ensemble de ce que tu as et de ce que tu dois soit equilibré. Remember la comptabilité


Personne ne rembourse vraiment la dette. On emprunte de nouveau, inlassablement.
Réponse de Arsenic
le 06/07/2015 à 10:50
Message posté par Three-Eyed Frenchy


Je propose qu'on fassr maintenant un referendum en Europe pour savoir si on continue à filer de l'argent à la Gréce


Sauf qu'aucun État ne prête directement à la Grèce, seules les banques ont ce pouvoir.
Réponse de Arsenic
le 06/07/2015 à 11:02
Message posté par RonHarris

Abort, abort, abort!! Arsenic...


Ben quoi ?

J'essaie de lire pas mal de trucs à gauche à droite pour comprendre ce qui se passe et me faire un avis. Du coup, je suis encore un peu newbie dans l'Eurogame, mais le mécanisme des prêts est assez sidérant - au risque de paraître complètement obsédé par l'influence des banques et leur aspect néfaste.
Réponse de Arsenic
le 06/07/2015 à 11:02
Message posté par RonHarris

Tu as lu le bouquin de Graeber? J'essaie de le lire cette semaine, c'est admirable.


Non. J'avoue que pour l'instant, je me limite aux articles. Mais j'aimerais bien lire deux ou trois bouquins, donc je prends note...
Réponse de mado
le 06/07/2015 à 11:06
Message posté par RonHarris

Ben, les états prêtent à la Grèce, c'est bien là le "problème". http://www.lemonde.fr/economie/article/ … _3234.html


Et c'est justement pour ça que la grece ne devrait pas rembourser...

Pourquoi est-ce que les etats ont racheter cette dette empoisonnée en toute connaissance de cause ?
Réponse de Arsenic
le 06/07/2015 à 11:07
Message posté par RonHarris

Ben, les états prêtent à la Grèce, c'est bien là le "problème". http://www.lemonde.fr/economie/article/ … _3234.html


Mais ils ne le font pas directement, ils s'endettent eux-mêmes, et le prêt est réalisé par des banques et fonds d'investissement, nan ? Ce qui ne change pas grand-chose en apparence, mais qui est en réalité capital.
Réponse de Sittius
le 06/07/2015 à 11:24
Message posté par Arsenic
Moi j'aime surtout entendre que la France donne de l'argent pour renflouer les Grecs, alors que l'argent - dans son immense majorité - part tout droit dans la poche des banques qui ont choisi de prêter de l'argent à la Grèce - et qui sont donc seules coupables de leur manque de jugeote. C'est tout de même magnifique que ce soient les Grecs qui trinquent unilatéralement, et qu'on ose leur reprocher de voter "non".


Euh les banques se sont déjà fait entuber de 50% des thunes qu'elles avaient prêtées à la Grèce. La bagatelle de 100 milliard d'euros je crois.

Alors tant pis pour leur gueule t'as raison, mais on prends leur place.


@Mado bah on nous a dit que c'était pour aider les gentils grecs

Pour rappel, la fraude fiscale en Grèce c'était un tiers du déficit en 2012.
Réponse de Arsenic
le 06/07/2015 à 11:29
Les banques ne se sont pas faites "entuber" : elles ont pris un risque en prêtant l'argent - à un taux d'intérêt important alors qu'elles empruntent elles-mêmes à des taux avoisinant 0,2%.
Réponse de Sittius
le 06/07/2015 à 11:36
Message posté par Arsenic
Les banques ne se sont pas faites "entuber" : elles ont pris un risque en prêtant l'argent - à un taux d'intérêt important alors qu'elles empruntent elles-mêmes à des taux avoisinant 0,2%.


Je dis qu'elles se sont fait entuber parce que l'eurogroupe leur a dit de lâcher 50% de leur dette. Mais oui en bon libéral que je suis, c'est tant pis pour leur gueule parce que c'était de toute évidence risqué.

Ce qui m'emmerde c'est qu'on prend leur place en filant de la thune dont on ne verra jamais la couleur. Et pourtant, toute cette dette, elle a bien été dépensée non ? Ces 320 milliards de capital là. Alors maintenant sans doute en bonne partie pour payer les intérêts, mais quand on sait que la pension de retraite moyenne était plus élevée en Grèce qu'en France au début de la crise, on se demande quand même s'ils ne sont peut être pas juste complètement incompétents pour gérer une tréso.
Réponse de mado
le 06/07/2015 à 11:46
Message posté par Sittius


Je dis qu'elles se sont fait entuber parce que l'eurogroupe leur a dit de lâcher 50% de leur dette. Mais oui en bon libéral que je suis, c'est tant pis pour leur gueule parce que c'était de toute évidence risqué.

Ce qui m'emmerde c'est qu'on prend leur place en filant de la thune dont on ne verra jamais la couleur. Et pourtant, toute cette dette, elle a bien été dépensée non ? Ces 320 milliards de capital là. Alors maintenant sans doute en bonne partie pour payer les intérêts, mais quand on sait que la pension de retraite moyenne était plus élevée en Grèce qu'en France au début de la crise, on se demande quand même s'ils ne sont peut être pas juste complètement incompétents pour gérer une tréso.


Ils ont été totalement incompétents, et SURTOUT ils ont maquillé leur compte pour se faire preter de l'argent par l'UE; ils ont enculé l'europe !
Réponse de mado
le 06/07/2015 à 11:47
Mais ce n'est pas aux grecs de payé pour les erreurs de leur dirigeant, c'était a l'UE d'etre plus consciencieuse dans l'étude du dossier grec
Réponse de AriGold
le 06/07/2015 à 11:57
Non en fait cela ne fonctionne pas forcément comme cela Arse.
Les états emmettent des emprunts que tu peux appeler bonds/bons/obligations avec différentes maturités. Ces bons sont calibrés sur les besoins de financement du pays. Ensuite ces bons sont achetés par les différents intervenants: banques, instits, BCE etc.
Les banques ne prêtent pas directement, elle achètent juste des titres.
Réponse de Sittius
le 06/07/2015 à 11:58
Alors je suis très d'accord avec ce que tu dis. Les dirigeants grecs ainsi que l'UE ont une très lourde responsabilité dans ce qui se passe.

Mais primo, on ne peut pas oublier que les dirigeants grecs ont bien été mis au pouvoir par le peuple grec. C'est sans doute un peu cruel comme raisonnement, mais c'est aussi la responsabilité d'être en démocratie.

Et segundo, on ne peut pas passer sous le tapis le fait que la fraude fiscale était un sport national (bien aidé il est vrai par une administration fiscale digne de la Somalie).

Et le pire, c'est que ça fait le jeu de la gauche radicale en Europe.
Réponse de Arsenic
le 06/07/2015 à 11:59
@Ari : Une façon comme une autre de contourner l'interdiction de prêt ou d'emprunt d'un État à un autre. Mais ça ne change rien au cœur du problème, tu me diras. [Merci de cette précision. :)]
Réponse de Arsenic
le 06/07/2015 à 12:02
@Sittius : sans déconner, t'as été passer des vacances en Grèce et il a plu pendant deux semaines, ou quoi ? Dans tous les pays, la fraude fiscale est colossale (elle coûte au minimum de 5 voire 10 fois plus d'argent à la France que les allocations familiales, à titre d'exemple, même si c'est difficile à évaluer).
Réponse de AriGold
le 06/07/2015 à 12:03
Un mix entre la solution DSK et les propositions grecques semblent être le plus raisonnable.
Une debt holiday de 20-30 ans combiné à un deblocage des fonds contionné à des réformes structurelles drastiques sous supervision européenne semble être la meilleure solution.
La Grèce gagnerait une bouffée d'air frais et serait accompagnée dans sa volonté (ou pas) de réforme et les créanciers et contribuables européens seront rassurés et pourraient avoir de la visibilité sur la situation grecque.
Réponse de mado
le 06/07/2015 à 12:03
Message posté par Sittius
Alors je suis très d'accord avec ce que tu dis. Les dirigeants grecs ainsi que l'UE ont une très lourde responsabilité dans ce qui se passe.

Mais primo, on ne peut pas oublier que les dirigeants grecs ont bien été mis au pouvoir par le peuple grec. C'est sans doute un peu cruel comme raisonnement, mais c'est aussi la responsabilité d'être en démocratie.

Et segundo, on ne peut pas passer sous le tapis le fait que la fraude fiscale était un sport national (bien aidé il est vrai par une administration fiscale digne de la Somalie).

Et le pire, c'est que ça fait le jeu de la gauche radicale en Europe.


Perso je suis contre cet avis, on peut pas considéré que les grecs ont voté pour un gouvernement d'incompétent en tout etat de cause.

T'imagine si demain on se retrouve dans la meme situation que les grecs, comment pouvait-on savoir que le gouvernement est composé d'abruti ?
Et le principe du maquillage de compte, c'est que personne ne se rendent compte.. Donc les grecs se sont fait berné comme l'UE dans cette histoire.
Réponse de mado
le 06/07/2015 à 12:08
Puis la bourse n'a pas l'air trop impacté (voire pas du tout) pas le non au référendum...
Réponse de Sittius
le 06/07/2015 à 12:10
Message posté par Arsenic
@Sittius : sans déconner, t'as été passer des vacances en Grèce et il a plu pendant deux semaines, ou quoi ? Dans tous les pays, la fraude fiscale est colossale (elle coûte au minimum de 5 voire 10 fois plus d'argent à la France que les allocations familiales, à titre d'exemple, même si c'est difficile à évaluer).


Elle pèse pour un tiers du déficit en France ? je ne pense pas.


@Mado en France c'est assez simple, part du principe que c'est tous des abrutis. quand tu regardes les budgets annoncés par Sarko et Hollande et les perspectives de croissances sur lesquelles ils étaient basés, tu comprends déjà que c'est mort. Après y'a quoi, Mélanchon et Le Pen, tous les deux dans leurs discours populistes et fascisants. Ah ouais y'a Bayrou, sans doute le moins pire, et pourtant c'est pas non plus un foudre de guerre.

Après t'as raison sur le maquillage de comptes en soit.
Réponse de mado
le 06/07/2015 à 12:12
la dette grec c'est 68 milliard pour la france ... Pas insurmontable !
Réponse de Manalas
le 06/07/2015 à 12:13
On revient toujours à cette même utilisation viciée du terme démocratie pour ensuite pleurer lorsque le premier ministre d'un pays respecte non seulement son programme mais utilise de surcroît l'un des seuls outils démocratiques qui existe encore (avec le jury populaire)
Réponse de mado
le 06/07/2015 à 12:14
Si total, LVMH, Bolloré ou Dassault ne bénéficie pas d'exonération fiscal , on comblerait rapidement....

Connectez vous pour participer à cette discussion

Hier à 14:11 EuroMillions : 173 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi Hier à 14:01 10€ gratuits pour miser sur la Ligue des Champions : Tentez de les transformer en + de 100€ !
Hier à 17:15 Le Las Vegas Lights FC balance 10 000$ à ses supporters 15 Hier à 17:00 Le récap de la #SOFOOTLIGUE
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 16:06 Pluie de peluches à Rotterdam pour des enfants malades 9 Hier à 14:22 Le comité d'appel de la CAF rejette l'appel du Wydad Casablanca 11 Hier à 12:23 Vega baisse son short pour célébrer son but face au FC Atlas 39 Hier à 12:00 Défaite pour la première de Maradona avec le Gimnasia La Plata 11