Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Paris Saint-Germain

Revivez la conférence de presse de Messi

Nouveau joueur du Paris Saint-Germain, Lionel Messi a donné à 11 heures sa première conférence de presse en Rouge et Bleu. On ne pouvait pas manquer ni ça, ni les cris d'Omar Da Fonseca.

Modififié
La conférence de presse est terminée, Omar Da Fonseca est en transe au fond de la salle. Il gueule « MESSI ! MESSI ! » depuis tout à l'heure.



Sans aucun doute, Marco Verratti a démontré qu'il était un immense joueur, l'un des meilleurs à son poste dans le monde. À Barcelone, on l'a désiré pendant de nombreuses saisons, on voulait qu'il vienne. Aujourd'hui, c'est moi qui vient jouer avec lui. C'est un phénomène. Je l'ai rencontré en dehors du terrain, c'est quelqu'un de fantastique. Pas que Marco, tous les joueurs à leur poste font partie des meilleurs du monde. J'espère que je pourrais apporter ma pierre à l'édifice pour atteindre l'objectif du PSG.



LM. C'est vrai que lorsque j'en parlais avec Leonardo, je lui ai dit que j'espérais que ma famille soit bien et puisse s'adapter rapidement à la ville, au pays. C'est une nouvelle expérience pour moi, mais je suis prêt, j'ai énormément d'envie. Le football est pareil partout, j'ai des amis dans le vestiaire qui vont m'aider à m'adapter rapidement. Je suis très heureux, j'ai envie de m'entraîner, de jouer, d'être en contact avec mes coéquipiers, de pouvoir m'entraîner, jouer, et commencer. C'est nouveau pour nous, mais je suis prêt au niveau sportif et familial, ce sera une très belle expérience, nous sommes dans une ville formidable.



NAK. Je pense qu'avec tous les joueurs qu'on a aujourd'hui, le championnat va monter de niveau aussi. Les droits télé j'espère, aussi. Les partenaires commerciaux. Je pense que tout le monde aujourd'hui veut regarder le PSG, et ça fera monter tous les autres clubs. Beaucoup de présidents m'ont appelé ou m'ont envoyé un message pour me remercier après l'arrivée de Leo. Tout le monde sait qu'on ne fait pas tout ça seulement pour le club, mais aussi pour la France, la Ligue 1. On est là pour monter, pour travailler. Le travail commence aujourd'hui pour tout le monde, pour le club, pour la ligue, pour la ville de Paris.



LM. Lorsqu'on a vu que c'était possible, on a rapidement parlé avec le coach car je le connais depuis longtemps. Le fait qu'il soit argentin facilite les choses, il y a une proximité. Tout s'est déroulé parfaitement dès le début. Le staff et l'effectif du PSG ont fait beaucoup pour que je choisisse ce club.



NAK. En ce qui concerne l'aspect financier, je vais dire clairement les choses. Nous connaissons les règles du FPF depuis le premier jour, nous les avons toujours respectées et avant de faire quoi que ce soit, nous nous réunissons avec nos équipes juridiques, financières... si on signe Léo, c'est qu'on le peut. On ne l'aurait pas fait si on ne pouvait pas. Ce qu'apporte Leo au club, c'est énorme. Il faut aussi que les médias se concentrent là-dessus, pas que sur le négatif. C'est un excellent actif pour le club, le club grandit dans tous les aspects. D'un point de vue commercial, en trois jours, il faut voir les chiffres : l'impact est incroyable. Alors certes j'espère que Leo ne demandera pas une augmentation (rires), mais on connait les règles.



Évidemment, j'ai beaucoup changé depuis Newell's. J'ai changé footballistiquement et en tant que personne. J'ai du vécu, du bon, du mauvais. J'ai le même enthousiasme que quand j'étais enfant. J'aime le football, j'adore gagner, je vais tout donner pour le faire et atteindre mes objectifs.



Avant de partir, sans savoir quelle était ma destination, j'ai dit aux fans de Barcelone que je serais toujours reconnaissant de ce qu'ils m'ont apporté. C'est ma maison. Ils savent que j'allais signer dans une équipe concurrente, je suis un gagneur, j'ai des objectifs élevés, je veux gagner et gagner encore, continuer de progresser. Je ne sais pas si on va se rencontrer avec le Barça. Ce serait beau de retourner à Barcelone, j'espère avec du public, mais d'un autre côté ça ferait bizarre de rejouer chez moi sous un autre maillot. C'est le football, on verra bien !



J'ai des amis qui jouent ici, donc j'ai parfois suivi leurs matchs de championnat. C'est un championnat qui a beaucoup progressé ces dernières années, sous l'impulsion du PSG, de ses recrutements. Ça rend l'ensemble du championnat plus compétitif, et ça fait que les autres équipes progressent pour pouvoir battre Paris, gagner le championnat. Ça va être une nouvelle expérience pour moi, de nouveaux adversaires, de nouveaux stades, j'ai hâte de découvrir tout ça.



Évidemment, je connais des gens ici dans le vestiaire, et quand on regarde l'effectif, on voit qu'il y a beaucoup de possibilités d'atteindre l'objectif. Aussi bien Paris que moi recherchions la même chose. Nous avons le même objectif, et j'espère que nous l'atteindrons ensemble. L'une des motivations a été le vestiaire : Ney, Di Maria, Paredes... j'ai eu des contacts avec certains, oui.



J'arrive dans une équipe aboutie. Le club a été proche de gagner la C1 ces dernières années, et je vais faire mon maximum pour aider. Je rêve de pouvoir soulever une nouvelle fois la coupe de la Ligue des Champions.



Leo Messi. On peut avoir la meilleure équipe du monde et ne pas gagner. On sait à quel point la Champions League est difficile, le PSG le sait très bien. Qu'est-ce qu'il faut pour la gagner ? Un groupe uni, fort, comme on sent que l'est celui-ci. Et puis un peu de chance, qui est un facteur important dans le football. Ce n'est pas toujours le meilleur qui gagne, il est arrivé que la meilleure équipe ne gagne pas la C1.



Nasser Al-Khelaifi. Kylian est Parisien. Il est compétitif, il veut gagner. Il veut une équipe compétitive, je pense que maintenant on ne peut pas faire plus compétitif (rires). Maintenant, il n'a aucune excuse.



Très reconnaissant pour l'accueil, c'était une folie. À peine le communiqué de Barcelone publié, les gens étaient dehors alors qu'il n'y avait rien ! Pas de contact. Je les remercie, on aura beaucoup de temps maintenant pour être en contact dans le stade et dans la ville. J'espère que ce sera une bonne année pour eux et pour nous.



Nasser Al-Khelaifi. Tout le monde connaît notre objectif : gagner chaque match, chaque trophée. Avec Leo, on est proche, mais on a encore rien gagné. On a besoin de travailler pour gagner chaque match, avoir une mentalité, une discipline.



Tout ce qui m'est arrivé sur la dernière semaine a été dur, très rapide, assez émouvant. Je n'oublie pas tout ce que j'ai vécu, qui a été très soudain, mais je suis heureux d'être ici avec ma famille. Cette semaine, j'ai vécu tous ces sentiments là, on les a assimilés au fur et à mesure qu'ils arrivaient. On a assimilé petit à petit.



Je ne sais pas quand je pourrai disputer mes premières minutes. Je reviens de vacances, j'ai été arrêté plus d'un mois, j'ai rencontré le coach seulement hier. Il me faudra sans doute une préparation, m'entraîner, j'espère le plus vite possible car j'ai envie de jouer. Je verrai en fonction de la préparation, de l'entraînement, de mes sensations, et quand ce sera le moment j'arriverai avec beaucoup d'envie.



C'est super de pouvoir partager la journée d'hier avec ce groupe, il y a de grands joueurs à tous les postes, des arrivées spectaculaires. Je vais jouer avec les meilleurs, et ça c'est toujours beau. c'est agréable à vivre au quotidien et de pouvoir en profiter.



Au tour de Lionel Messi de parler, pour ses premiers mots en tant que Parisien :

Chacun sait comment je suis parti de Barcelone il y a quelques jours. C'était dur, beaucoup d'années passées là-bas, c'était difficiile d'envisager un changement après autant de temps. À peine arrivé ici, je me sens heureux, j'ai déjà envie de m'entraîner, que tout ça passe rapidement ! (rires) Je souhaite commencer à m'entraîner, j'ai trop envie de me retrouver avec mes coéquipiers, le staff tecchnique, commencer cette nouvelle étpae. Je remercie le président, Leonardo, l'ensemble du club pour leur accueil, depuis le premier moment où le communiqué de Barceclone a été publié ils se sont mositionnés, tout a été très rapide, très facile. Trouver des solutions aussi rapidement n'a pas été simple. Je suis très heureux d'être là, j'insiste, beaucoup d'enthousiasme, beaucoup d'envie. J'ai toujours la même envie de gagner, et c'est pourquoi je viens dans ce club ambitieux. Je vois le staff technique, le groupe, on est prêt à lutter pour tous les trophées, continuer de grandir, d'avancer, de gagner des titres. J'espère que nous pourrons le faire tous ensemble. Mon arrivée, ça a été la folie, je veux remercier les Parisiens. S'il manquait quelque chose à mon bonheur, cet accueil a été la cerise sur le gâteau.



Nasser Al-Khelaifi prend la parole en premier.

« Bonjour à toutes et à tous, je vais vous parler anglais aujourd'hui, c'est mieux pour les journalistes et pour Leo. je suis heureux et fier de présenter messi en tant que joueur du PSG. C'est une journée incroyable et historique pour le club, pour le football, un moment historique. Tout le monde connait Leo, c'est le seul à avoir gagné 6 ballons d'Or, il rend le football magique. Ce sera très excitant pour nos supporters dans le monde entier. C'est incroyable. Dès le premier jour, il y a dix ans, nous avons essayé de signer Leo, nous avions beaucoup d'ambition. Il ne fait pas de secret que cet accord avec le meilleur joueur du monde est dû à un grand désir des deux côtés de le voir aboutir, et j'aimerais remercier Leo, votre épouse, votre père, pour le travail fantastique qui a été fait, notre directeur sportif Leo, tu fais un tarvail fantastique pour le club et je suis très fier de toi. Jean-Claude (Blanc), merci beaucoup, tu es là depuis longtemps aussi, en coulisses. C'est un moment incroyable dans l'histoire du club mais ce n'est que le début, le travail commence maintenant : sur le terrain, et en dehors. Le plus important, c'est le football, et on a à mes côtés quelqu'un qui a gagné beaucoup de trophées et qui nous en apportera sans doute beaucoup, avec ses coéquipiers. On a une équipe formidable, un entraîneur parmi les meilleurs du monde, le meilleur pour moi. Leo, je te souhaite officiellement la bienvenue dans la famille du PSG, à toi et à toute ta famille. Je vois que tes enfants sont heureux d'être à Paris, ils m'ont déjà dit que c'était une de leurs villes préférées, j'espère que vous serez heureux. »



11h07 : Il est onze heures passées de sept minutes, Leo Messi et Nasser Al-Khelaifi viennent de prendre place sur la tribune de l'auditorium du Parc des Princes.



11h06 : On nous annonce que la conférence va débuter d'ici quelques secondes.



11h05 : Depuis le lever du jour, les supporters parisiens s'amassent devant le Parc des Princes pour suivre cette journée folle. Toute une installation a été montée en express par le PSG rond-point de l'Europe, autour du tapis rouge en bas de la tribune Borelli. Barrières, bâches à l'effigie de Messi, écran géant, grosse sono : tout est prêt pour que, cette fois-ci, tout le monde puisse apercevoir la Pulga. Pas comme hier et avant-hier, où c'était beaucoup plus chaotique.



11h02 : La conférence de presse devait démarrer à 11 heures. Il est 11h02. On ne lui a pas appris la ponctualité en Espagne, à Messi ? Incroyable.



11h00 : Pour ne rien vous cacher, c'est un peu plus plein ici que pour un PSG-Angers. Sans manquer de respect au SCO, bien sûr. Pourquoi eux, d'ailleurs ? Comme ça.



10h58 : Bonjour à tous ! Nous sommes actuellement dans l'auditorium du Parc, au premier rang (littéralement) pour cette conférence de presse complètement historique.

Par Alexandre Aflalo, au Parc des Princes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
il y a 40 minutes Arsène Wenger favorable au micro sur les arbitres et à leur présence en conférence de presse
Hier à 15:30 Les joueurs de Cruzeiro stoppent leur grève 4
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 12:33 Viens mater PSG – Leipzig lors d’une projection So Foot !