S’abonner au mag
  • Euro 2024
  • Qualifs
  • Irlande-France (0-1)

La France cueille l’Irlande

Par Clément Gavard
Photo by Icon Sport
Photo by Icon Sport

À Dublin, la France s'est imposée dans la douleur contre l'Irlande (0-1). Ce n'est que le début, mais la route vers l'Euro semble déjà dégagée.

Irlande 0-1 France

But : Pavard (50e)

Après la partie de plaisir trois jours plus tôt au Stade de France contre les Pays-Bas pour leur rentrée post-Coupe du monde, les Bleus ont souffert à Dublin pour venir à bout de l’Irlande (0-1) et faire un 6/6 pour lancer leur campagne de qualification à l’Euro 2024. Kylian Mbappé a cette fois laissé son statut préféré de sauveur à Benjamin Pavard, seul buteur de la partie, et Mike Maignan, qui a été géant en toute fin de rencontre. Didier Deschamps et ses soldats le savent mieux que n’importe qui d’autre : ce sont des matchs qu’il faut savoir gagner.

Bloc bas et gros tracas

Il y avait trois nouvelles têtes dans le onze titulaire de Deschamps par rapport au match de vendredi contre les Pays-Bas (Benjamin Pavard, Eduardo Camavinga et Olivier Giroud) et malheureusement un changement de visage, moins séduisant, ce qui pouvait être prévisible face au bloc bac bien organisé des Irlandais. Le public de l’Aviva Stadium, toujours très chaud, rêvait de voir tomber la France pour la deuxième fois en un peu plus d’un mois après le succès du XV du Trèfle en rugby. Cela n’a pas été un grand spectacle en première période, les Bleus peinant à forcer les verrous installés par les locaux et multipliant les centres infructueux, même si Antoine Griezmann est venu placer son crâne rose sur celui de Pavard, sans cadrer. Plus tôt, Randal Kolo Muani avait préféré talonner pour Giroud plutôt que de tirer, alors que Grizou a dévié une tentative de Theo Hernandez, très actif, mais brouillon lors des 45 premières minutes. Dans le camp d’en face, Matt Doherty a essayé de secouer l’arrière-garde tricolore et Kolo Muani a joué au défenseur pour intervenir devant Dara O’Shea à la suite d’un coup de pied arrêté, la seule véritable arme offensive des hommes en vert. Il fallait s’y attendre, la bande à Deschamps n’allait pas se rendre tous les matchs faciles jusqu’au prochain Euro.

L’éclair de Pavard

Peu importe, ces Bleus ont de la ressource et des alternatives. L’attaque restant en panne, à l’image de Kylian Mbappé sans son costume de super-héros ou du discret Giroud et du brouillon Kolo Muani, c’est un défenseur qui est sorti de sa boîte pour transpercer les filets de Gavin Bazunu. Moins de cinq minutes après l’entracte, Pavard a sauté sur une passe manquée de Josh Cullen pour envoyer une frappe croisée splendide qui a touché la barre avant de tromper le portier irlandais (0-1, 50e). Une « pavard », tout simplement, et un peu d’air pour les Français, plus sereins pour faire tourner le cuir et faire courir leurs adversaires. Ces derniers ont eu toutes les peines du monde à profiter de leurs rares séquences de possession, malgré les accélérations de Chiedozie Ogbene, qui a buté sur la rigueur tricolore et Camavinga, précieux au milieu, à son poste. La France a cherché à se mettre à l’abri en décochant des flèches de l’extérieur de la surface, comme l’enroulé de Moussa Diaby ou le pétard d’Adrien Rabiot, deux tentatives repoussées par Bazunu. Et il aurait pu y avoir des regrets côté français, l’Irlande s’étant réveillée dans le dernier quart d’heure : Dayot Upamecano a fait barrage devant Jayson Molumby, et Alan Browne a vu son tir filer à côté. Surtout, Mike Maignan a été immense, signant deux claquettes d’une main ferme à l’aube du temps additionnel, dont une parade exceptionnelle sur un coup de casque de Nathan Collins. Ouf, les Bleus savent toujours gagner en souffrant.


 Irlande (3-4-2-1) : Bazunu – Collins, Egan, O’Shea (Browne, 77e) – Coleman, Molumby, Cullen, Doherty (Mcclean, 77e) – Ogbene, Knight (Johnston, 77e) – Ferguson (Idah, 65e). Sélectionneur : Stephen Kenny.

France (4-3-3) : Maignan – Pavard (Koundé, 81e), Konaté, Upamecano, T. Hernandez – Griezmann, Camavinga, Rabiot (Tchouaméni , 81e)- Kolo Muani, Giroud (Diaby, 65e), Mbappé. Sélectionneur : Didier Deschamps.

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Clément Gavard

Articles en tendances

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

France

Irlande

Benjamin Pavard

21
Revivez Real Madrid-Bayern Munich (2-1)
Revivez Real Madrid-Bayern Munich (2-1)

Revivez Real Madrid-Bayern Munich (2-1)

Revivez Real Madrid-Bayern Munich (2-1)
22
Revivez Bayern Munich - Real Madrid (2-2)
Revivez Bayern Munich - Real Madrid (2-2)

Revivez Bayern Munich - Real Madrid (2-2)

Revivez Bayern Munich - Real Madrid (2-2)
10
Revivez Bayern Munich-Arsenal (1-0)
Revivez Bayern Munich-Arsenal (1-0)

Revivez Bayern Munich-Arsenal (1-0)

Revivez Bayern Munich-Arsenal (1-0)
22
Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)
Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)

Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)

Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)