Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Monaco-PSG (0-4)

Silence, le Rocher coule

Cela pourrait être comique si la situation n'était pas aussi grave : on pensait que Monaco avait touché le fond, c'est finalement pire que prévu. Attention : la forme était attendue, la route du soir aussi. Non, ce qui inquiète, c'est le fond : Sidibé, Falcao et cette guigne constante. On en apprend encore, et c'est bien là le problème.

Modififié
Lové dans le silence des eaux noires du Pacifique, il se pensait intouchable. Ce lundi 26 mars 2011, alors que James Cameron pose la cale de son mini sous-marin sur le ventre de la fosse des Mariannes, à 10 898m de profondeur, il le sait : personne ne pourra jamais mieux faire. Et pour cause, le réalisateur de Titanic vient tout simplement de toucher le sol du plus profond site de la croûte terrestre. Il est seul, à 7h52 heure locale, dans l’habitacle claustrophobique du Deepsea Challenger, huit mètres de long au total, décrit comme « aussi étroit qu’une capsule Apollo  » par National Geographic. Personne ne pourra aller plus bas, c’est impossible. Ou il faut alors creuser.


Bingo, la technologie va décidément bien trop vite : sept ans et demi plus tard, voilà que toute une flotte rouge et blanc s’est mise en tête de rejoindre le centre de la Terre. On pensait ce dimanche matin que Monaco avait touché le fond, qu’il ne pouvait finalement rien arriver de pire. Raté. Après sa déroute face à Paris, il convient de se rendre à l’évidence : l’ASM coule à pleine vitesse, et Henry n’a pas fini de creuser.

Sidibé désaxé, Falcao à côté


On en apprend toujours un peu plus avec ce Rocher. À chaque jour suffit sa peine, dit l’expression pourtant bien idéaliste : le club accumule dernièrement les mauvaises nouvelles par paquet de six, comme si les désillusions étaient ce mois-ci en promo au supermarché. On savait que les plans de jeu n’étaient pas au point, que la situation extra-sportive du club n’était pas non plus propice à la performance, et même que la vie du groupe transpirait les tensions. Tout ça, on savait. On savait même que Monaco allait se faire cogner ce soir par un PSG lancé sur une saison record, parce que le temps des exploits est désormais bien loin. L'ASM n’en est plus à espérer les sursauts depuis un moment déjà, et il suffisait d’ailleurs d’écouter cette semaine les conférences de presse d’Henry pour avoir envie de se tirer une balle.


Ce que l’on ne savait pas en revanche, c’est que la situation pouvait être encore pire, et l’on ne touche ici qu’au terrain. À quoi joue Sidibé ? L’homme est probablement en train de vivre le pire moment de sa carrière de joueur – et continue d’être appelé par Didier Deschamps en Bleus, mais c’est un autre problème – et l’a encore prouvé ce soir. Porté disparu offensivement, il a fallu que Mbappé le provoque un instant pour qu’il concède un penalty, transformé par Neymar. À quoi joue Falcao ? Lui pourtant si impliqué par le passé, capitaine courage, cœur battant pour encadrer les jeunes pousses, n’est plus qu’un tigre de papier. Il n’y aurait bien que Mao Zedong pour le réveiller.

Des blessures en promotion


Enfin, et c’est un comique de répétition dont se revendiqueraient volontiers Laurel et Hardy : c’est quoi, cette guigne ? Monaco, qui comptait déjà quinze blessés dans son infirmerie (au point de composer avec un banc de 18 ans et dix mois de moyenne d’âge), a encore vu deux de ses joueurs quitter la pelouse prématurément ce dimanche soir. Nacer Chadli, à la 21e, remplacé par Jordi Mboula parce qu’il «  ne parvenait plus à respirer » . Puis ce même Mboula, suppléé par Isidor d’entrée de seconde période après un claquage à la cuisse droite.


C’est sérieusement possible, une malédiction pareille ? Dix-sept blessés dans un effectif professionnel ? Si le milieu du foot a l’habitude de parler d’infirmerie, il faudrait tout un hôpital à l’ASM pour contenir ses éclopés. C’est à ne plus savoir quoi dire, voire à vouloir se taire : pointer les motifs de satisfaction, c’est prendre le risque que la foudre leur tombe dessus. James Cameron peut en témoigner : aussi bas sous terre, on n’y voit plus rien. C’est le noir total. La seule différence ? Sa chance à lui, c’est qu’il pouvait remonter à la surface en soixante-dix minutes.

Par Théo Denmat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:36 Harry Redknapp grand vainqueur d'une télé-réalité britannique 6 Hier à 13:40 Gourcuff out jusqu'en 2019 51
Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 13:26 L'organisateur de la CAN sera connu le 9 janvier 15