S’abonner au mag
  • C1
  • 8es
  • Chelsea-Dortmund

Pourquoi João Félix va éliminer le Borussia Dortmund

Par Steven Oliveira
Pourquoi João Félix va éliminer le Borussia Dortmund

Maladroit dans le dernier geste lors du match aller, João Félix va se rattraper en marchant sur le Borussia Dortmund lors du retour à Stamford Bridge. Et voici pourquoi.

Parce qu’il a marqué 100% des buts de Chelsea en février 

Kylian Mbappé a beau être devenu le meilleur buteur de l’histoire du Paris Saint-Germain à 24 ans, Erling Haaland a beau enchaîner les pions du côté de Manchester City, aucun des deux mastodontes n’a réalisé ce que vient de faire João Félix. C’est bien simple, le Portugais a inscrit 100% des buts des Blues sur le mois de février. Une performance que même Lionel Messi et Cristiano Ronaldo n’ont réussie durant leur carrière. Alors oui, les mauvaises langues diront que Chelsea n’a planté qu’un pion sur ces 5 matchs en février, mais les faits sont là. Et si Wesley Fofana a empêché l’ancien du Benfica de réaliser à nouveau cet exploit en mars en marquant face à Leeds, João Félix compte bien inscrire 100% des pions de Chelsea du mois de mars en Ligue des champions. Sauf que cette fois-ci, il y en aura peut-être deux ou trois. 

Parce qu’il a l’habitude de faire mal aux clubs allemands 

En 2019, l’Europe a fait la rencontre de João Félix. Et si le Portugal l’a également vu éclabousser de son talent en Primeira Liga, c’est en Ligue Europa qu’il s’est fait un nom à l’international. Comment ? En devenant à 19 ans et 152 jours le plus jeune joueur à claquer un triplé en C3, battant ainsi le record de Marko Pjaca (Dinamo Zagreb, 2014). La victime du soir s’appelait… l’Eintracht Francfort. Preuve que la langue de Goethe ne lui fait pas peur. Cette même année 2019, l’homme qui valait 126 millions d’euros a soulevé en fin de saison le trophée de Golden Boy au nez et à la barbe de Jadon Sancho et Kai Havertz, deux joueurs qui évoluaient alors en Bundesliga. Une supériorité sur le championnat allemand qu’il rappellera sur la pelouse de Stamford Bridge. 

Parce qu’il ne veut pas retourner à l’Atlético 

En liberté conditionnelle à Chelsea, João Félix va tout faire pour ne pas retourner dans la prison du maton Diego Simeone. Et cela passe par des bonnes performances sur le rectangle vert pour inciter son nouvel employeur à payer sa caution fixée à plusieurs millions d’euros. Et ça, le Portugais l’a bien compris, puisqu’après une première balade soldée par un carton rouge et trois matchs de suspension, João Félix a clairement pris le jeu de Chelsea en main, montrant même une belle complémentarité avec Kai Havertz et Mykhaylo Mudryk. Alors oui, vu l’état actuel des Blues, il n’est pas difficile de briller et d’être le meilleur joueur de l’équipe, mais pour obliger les nouveaux dirigeants de Chelsea à sortir le chéquier, il va falloir faire mal à Dortmund. 

Parce que Dortmund n’aime pas les clubs anglais

Quand Dortmund élimine Manchester United de la C1 en 1997, les Borussen ne se doutent pas que ce sera la dernière fois qu’ils élimineront un club anglais en phase à élimination directe de la Ligue des champions. Depuis, il y a eu une défaite en huitièmes contre Tottenham en 2019 et une élimination en quarts face à City en 2021. Et vu que nous parlons de João Félix, depuis 2016 le BvB a toujours été éliminé de la C1 par une équipe composée d’un joueur ayant joué à Lisbonne. Et João Félix va ajouter Chelsea à ces deux listes.

Parce qu’il est né à Viseu 

En 1997, le Borussia Dortmund a probablement vécu le plus grand moment de son histoire en soulevant la Ligue des champions face à la Juventus. Une victoire à laquelle Paulo Sousa a participé deux ans après avoir fait pleurer le BvB en éliminant Dortmund en demies de la Coupe de l’UEFA avec… la Juventus. Né à Viseu comme Paulo Sousa, João Félix va reproduire cela 28 ans plus tard en dégageant Dortmund de la Ligue des champions avant de la remporter en 2025 avec le BvB face à Chelsea.

Par Steven Oliveira

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Chelsea

Actus BVB

João Félix

10
Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético
Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético

Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético

Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético
10
Revivez Barcelone-Atlético (1-0)
Revivez Barcelone-Atlético (1-0)

Revivez Barcelone-Atlético (1-0)

Revivez Barcelone-Atlético (1-0)