S’abonner au mag
  • International
  • Espagne

Joselu et approuvé

Par Adel Bentaha
Joselu et approuvé

À 32 ans, Joselu connaît sa première convocation avec la sélection espagnole. Un bonus inespéré dans la carrière cabossée de l’attaquant de l'Espanyol Barcelone, né à Stuttgart et qui est aussi le beau-frère de Dani Carvajal. Kamoulox.

Daniel Güiza à Majorque, Sergio García à Saragosse, Iago Aspas au Celta, Jaime Mata à Getafe, Raúl de Tomás à l’Espanyol, Borja Iglesias au Betis. Des noms plus ou moins connus, et autant de clubs intermédiaires du Championnat d’Espagne. Pourtant, tous ces hommes ont revêtu le maillot de la sélection espagnole. On peut légitimement y voir la volonté fédérale et sportive de mettre en avant le savoir-faire local, afin de se détacher du seul prisme « Real Madrid-FC Barcelone », prédominant quand on parle de la Roja. En ce premier rassemblement de 2023, un nouveau venu a ainsi fait son apparition dans la liste de joueurs convoqués par Luis de la Fuente. Son nom ? Joselu Mato, 32 ans, attaquant de l’Espanyol, soit le club dans lequel jouait Raul de Tomás lorsqu’il avait été convoqué en novembre 2021. En guise de baptême du feu, le delantero pourra même se frotter à la Norvège samedi prochain. Une jolie récompense pour l’actuel troisième meilleur buteur de Liga (douze réalisations, ex aequo avec Iago Aspas et Borja Iglesias), au parcours sinueux et aux promesses non tenues.

Dix clubs en dix ans

Car Joselu Mato n’est pas un anonyme de l’autre côté des Pyrénées. À l’orée des années 2010, il était même considéré comme l’un des plus grands talents du fútbol ibérique. Les jeunes pousses se nomment alors Pedro, Bojan Krkić, Sergio Busquets, Pedro León ou Sergio Canales. Joselu, lui, fait les beaux jours de la réserve du Celta, en s’octroyant quelques piges en équipe première. Suffisant pour qu’en 2009, le Real Madrid claque près de deux millions d’euros. Âgé de 19 ans, le géant au mètre 92 fait le grand saut et atterrit très vite. L’aventure madrilène se résume à d’excellentes prestations au Castilla, mais à seulement deux apparitions sous les ordres de José Mourinho – pour deux buts tout de même (face à Almeria en Liga, et la Ponferradina en Coupe du Roi), symboles d’un potentiel certain. « Au Real Madrid, j’ai vécu ma première présaison, à Los Angeles en plus ! J’ai dormi dans une chambre d’hôtel plus grande que l’appartement dans lequel je vivais depuis dix ans ! J’ai paniqué, je voyais les autres agir normalement, mais moi, je ne savais pas comment me comporter. J’avais des vêtements de rechange à disposition, et même deux serviettes pour la douche », se marrait-il sur les ondes de la Onda Cero.

Pendant mon stage avec le Real Madrid, j’ai dormi dans une chambre d’hôtel plus grande que l’appartement dans lequel je vivais depuis dix ans.

Joselu, agent immobilier

Trop grand, le luxe madrilène lui ouvre cependant la voie du professionnalisme. Et d’un CV bordélique. Ses premières découvertes se dérouleront en Allemagne, entre 2012 et 2015, du côté d’Hoffenheim, de l’Eintracht Francfort et d’Hanovre. Des choix loin d’être anodins, comme durant toute sa carrière, puisqu’il s’agit d’un retour aux sources. Né et élevé à Stuttgart, de parents galiciens, l’avant-centre tenait à retrouver le pays de Goethe. « En signant en Allemagne, je n’avais pas du tout l’impression d’être parti à l’étranger. Au contraire, c’était comme rejoindre mon deuxième chez moi. Même si je n’y ai vécu que quatre ans durant mon enfance, je connais les codes et les coutumes presque par cœur, car mes parents y ont résidé durant vingt ans. D’ailleurs, tout ce que j’ai appris au niveau professionnel, je le dois en grande partie à mon passage en Bundesliga », résumait même l’intéressé. Fluent en allemand, Joselu en acquiert surtout la mentalité : sans peur ni reproche. Au point de le voir enquiller un club par an, pliant bagage à la moindre contrariété. Après la Bundesliga, celui qui ne connaît aucune cape chez les jeunes espagnols après 2010 enchaîne en effet Stoke City, le Deportivo La Corogne, Newcastle, Alavés et désormais l’Espanyol. Autant de choix qui n’auront jamais été laissés au hasard.

Fan du Real Madrid et de La Corogne

Car en plus d’un physique de pote qu’on a envie d’appeler les jours de déménagement, Joselu Mato est une forte tête. Ultrafan du Real Madrid et de son club de cœur, le Deportivo La Corogne (malgré une formation effectuée chez le rival de Vigo), le buteur sait faire parler de lui. À l’été 2016, sous contrat avec Stoke, il est ainsi contacté par le Depor, intéressé par un prêt d’une saison. La nouvelle fleure bon la romance, mais tourne au vinaigre quand Álvaro Vázquez, attaquant de Getafe, est finalement choisi par La Corogne. Énième retournement de situation cependant : Vázquez fait volte-face et file à l’Espanyol. Le Deportivo relance alors un Joselu au bord de la déprime, qui prend les choses en main. « J’étais au bord de la crise de nerfs, narrait-il pour Relevo. J’ai donc dû me transférer moi-même. C’était le dernier jour du mercato, il était 23h40, il me restait vingt minutes pour tout régler. J’ai demandé à ma femme de m’accompagner, nous sommes allés dans un cybercafé avec tous les papiers. Elle photocopiait et moi, je lisais et signais. J’ai eu l’accord de la Liga sur le fil, et le lendemain j’étais à La Corogne pour passer ma visite médicale. »

Que Piqué ne vienne pas parler d’argent avec moi. Avec son divorce et ses histoires bizarres, il doit être sur la paille.

Joselu, rap contender

Et ces histoires passionnelles, le protagoniste en a à revendre, notamment lorsqu’il s’agit de défendre son âme sœur, le Real Madrid. Quand il intègre le Castilla en 2010, il se lie ainsi d’amitié avec Dani Carvajal. Au point de devenir beaux-frères, en se mariant avec les jumelles Melanie et Daphne Canizares. Ce cheminement le poussera d’ailleurs à répondre favorablement à l’appel de l’Espanyol l’été dernier, pour être sûr de jouer contre le rival FC Barcelone et allumer Gérard Piqué. En 2019, dans l’émission La Resistencia de Movistar+, le désormais ex-défenseur déclarait ceci : « Je gagne plus d’argent que tous les joueurs de l’Espanyol. Je pense même avoir plus de patrimoine que le club entier. » Invité du même show télévisé quatre ans plus tard, Joselu n’a pas oublié : « Je respecte Piqué, c’était l’un des plus grands défenseurs de son époque. Mais qu’il ne vienne pas parler d’argent avec moi. Avec son divorce et ses histoires bizarres (séparation avec Shakira), il doit être sur la paille. Je pense même qu’en ce moment, je suis plus riche que lui. Et je ne parle même pas de mon beau-frère (Dani Carvajal). » Merengue affirmé, il sera d’ailleurs du déplacement au Stade de France, pour assister à la victoire des siens face à Liverpool (1-0), malgré le chaos ambiant. « Si je devais raconter ce que j’ai vu à Paris le jour de la finale, il me faudrait écrire un livre. » Ceux qui seront ce samedi à Malaga pour cet Espagne-Norvège auront aussi certainement quelques souvenirs. En général, c’est ce qui se passe quand on croise la route de José Luís Mato Sanmartín.

Dans cet article :
Une Espagne rouge létale
Dans cet article :

Par Adel Bentaha

À lire aussi
30
Revivez Espagne - Croatie (3-0)
  • Euro 2024
  • Gr.B
  • Espagne-Croatie
Revivez Espagne - Croatie (3-0)

Revivez Espagne - Croatie (3-0)

Revivez Espagne - Croatie (3-0)
Articles en tendances
01
Revivez Autriche-France (0-1)
  • Euro 2024
  • Gr. D
  • Autriche-France
Revivez Autriche-France (0-1)

Revivez Autriche-France (0-1)

Revivez Autriche-France (0-1)
01
Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)
  • Euro 2024
  • Gr. E
  • Belgique-Slovaquie
Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)

Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)

Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)
30
Revivez Roumanie-Ukraine (3-0)
  • Euro 2024
  • Gr. E
  • Roumanie-Ukraine
Revivez Roumanie-Ukraine (3-0)

Revivez Roumanie-Ukraine (3-0)

Revivez Roumanie-Ukraine (3-0)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

01
Revivez Serbie-Angleterre (0-1)
Revivez Serbie-Angleterre (0-1)

Revivez Serbie-Angleterre (0-1)

Revivez Serbie-Angleterre (0-1)
11
Revivez Slovénie - Danemark (1-1)
Revivez Slovénie - Danemark (1-1)

Revivez Slovénie - Danemark (1-1)

Revivez Slovénie - Danemark (1-1)
12
Revivez Pologne-Pays-Bas (1-2)
Revivez Pologne-Pays-Bas (1-2)

Revivez Pologne-Pays-Bas (1-2)

Revivez Pologne-Pays-Bas (1-2)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Actus Qualifs Euro

Espagne

30
Revivez Espagne - Croatie (3-0)
Revivez Espagne - Croatie (3-0)

Revivez Espagne - Croatie (3-0)

Revivez Espagne - Croatie (3-0)
30
Revivez Espagne - Croatie (3-0)
Revivez Espagne - Croatie (3-0)

Revivez Espagne - Croatie (3-0)

Revivez Espagne - Croatie (3-0)

Joselu

30
Revivez Espagne - Croatie (3-0)
Revivez Espagne - Croatie (3-0)

Revivez Espagne - Croatie (3-0)

Revivez Espagne - Croatie (3-0)
21
Revivez Real Madrid-Bayern Munich (2-1)
Revivez Real Madrid-Bayern Munich (2-1)

Revivez Real Madrid-Bayern Munich (2-1)

Revivez Real Madrid-Bayern Munich (2-1)
22
Revivez Bayern Munich - Real Madrid (2-2)
Revivez Bayern Munich - Real Madrid (2-2)

Revivez Bayern Munich - Real Madrid (2-2)

Revivez Bayern Munich - Real Madrid (2-2)