Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Nantes-Lille (0-1)

Le LOSC enchaîne en passant sur Nantes

Au-dessus de son hôte nantais, Lille s'impose sur le plus petit des scores et reste plus que jamais dans la course au podium. De la tête, Benjamin André a signé le seul pion de la rencontre face à de tristes Canaris.

Modififié

Nantes 0-1 Lille

But : André (58e) pour Lille

S'il était devant son petit écran, André Villas-Boas a dû se demander où était passée la formation qui avait terrassé la sienne huit jours plus tôt. Après son coup d'éclat au Vélodrome (1-3), le FC Nantes a réalisé la prestation opposée. Devant son public, il a logiquement laissé filer trois points contre le LOSC. Auteurs d'un match sérieux et autoritaire, les Nordistes signent un cinquième succès en six matchs de championnat face à un adversaire qui n'était qu'à trois points dans le rétro et gardent Rennes (troisième) à portée de tir. C'était un tournant, d'un côté comme de l'autre ? Peut-être. En tout cas, les enseignements sont là.

Lafont fait la police

Les Dogues donnent le ton dès le début de partie, et les occasions sont du côté visiteur : une sortie kamikaze d'Alban Lafont (sur Victor Osmihen) seulement sanctionnée d'une biscotte (8e), une frappe en pivot de Jonathan Ikoné au point de penalty contrée par Andrei Girotto (18e) et des têtes trop timides sur corner.


Lille est aux commandes, Nicolas Pallois en difficulté et Ikoné intenable : le gaucher offre la balle d'ouverture du score à Loïc Rémy (auteur d'un doublé, huit jours plus tôt), mais Lafont sort cette fois parfaitement (23e). Puis le portier des Canaris détourne une reprise piquée de José Fonte, sur coup de pied de coin (25e). Les chiffres sont trompeurs : à la pause, les hommes de Galtier n'ont accroché le cadre adverse qu'à trois reprises. Soit autant que les ouailles de Christian Gourcuff.

Pallois a cru au hold-up


Le deuxième acte démarre sur les mêmes bases : avec des Lillois qui s'approchent de la cage, mais un Lafont se montrant impeccable (51e). L'ancien Toulousain sort certainement la parade de l'après-midi devant Jonathan Bamba à bout portant (54e), alors que la défense nantaise est prise de toutes parts. Le pauvre Alban ne peut pas tout faire et quand Benjamin André est délaissé d'un quelconque marquage sur un corner de Renato Sanches, ça fait ficelle (0-1, 58e) : difficile d'y voir quelque chose d'illogique.


De quoi ouvrir les espaces derrière, alors que le FCN se sort les doigts. Notamment avec l'entrée de Kalifa Coulibaly : effrayé par Lafont, Rémy vendange (63e). Après un gros creux - la faute à l'impuissance nantaise -, il faut encore un gros retour de Girotto sur Osimhen pour éviter le break (81e). Le frisson jaune et vert intervient à quelques minutes du terme, lorsque Pallois s'élève plus haut que Gabriel sans trouver le rectangle (89e). Hold-up raté.



Nantes (4-2-3-1) : Lafont - Appiah, Girotto, Pallois (c), C. Traoré - M. Abeid (Benavente, 80e), Louza - Limbombe (K. Coulibaly, 57e), Blas (A. Touré, 67e), Bamba - M. Simon. Entraîneur : Christian Gourcuff.

Lille (4-4-2) : Maignan - Çelik, J. Fonte (c), Gabriel, Bradarić - Ikoné (Araújo, 73e), B. André, R. Sanches, J. Bamba (Gaitán, 80e) - Osimhen, L. Rémy (Xeka, 87e). Entraîneur : Christophe Galtier.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Jérémie Baron
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    La bonne affaire domincale est pour... Lille !




    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

    Hier à 14:15 EuroMillions : 37 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi
    Partenaires
    Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine