S’abonner au mag
  • League Cup
  • Finale
  • Newcastle-Manchester United

Loris Karius, de retour aux affaires

Par Matthieu Darbas
Loris Karius, de retour aux affaires

Que devient le malheureux héros de la finale de la Ligue des champions 2018 ? Pour le savoir, il faudra allumer la télévision ce dimanche après-midi. La tête sous l’eau depuis cinq ans, Loris Karius sera titulaire à Wembley pour la finale de la Carabao Cup. Retour sur ce retour.

« Pour Loris, voilà une chance magnifique de réécrire l’histoire de sa carrière. » Bien qu’Eddie Howe ait refusé de confirmer la titularisation de Loris Karius contre Manchester United à Wembley ce dimanche, il n’a toutefois pas vraiment laissé planer le doute en conférence de presse : « Il y a eu beaucoup d’histoires qui ont traversé les époques du football. Pour chacune d’entre elles, il était impossible de prédire ce qu’il a fini par se passer. À quoi ressemblera celle-ci ? Personne ne le sait. C’est ça le football. Et c’est ce qui en fait une chose si incroyable à regarder. » Il aura fallu un sacré concours de circonstances pour que le héros malheureux de la finale de la Ligue des champions 2018, arrivé au club en septembre dernier libre de tout contrat, se retrouve sur le pré pour ce qui ressemble au match du siècle pour l’équipe du Nord de l’Angleterre.

Le malheur des uns…

« C’est comme le scénario d’un film. C’est complètement incroyable et inattendu. » Martin Dúbravka rit jaune. Interrogé dans les colonnes du quotidien anglais l’Independent plus tôt dans la semaine, la doublure habituelle de Nick Pope à Newcastle a bien du mal à accepter son sort. Mais les faits sont là : expulsé par Anthony Taylor lors de la réception de Liverpool le week-end dernier dans le cadre de la 24e journée de la Premier League, le portier numéro un ne peut être aligné par l’entraîneur des Magpies ce dimanche ; prêté lors de la première partie de saison à Manchester United, l’actuel portier numéro deux de Newcastle, Dúbravka donc, qui a porté la tunique des Red Devils au début de la compétition – face à Aston Villa et Burnley, respectivement au quatrième et troisième tours –, est donc administrativement suspendu pour cette partie, il sera d’ailleurs médaillé uniquement si les soldats de Ten Hag soulèvent le trophée ; pensionnaire du Championship depuis cet hiver pour gagner en temps de jeu, le troisième gardien dans la hiérarchie laissera de côté son maillot de Hull City le temps d’un week-end pour s’asseoir dans les gradins de la plus grosse enceinte londonienne. Ne reste alors plus que deux options à Howe : Loris Karius ou Mark Gillespie, cinquième gardien dans la hiérarchie. Enfant du club, ce dernier avait quitté l’académie dès ses 16 ans pour rejoindre Carlisle United. Avec des aventures à Walsall et Motherwell, en Écosse, le gardien de 30 ans est apparu plus de 250 fois dans les divisions inférieures anglaises. Depuis son retour en 2020, Gillespie n’a fait que trois apparitions, toutes en Coupe de la Ligue – la plus récente contre Newport le 30 septembre 2020 –, mais n’a jamais participé à un match de l’élite de sa carrière. Une situation qui aurait poussé Howe à joindre par téléphone Karius, selon les indiscrétions de l’Independent, juste après la défaite de Newcastle face aux Reds (0-2) il y a quelques jours. Et hop, rebonjour Loris !

L’appel de la gloire

« Mark et Loris vont très bien. Et chaque semaine, je suis impressionné par ces deux joueurs à l’entraînement, a tenté de rassurer l’entraîneur de Newcastle mercredi dernier devant les journalistes. Ils sont déterminés à réussir, à travailler et n’ont jamais été mis à l’écart. » Impliqué dans tous les jeux aux entraînements, et les matchs amicaux, Karius ronge son frein en coulisse et n’a jamais porté les couleurs de Newcastle depuis son arrivée, si ce n’est lors d’un match amical contre Al Hilal en Arabie saoudite le 8 décembre dernier, où l’Allemand avait disputé la première mi-temps. « Je discute avec lui tous les jours. Nous discutons de différentes choses. Mais plus récemment, situation oblige, j’ai eu une conversation plus poussée avec Loris. J’ai ressenti le besoin de me connecter profondément avec lui. Il était super, très détendu. Il a écouté ce que j’avais à lui dire », assure Howe. « Quand Newcastle m’a appelé, j’ai pensé que c’était une excellente occasion de retourner en Angleterre et de faire à nouveau mes preuves, lançait Karius dans un long entretien pour le média du club de Premier League en décembre dernier. De toute évidence, les dernières saisons ont été de longs revers pour moi, rien n’a été facile. Mais bon, j’ai tout de même disputé plus de 200 matchs de haut niveau, donc je sais que j’ai des qualités. »

Si celui qui a défendu les cages de Liverpool à 49 reprises dans sa carrière se réjouit sûrement de la situation, Eddie Howe a toutefois expliqué avec grande transparence qu’il aimerait bien revenir quelques mois en arrière pour changer ses choix. « Je pense que si vous revenez au début de la saison et que nous savions à l’avance ce qu’il allait nous arriver, nous aurions fait les choses différemment, pensait à voix haute le tacticien anglais qui aurait préféré voir Dúbravka ou Karlow dans le onze dimanche. Maintenant, il ne faut pas vivre dans le passé. Les dieux du football ont décidé de notre sort. Et je suis détendu. Je pense que j’ai un très bon gardien de but avec une énorme expérience. » Mais en cruel manque de temps de jeu. Il faut remonter au 28 février 2021 pour voir Karius disputer un match officiel. C’était face à Hoffenheim sous la tunique de l’Union Berlin. Après sa descente aux enfers à Kiev, en finale de Ligue des champions face au Real Madrid, Karius a disputé deux saisons pleines à Beşiktaş avant de faire quatre apparitions toutes compétitions confondues avec le club berlinois entre 2020 et 2021. Depuis, le portier de 29 ans occupait le poste de quatrième gardien à Liverpool. Jusqu’à ce dimanche, la carrière de Karius a été définie par deux boulettes lors de la défaite 3-1 de Liverpool en finale de la Ligue des champions contre le Real Madrid. Cinq ans après, voilà qu’il a l’opportunité de renverser la table et de sortir la tête de l’eau.

À Bournemouth, Manchester United cale encore

Par Matthieu Darbas

À lire aussi
Articles en tendances
23
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
  • C1
  • Quarts
  • PSG-Barcelone
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
43
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
  • Ligue 1
  • J29
  • Lyon-Brest (4-3)
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
Logo de l'équipe Bayer 04 Leverkusen
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport   - Photo by Icon Sport
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport
  • Bundesliga
  • J29
  • Leverkusen-Brême (5-0)
Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Kylian Mbappe (forward; Paris Saint-Germain) during the UEFA Champions League match between Real Sociedad vs Paris Saint-Germain UEFA Champions League at Reale Arena / Anoeta Stadium on March 5, 2024 in Donostia / San Sebastian, Spain. Photo by ABACAPRESS.COM    Photo by Icon Sport   - Photo by Icon Sport
Kylian Mbappe (forward; Paris Saint-Germain) during the UEFA Champions League match between Real Sociedad vs Paris Saint-Germain UEFA Champions League at Reale Arena / Anoeta Stadium on March 5, 2024 in Donostia / San Sebastian, Spain. Photo by ABACAPRESS.COM Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport
  • Paris sportifs
Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)
21
Revivez Benfica-OM (2-1)
  • C3
  • Quarts
  • Benfica-OM (2-1)
Revivez Benfica-OM (2-1)

Revivez Benfica-OM (2-1)

Revivez Benfica-OM (2-1)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Newcastle Town

Actus MUN

Loris Karius

11
Revivez le nul entre le PSG et Newcastle (1-1)
Revivez le nul entre le PSG et Newcastle (1-1)

Revivez le nul entre le PSG et Newcastle (1-1)

Revivez le nul entre le PSG et Newcastle (1-1)
41
Revivez le naufrage du PSG face à Newcastle (4-1)
Revivez le naufrage du PSG face à Newcastle (4-1)

Revivez le naufrage du PSG face à Newcastle (4-1)

Revivez le naufrage du PSG face à Newcastle (4-1)