S’abonner au mag
  • Italie
  • AC Milan

Maignan, gare aux fissures

Par Adrien Hémard Dohain

Touché à l’adducteur droit à un mois et demi de l’Euro, Mike Maignan inquiète. Déjà forfait pour le Mondial 2022, le portier milanais est depuis devenu un cadre des Bleus, quasi irremplaçable, mais souvent trahi par son corps.

Maignan, gare aux fissures

Quand la matinale de France Inter fait de la blessure d’un joueur de l’équipe de France l’un des titres de son journal de 8 heures, hors compétition internationale, c’est que c’est du sérieux. Ce mardi, la première radio de France a ainsi fait une place à Mike Maignan au milieu de l’actualité internationale chargée, alors que l’AC Milan a annoncé la blessure du portier tricolore lundi. Preuve que l’énième pépin physique du numéro un des Bleus est un sujet d’inquiétude nationale, à un peu plus d’un mois du coup d’envoi de l’Euro 2024. La faute à des blessures à répétition pour Magic Mike, numéro un indiscutable depuis la retraite de Hugo Lloris, mais souvent déboulonné par sa fragilité physique.

Un mur très fragile

Le 16 mai prochain, Didier Deschamps annoncera sa liste pour l’Euro 2024 (14 juin-14 juillet), sans que l’on sache encore si elle sera de 23 ou 26 noms. Dans un monde idéal, le sélectionneur cochera celui de Mike Maignan en premier au rayon gardiens de but. À condition que l’ancien Lillois soit remis de sa blessure subie samedi, lors de l’échauffement avant la purge Juventus-Milan. L’IRM « réalisée ce jour a mis en évidence une lésion du long adducteur droit. De nouveaux examens seront réalisés la semaine prochaine en fonction de l’évolution », communiquait lundi le club milanais, sans préciser la durée d’indisponibilité du Français.

Selon L’Équipe, Mike Maignan devrait être éloigné des terrains une quinzaine de jours. En coulisses, le staff des Bleus se veut d’ailleurs rassurant, tout comme l’entourage du joueur, cité par Le Parisien : « À ce stade, il n’y a pas nature à s’inquiéter. » Mais c’est le caractère répété des pépins physiques qui préoccupe. Déjà touché à la cuisse gauche en septembre face à Newcastle, et au genou en mars face au Slavia Prague, Maignan avait également tiré un trait sur le Mondial 2022 à cause de son mollet, qui l’avait éloigné des terrains pendant près de cinq mois. Des blessures qui s’ajoutent à celle à son poignet à l’automne 2021, et qui dessinent une tendance : depuis sa signature au Milan à l’été 2021, le gardien de 28 ans connaît, chaque saison, une blessure importante. Ce qui n’arrivait que rarement à Hugo Lloris.

Samba, Areola, Chevalier… Quel plan B ?

Les absences répétées de Maignan donnent, de fait, une importance plus grande au numéro 2 des Bleus. Fiable physiquement, Hugo Lloris pouvait compter sur un Steve Mandanda tout aussi régulier pour l’épauler. Ce qui n’est pas le cas du Rossoneri, dont le numéro 2 est aujourd’hui Brice Samba. Étincelant la saison passée, le portier lensois est beaucoup plus en difficulté cette année, à tel point que son statut en Bleus pourrait être redéfini. D’autant plus que, dans son dos, Alphonse Areola réalise une saison pleine avec West Ham. Dans l’esprit de Didier Deschamps, ce dernier reste toutefois un numéro 3 idéal, plus qu’un potentiel numéro 2. Quoi qu’il en soit, en cas de forfait de Maignan pour l’Euro – pour l’instant hors de propos –, c’est peut-être ailleurs que le sélectionneur devrait aller dénicher un nouveau numéro 1.

Titularisé trois fois depuis juin dernier, Brice Samba part avec une longueur d’avance, auprès d’un DD qu’on voit mal tout chambouler à l’approche d’un grand tournoi. Revenu à son meilleur niveau à Montpellier, et déjà passé par Clairefontaine, Benjamin Lecomte pourrait ainsi être une solution douce pour Didier Deschamps, qui trouverait là un numéro 3 naturel (sa dernière convocation remontant quand même à 2019). Intégrer le Montpelliérain au groupe serait moins épineux sportivement que de promouvoir le meilleur gardien tricolore de la saison : Lucas Chevalier. Car s’il n’a jamais été appelé en A, le dernier rempart du LOSC affiche le niveau d’un numéro 1 en puissance chez les Bleus. À tel point que ce ne serait pas une hérésie de le voir directement propulsé numéro 1 si Maignan venait encore à manquer à l’appel, même si le dernier rempart des Dogues est davantage attendu dans la liste de Thierry Henry pour les JO de Paris. À moins que Deschamps n’opte pour Guillaume Restes, titulaire avec les Espoirs. Le sélectionneur préfère sans doute partir du principe qu’il pourra compter sur Maignan, 14 capes au compteur et qui attend son heure dans une grande compétition internationale.

Bientôt un nouveau contrat pour Mike Maignan à Milan

Par Adrien Hémard Dohain

À lire aussi
Articles en tendances
Mohamed BOUHAFSI, journalist prior the French Cup match between Havre Athletic Club and Stade Malherbe Caen at Stade Oceane on January 7, 2024 in Le Havre, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Mohamed BOUHAFSI, journalist prior the French Cup match between Havre Athletic Club and Stade Malherbe Caen at Stade Oceane on January 7, 2024 in Le Havre, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • France
  • Médias
Mohamed Bouhafsi : « Sur le racisme, on est dans la politique du pas de vague »

Mohamed Bouhafsi : « Sur le racisme, on est dans la politique du pas de vague »

Mohamed Bouhafsi : « Sur le racisme, on est dans la politique du pas de vague »

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Euro 2024

00
Revivez France-Canada (0-0)
Revivez France-Canada (0-0)

Revivez France-Canada (0-0)

Revivez France-Canada (0-0)

Serie A

France

Milan

Mike Maignan

00
Revivez France-Canada (0-0)
Revivez France-Canada (0-0)

Revivez France-Canada (0-0)

Revivez France-Canada (0-0)