Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Real Sociedad-Villarreal

Attention Danjuma

Bourreau de l’Atalanta la semaine dernière en Ligue des champions, Arnaut Danjuma prouve de jour en jour que Villarreal a bien fait de casser sa tirelire pour l’arracher à Bournemouth. Meilleur buteur de son club aussi bien en Liga que dans la coupe aux grandes oreilles, le Néerlandais doit dorénavant aider le Sous-Marin jaune à remonter vers les places européennes. Une épreuve comme une autre pour le jeune homme de 24 ans, qui a dû se relever après les nombreux obstacles que la vie a mis en travers de son chemin.

Modififié

En mars 2021 dans les colonnes du Times, alors qu’il traînait encore ses guêtres à Bournemouth, Arnaut Danjuma ne se cachait pas : « Je ne pensais jamais jouer en Championship de ma vie. Je suis plus habitué à la Ligue des champions. » Si à l’époque, cette déclaration pouvait paraître arrogante, le Néerlandais n’ayant entendu que deux fois l’hymne de Tony Britten, son match de jeudi dernier face à l’Atalanta laisse penser que l’ailier était bien conscient de son réel niveau. Malgré le froid et la pression – seul le vainqueur de cette rencontre pouvait composter son billet pour les huitièmes de finale de la coupe aux grandes oreilles -, le Batave ne s’est pas caché. Pour se réchauffer efficacement, il a planté deux banderilles dans les flancs de la Dea et ainsi effectué sa célébration habituelle : le cobra. Un hommage à un de ses amis d’enfance dont le physique rappelle l’élapidé. Un des rares souvenirs heureux lors de sa jeunesse tumultueuse.

L’école de la rue


Tout commence à Lagos, sa ville natale. Fruit de la romance entre Hauwa et Cees, Arnaut se passionne rapidement pour le ballon rond grâce à un père qu’il décrit comme un « fanatique du football » . Résultat des courses, à même pas quatre ans, le bambin arrive déjà en retard aux dîners familiaux à force de taquiner la gonfle dans la rue. Les ennuis commencent lorsque la petite tribu retourne dans la patrie du paternel, les Pays-Bas. Alors qu’ils ont à peine fini de déballer les cartons, ses parents divorcent. Les conséquences sont terribles. Danjuma ne se rappelle plus pourquoi, mais, lui, sa mère, son petit frère et sa petite sœur se retrouvent sans domicile fixe, avec pour seul toit celui de leur voiture dans laquelle ils se réfugient pour dormir. Malgré cette expérience traumatisante, le jeune homme de 24 ans garde le sourire : « Cela peut sembler étrange, mais je suis reconnaissant d'avoir vécu cela. » Il salue notamment le courage de sa maman qui a tout fait pour rendre cette période particulière acceptable : « Je n'ai jamais rencontré quelqu'un d'aussi fort qu'elle, surtout lorsque vous venez d'un pays aussi différent que les Pays-Bas et dont vous ne parlez pas la langue. Elle a toujours réussi à subvenir à nos besoins. Cela m'inspire vraiment d'avoir une mère comme elle. » La réalité finit tout de même par les rattraper. Ces conditions de vie précaires forcent le tribunal pour enfant à placer toute la fratrie dans une famille d’accueil.



En plus d’être séparé de ses parents, Arnaut dit au revoir à son unique échappatoire qu’est le football. En effet, ses nouveaux représentants légaux ne partagent pas sa passion pour le sport roi et ne veulent pas l’accompagner aux entraînements. Il faut l’intervention de son père, Cees, pour que le futur international néerlandais prenne une licence dans un club local, le RKSV Margriet. En 2011, la roue tourne enfin. La justice décide qu’il peut retourner vivre avec son paternel et, quelques semaines plus tard, il intègre la prestigieuse académie du PSV Eindhoven. Le Batave remarque rapidement qu’il ne fait pas partie de la même catégorie sociale que bon nombre de ses camarades, mais il s’en moque. Pour lui, c’est même un avantage : « J’ai vu tellement de joueurs talentueux ne pas réussir à cause du luxe. Être aussi riche à cet âge-là, pour certains, cela les a tués. » Si le manque de richesse permet à Danjuma de garder les pieds sur terre, son impatience lui joue toutefois des tours. À 19 ans, il se sent prêt à titiller les membres de l’équipe première des Boeren, mais les dirigeants ne cèdent pas à ses caprices. Alors qu’il rêvait de faire ses débuts professionnels avec son club formateur, le voilà contraint à l’exil au NEC Nimègue.

Bons baisers de Bruges


Reculer pour mieux sauter lui fait un bien fou. Deux saisons plus tard, le Club Bruges flaire la bonne affaire et récupère le natif de Lagos lors du mercato estival 2018. L’ailier virevoltant découvre la Ligue des champions et se signale lors de son deuxième match contre l’Atlético : un missile sol-air qui transperce les filets de Jan Oblak. Ce coup de canon résonne jusqu’en Lombardie, puisque l’AC Milan souhaite enrôler Danjuma dès janvier, mais les Blauw en Zwart restent impassibles. « Un club aurait pu offrir 100 millions, 200 millions, voire 500 millions de livres sterling, Bruges ne voulait simplement pas me laisser partir » , s’emporte Arnaut.


Les dirigeants de la Venise du Nord craquent finalement six mois plus tard lorsque Bournemouth se pointe avec un chèque de 16 millions d’euros. Si sa première saison est calamiteuse – des blessures l’éloignant souvent des terrains couplées à la relégation des Cherries en Championship -, le Néerlandais se rattrape l’année suivante. Ses 17 buts lui permettent d’être élu meilleur joueur de la saison par les fans du club, mais restent insuffisants pour monter en Premier League. Alors, quand le vainqueur de la Ligue Europa toque à la porte, Danjuma s’engage avec le Sous-Marin jaune sans hésiter. Si d’un point de vue personnel, il peut être satisfait de son début de saison, l’international batave doit maintenant aider Villarreal à retrouver les places européennes. Et cela passera forcément par une victoire contre la Real Sociedad où il devra être aussi létal que face à l’Atalanta.



Par Aurélien Bayard Propos recueilli sur The Times.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
Hier à 17:00 Yoann Gourcuff s'impose sur les courts en Régionale 1 56
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom
Hier à 13:00 Un joueur de National 3 offre la victoire à son équipe en marquant de la main 21
Hier à 10:57 Affronte Chérif Ghemmour jeudi 21h sur un quiz Coupe de France ! 1