S’abonner au mag
  • Euro 2024
  • Qualifs
  • France-Pays-Bas (4-0)

Maignan, le digne successeur

Par Clément Gavard, au Stade de France
Maignan, le digne successeur

Pour sa première dans le costume de gardien numéro 1 contre les Pays-Bas, Mike Maignan a confirmé qu'il avait tout pour être le digne successeur d'Hugo Lloris. Avec une panoplie très complète.

Ils sont nombreux, au Stade de France et devant leur télé, à s’être demandé au bout de la belle soirée bleue de vendredi ce qui se serait passé si Mike Maignan avait fait face aux Argentins lors de la séance de tirs au but en finale de Coupe du monde, trois mois plus tôt. Il n’était pourtant plus l’heure de refaire l’histoire ou de verser dans la fiction face à une douce réalité : le nouveau gardien titulaire des Bleus venait de repousser des bras puis des pieds le penalty pas très bien tiré par Memphis Depay, qui a manqué une occasion de sauver l’honneur néerlandais dans le temps additionnel (90e+5). « C’était un duel psychologique, expliquait Maignan après la partie au micro de la chaîne L’Équipe. Je voulais prendre le plus de place possible. On était en fin de match, je n’avais pas touché beaucoup de ballons, et l’équipe méritait de sortir avec un clean sheet. »

L’ancien Lyonnais avait déjà tremblé en envoyant son penalty au-dessus de la barre du Français un soir de Lille-OL en décembre 2018, ce qui a pu lui revenir en tête. Il faut dire que le portier de l’AC Milan est un spécialiste (30% de réussite dans l’exercice), et il l’a rappelé ce vendredi soir sous les yeux d’Hugo Lloris qui n’en a jamais été un (3 penaltys stoppés en 145 sélections et 1 manqué par Harry Kane en décembre dernier). Il serait cependant injuste de résumer Maignan à un simple monsieur penalty. Face aux Pays-Bas, le dernier rempart tricolore a démontré une large panoplie, celle d’un gardien complet et adapté aux exigences du foot moderne, ce qui le rend déjà indiscutable. 

Le patron dans sa surface

Il y avait forcément de la pression sur ses épaules au moment d’endosser pour la première fois le costume de numéro 1 chez les Bleus, et surtout de succéder à l’ancien capitaine, recordman de sélections en équipe de France et champion du monde. Il fallait bien commencer ce mandat pour ne laisser aucune place à de possibles débats, et c’est ce qu’a fait le gardien de 27 ans qui a fêté sa 6e cape seulement contre les Néerlandais. « C’est Mike, je n’avais même pas à me poser la question, résumait Didier Deschamps dans l’auditorium de l’enceinte dyonisienne. Que ce soit ses qualités de gardien ou son mental… Totale confiance. Ça s’est très bien passé pour lui, avec ce penalty arrêté en plus, mais je n’avais aucune inquiétude. Faire un match comme ça tout de suite, c’est bon pour la confiance. Ce n’est pas évident pour lui de remplacer Hugo après tout ce qu’il a pu faire. Mike a vraiment tout pour prendre le relais. » Le voilà adoubé par le sélectionneur, une fois de plus, même si l’intéressé a choisi de la jouer modeste : « On va dire titulaire. Indiscutable, on laisse ça de côté. » 

Ce n’est pas évident pour lui de remplacer Hugo après tout ce qu’il a pu faire. Mike a vraiment tout pour prendre le relais.

Didier Deschamps

Il est bien sûr trop tôt pour s’enflammer ou imaginer le meilleur, mais dans sa tenue violette, Maignan a montré une partie de ses grandes qualités. Au-delà de ses quelques arrêts (5), dont une manchette de volleyeur sur un coup franc de Depay ou un réflexe de handballeur sur un centre de Donyell Malen, il y a eu tout le reste. Comme cette tendance à ne pas rester scotché à sa ligne de but pour aller se placer un peu plus haut sur les phases de possession, ce qui fait de lui une solution supplémentaire et un acteur du jeu. Son aisance avec les pieds (88% de passes réussies) est une bénédiction : il a pu jouer court vers ses centraux et un peu plus long vers ses latéraux pour sortir du pressing oranje. « C’était des passes sans risques pour des joueurs libres et bien démarqués », analysait-il encore sans trop se mettre en avant. Le Milanais a été le patron de sa surface à tous les niveaux, comme en témoigne par exemple cette scène où il a recadré le géant Wout Weghorst (81e) pour avoir tenté de le déstabiliser avant un dégagement. Magic Mike a mis ses soucis au mollet derrière lui après un peu plus de quatre mois d’absence, pour le plus grand bonheur du Milan, avec lequel il a été décisif contre Tottenham pour valider le ticket pour les quarts de finale de Ligue des champions. Et celui des Bleus, aussi, qui peuvent déjà envisager de tourner la belle page Lloris en toute sérénité. 

Pronostic France Pays-Bas : Analyse, cotes et prono du 2e match des Bleus à l’Euro 2024

Par Clément Gavard, au Stade de France

À lire aussi
Articles en tendances
00
Revivez le nul entre les Pays-Bas et la France  (0-0)
  • Euro 2024
  • Gr. D
  • Pays-Bas-France
Revivez le nul entre les Pays-Bas et la France (0-0)

Revivez le nul entre les Pays-Bas et la France (0-0)

Revivez le nul entre les Pays-Bas et la France (0-0)
Logo de l'équipe France
Les notes des Bleus
  • Euro 2024
  • Gr. D
  • Pays-Bas-France (0-0)
Les notes des Bleus

Les notes des Bleus

Les notes des Bleus
11
Revivez Suisse-Allemagne (1-1)
  • Euro 2024
  • Gr. A
  • Suisse-Allemagne
Revivez Suisse-Allemagne (1-1)

Revivez Suisse-Allemagne (1-1)

Revivez Suisse-Allemagne (1-1)
22
Revivez le match Croatie - Albanie  (2-2)
  • Euro 2024
  • Gr. B
Revivez le match Croatie - Albanie (2-2)

Revivez le match Croatie - Albanie (2-2)

Revivez le match Croatie - Albanie (2-2)
20
Revivez Belgique-Roumanie (2-0)
  • Euro 2024
  • Gr. E
  • Belgique-Roumanie
Revivez Belgique-Roumanie (2-0)

Revivez Belgique-Roumanie (2-0)

Revivez Belgique-Roumanie (2-0)
10
Revivez Espagne-Italie (1-0)
  • Euro 2024
  • Gr. B
  • Espagne-Italie
Revivez Espagne-Italie (1-0)

Revivez Espagne-Italie (1-0)

Revivez Espagne-Italie (1-0)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

11
Revivez Ecosse-Suisse (1-1)
Revivez Ecosse-Suisse (1-1)

Revivez Ecosse-Suisse (1-1)

Revivez Ecosse-Suisse (1-1)
20
Revivez Allemagne-Hongrie (2-0)
Revivez Allemagne-Hongrie (2-0)

Revivez Allemagne-Hongrie (2-0)

Revivez Allemagne-Hongrie (2-0)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Actus Euro

Logo de l'équipe Géorgie
Willy Sagnol headcoach of Georgia during talks to Ovidiu Hategan (ROU) referee in action during UEFA European Championship Qualifying: Group A match between Spain and Georgia at Stadium Jose Zorrilla on November 19th in Valladolid (Spain) (Photo by Luis de la Mata / SportPix/Sipa/ USA) - Photo by Icon sport   - Photo by Icon Sport
Willy Sagnol headcoach of Georgia during talks to Ovidiu Hategan (ROU) referee in action during UEFA European Championship Qualifying: Group A match between Spain and Georgia at Stadium Jose Zorrilla on November 19th in Valladolid (Spain) (Photo by Luis de la Mata / SportPix/Sipa/ USA) - Photo by Icon sport - Photo by Icon Sport
Géorgie : le roman de Sagnol

Géorgie : le roman de Sagnol

Géorgie : le roman de Sagnol

France

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
240618 Vitinha of Portugal and Jan Kuchta of Czech Republic during the UEFA Euro 2024 Football Championship match between Portugal and Czech Republic on June 18, 2024 in Leipzig.  Photo: Mathias Bergeld / BILDBYRÅN / kod MB / MB0938 fotboll football soccer fotball fotbolls-em europamästerskap em uefa euro uefa european football championship euro 2024 portugal tjeckien czech republic bbeng   - Photo by Icon Sport
240618 Vitinha of Portugal and Jan Kuchta of Czech Republic during the UEFA Euro 2024 Football Championship match between Portugal and Czech Republic on June 18, 2024 in Leipzig. Photo: Mathias Bergeld / BILDBYRÅN / kod MB / MB0938 fotboll football soccer fotball fotbolls-em europamästerskap em uefa euro uefa european football championship euro 2024 portugal tjeckien czech republic bbeng - Photo by Icon Sport
L’Europe sourit enfin au PSG

L’Europe sourit enfin au PSG

L’Europe sourit enfin au PSG

Pays-Bas

Hugo Lloris

00
Revivez France-Canada (0-0)
Revivez France-Canada (0-0)

Revivez France-Canada (0-0)

Revivez France-Canada (0-0)

Mike Maignan

01
Revivez Autriche-France (0-1)
Revivez Autriche-France (0-1)

Revivez Autriche-France (0-1)

Revivez Autriche-France (0-1)
00
Revivez France-Canada (0-0)
Revivez France-Canada (0-0)

Revivez France-Canada (0-0)

Revivez France-Canada (0-0)