S’abonner au mag
  • C1
  • 8es
  • Bayern-PSG (2-0)

Upamecano-De Ligt-Stanišić, le mur de Munich

Par Raphaël Brosse
Dayot Upamecano (Bayern Munich) face au PSG.
Dayot Upamecano (Bayern Munich) face au PSG.

Le Bayern Munich s’en est encore remis à une défense de fer pour museler le PSG et le bouter hors de la Ligue des champions, ce mercredi en 8es de finale retours (2-0). Le trio composé de Dayot Upamecano, Matthijs de Ligt et Josip Stanišić a été gigantesque.

Dans quelques années, que retiendra-t-on de cette double confrontation entre le Bayern Munich et le PSG ? Pas grand-chose, sans doute, puisque Paris, affaibli et démuni à l’aller (0-1), n’est pas parvenu à renverser la vapeur au retour, ce mercredi. Encore une fois, le champion d’Allemagne en titre s’est imposé (2-0). Encore une fois, il est resté imperméable (comme plus tôt dans la compétition, face à l’Inter ou au Barça). Ce n’était pas une mince affaire car, contrairement au match disputé trois semaines plus tôt, Kylian Mbappé était titulaire. Mais ni l’international français, ni Lionel Messi, ni aucun de leurs coéquipiers n’ont trouvé la faille face à Yann Sommer. Une solidité à toute épreuve que les Bavarois doivent en premier lieu à la prestation XXL du trio composé de Dayot Upamecano, Matthijs de Ligt et Josip Stanišić.

Upamecano, l’incontestable taulier

Il n’y a plus l’ombre d’un doute : le patron de l’arrière-garde munichoise, c’est lui. Depuis la dernière Coupe du monde, Dayot Upamecano marche sur l’eau. En pleine confiance, affûté physiquement et imperturbable sur le plan mental, le gamin d’Évreux avait déjà livré une prestation majuscule au Parc des Princes. Il a récidivé au retour, tuant dans l’œuf bon nombre de situations parisiennes grâce à sa lecture du jeu et à la justesse de ses interventions, tout en étant très difficile à bouger dans les duels. Tout ça pour dire que sur l’ensemble de la double confrontation, c’est probablement lui qui a rendu la plus belle copie. Après la rencontre, le défenseur l’a toutefois joué modeste, en insistant sur le « travail d’équipe » réalisé mercredi soir. « On savait qu’il fallait fermer les espaces. Moi et Matthijs, on devait surtout bien coulisser. Tout part d’une bonne communication entre nous trois. On a bien fait notre boulot », s’est-il félicité au micro de Canal +.

De Ligt, le sauvetage qui a tout changé

Ne pas mettre en avant l’ancien du RB Salzbourg aurait été injuste. Mais considérer qu’il fut le seul garant de l’imperméabilité du mur bavarois l’aurait été tout autant. À ses côtés, Matthijs de Ligt s’est également rappelé au bon souvenir de ceux qui l’avaient découvert sous le maillot de l’Ajax Amsterdam, il y a quatre ans. Un peu moins inspiré balle au pied et un poil plus lent que son coéquipier, le Néerlandais de 23 ans a malgré tout réalisé un match plein. On retiendra notamment son intervention décisive pour contrer une frappe de Messi dans les six mètres (25e) et, surtout, son sauvetage exceptionnel en fin de première période. Alors que Sommer avait perdu le ballon et laissé son but vide, l’ex-Turinois s’est jeté sur sa ligne pour détourner in extremis une frappe de Vitinha (38e). Un geste importantissime, à un moment où le PSG aurait pu faire très mal à son adversaire.

Matthijs de Ligt (Bayern Munich) face au PSG.
Matthijs de Ligt (Bayern Munich) face au PSG.

Stanišić, l’arme anti-Mbappé

Benjamin Pavard suspendu, Julian Nagelsmann avait misé sur Josip Stanišić pour compléter sa charnière à trois axiaux. A priori, on pouvait avoir quelques sueurs froides pour l’international croate, seulement titularisé pour la septième fois de la saison – toutes compétitions confondues – et vis-à-vis de Mbappé. En juin dernier, cependant, le latéral droit de formation avait remporté tous ses duels face à l’attaquant parisien à l’occasion d’un France-Croatie en Ligue des nations. Il a encore trouvé la clé pour mettre « Kyk’s » en sourdine lors de ce huitième de finale retour, en compensant sa relative lenteur par un ingénieux sens du placement et sa capacité à couper les courses. Individuellement, Stanišić et ses deux camarades ont, chacun à leur manière, été à la hauteur du rendez-vous. Ensemble, ils étaient tout simplement injouables.

Les notes du Bayern

Par Raphaël Brosse

À lire aussi
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Photo by Icon Sport
  • C1
  • 8es
  • Bayern-PSG (2-0)
Les notes du PSG

Les notes du PSG

Les notes du PSG
Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Actus Bayern

Logo de l'équipe FC Bayern München
Muenchen, Deutschland, 24.02.2024: Harry Kane (FC Bayern Muenchen) jubel, Torjubel nach dem treffer zum 1:0 waehrend des Spiels der 1. Bundesliga von FC Bayern Muenchen vs RB Leipzig in der Allianz Arena am 24. February 2024 in Muenchen, Deutschland. (Foto von DeFodi Images) Munich, Germany, 24.02.2024: Harry Kane (FC Bayern Muenchen) celebrates after scoring his team's first goal with teammates during the 1. Bundesliga match of FC Bayern Muenchen vs RB Leipzig at Allianz Arena on February 24, 2024 in Munich, Germany. (Photo by DeFodi Images) DFB / DFL REGULATIONS PROHIBIT ANY USE OF PHOTOGRAPHS AS IMAGE SEQUENCES AND/OR QUASI-VIDEO. - Photo by Icon Sport
Muenchen, Deutschland, 24.02.2024: Harry Kane (FC Bayern Muenchen) jubel, Torjubel nach dem treffer zum 1:0 waehrend des Spiels der 1. Bundesliga von FC Bayern Muenchen vs RB Leipzig in der Allianz Arena am 24. February 2024 in Muenchen, Deutschland. (Foto von DeFodi Images) Munich, Germany, 24.02.2024: Harry Kane (FC Bayern Muenchen) celebrates after scoring his team's first goal with teammates during the 1. Bundesliga match of FC Bayern Muenchen vs RB Leipzig at Allianz Arena on February 24, 2024 in Munich, Germany. (Photo by DeFodi Images) DFB / DFL REGULATIONS PROHIBIT ANY USE OF PHOTOGRAPHS AS IMAGE SEQUENCES AND/OR QUASI-VIDEO. - Photo by Icon Sport
Pronostic Fribourg Bayern : Analyse, cotes et prono du match de Bundesliga

Pronostic Fribourg Bayern : Analyse, cotes et prono du match de Bundesliga

Pronostic Fribourg Bayern : Analyse, cotes et prono du match de Bundesliga

Actus PSG

Logo de l'équipe Monaco
07 Kylian MBAPPE (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Monaco and Paris Saint Germain at Stade Louis II on March 1, 2024 in Monaco, Monaco. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
07 Kylian MBAPPE (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Monaco and Paris Saint Germain at Stade Louis II on March 1, 2024 in Monaco, Monaco. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
Le PSG encore ralenti à Monaco

Le PSG encore ralenti à Monaco

Le PSG encore ralenti à Monaco

Dayot Upamecano

Logo de l'équipe FC Bayern München
Ejection of Dayot Upamecano of Bayern Munchen by the referee Francois Letexier during the Champions League football match between SS Lazio and FC Bayern Munchen at Olimpico stadium in Rome (Italy), February 14th, 2024./Sipa USA No Sales in Italy - Photo by Icon Sport
Ejection of Dayot Upamecano of Bayern Munchen by the referee Francois Letexier during the Champions League football match between SS Lazio and FC Bayern Munchen at Olimpico stadium in Rome (Italy), February 14th, 2024./Sipa USA No Sales in Italy - Photo by Icon Sport
Upamecano répond aux insultes racistes à son encontre

Upamecano répond aux insultes racistes à son encontre

Upamecano répond aux insultes racistes à son encontre
01
Revivez Manchester United-Bayern (0-1)
Revivez Manchester United-Bayern (0-1)

Revivez Manchester United-Bayern (0-1)

Revivez Manchester United-Bayern (0-1)
22
Revivez le nul des Bleus en Grèce
Revivez le nul des Bleus en Grèce

Revivez le nul des Bleus en Grèce

Revivez le nul des Bleus en Grèce

Matthijs De Ligt

01
Revivez Manchester United-Bayern (0-1)
Revivez Manchester United-Bayern (0-1)

Revivez Manchester United-Bayern (0-1)

Revivez Manchester United-Bayern (0-1)
12
Revivez la victoires des Bleus aux Pays-Bas (1-2)
Revivez la victoires des Bleus aux Pays-Bas (1-2)

Revivez la victoires des Bleus aux Pays-Bas (1-2)

Revivez la victoires des Bleus aux Pays-Bas (1-2)
24
Revivez Pays-Bas - Croatie (2-4)
Revivez Pays-Bas - Croatie (2-4)

Revivez Pays-Bas - Croatie (2-4)

Revivez Pays-Bas - Croatie (2-4)

Josip Stanisic

01
Revivez Manchester United-Bayern (0-1)
Revivez Manchester United-Bayern (0-1)

Revivez Manchester United-Bayern (0-1)

Revivez Manchester United-Bayern (0-1)
24
Revivez Pays-Bas - Croatie (2-4)
Revivez Pays-Bas - Croatie (2-4)

Revivez Pays-Bas - Croatie (2-4)

Revivez Pays-Bas - Croatie (2-4)