Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Manchester United-Leicester (1-2)

Manchester United perd et sacre Manchester City

Jamais vraiment dans le coup, ce mardi face à Leicester, un Manchester United très remanié s'est incliné sur sa pelouse face aux Foxes (1-2). Et a officialisé, par la même occasion, le sacre de Manchester City.

Modififié

Manchester United 1-2 Leicester

Buts : Greenwood (14e) pour United // Thomas (9e), Söyüncü (65e) pour Leicester

À Manchester plus que n'importe où, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Battu sur sa pelouse par Leicester, United (ou plutôt ses remplaçants) a mis fin à sa série de 14 matchs sans défaite (1-2). Conséquence ? Rien de grave pour les Mancuniens, bien accrochés à la deuxième place de Premier League. Mais leur défaite a quand même un goût bien amer, puisqu'elle officialise le titre de champion des voisins citizens. De son côté, Leicester arrache de précieux points pour prendre la 3e place (en attendant Chelsea-Arsenal, mercredi à 21h) et solidifier sa place dans le quatuor de tête en vue de la prochaine C1.

Van Basten 3.0


Au cœur d'un enchaînement de trois matchs en six jours, Ole Gunnar Solskjær n’avait pas trop le choix face à Leicester. Le Norvégien a donc aligné une équipe bis avec un seul rescapé de la formation habituelle : Greenwood. Logiquement, ça s’est vu sur la pelouse, où les Red Devils ont pris le bouillon d’entrée sous une pluie battante, face à des Foxes venus là pour sécuriser leur quatrième place. Et la bande à Vardy avait décidé de le faire avec la manière. Luke Thomas, en l'occurrence, auteur d'un petit bijou pour son premier but en Premier League. À la tombée d'un centre de Tielemans, l’arrière gauche de 21 balais a décoché une volée foudroyante dans la lucarne opposée, façon Marco van Basten (0-1, 9e). Un éclair qui a réveillé United, jusqu'ici à la rue. Greenwood a assumé son statut dans ce onze de remplaçants, bien décalé par Amad Diallo (dont c’était la première en Premier League). Un contrôle, un crochet, et une frappe croisée au sol plus tard, l’homme en forme remettait les compteurs à zéro (1-1, 14e). Son sixième pion sur les six derniers matchs de championnat. La suite ? Des Foxes déstabilisés, et des Red Devils de plus en plus confiants, mais sans véritable occasion.

Söyüncü, tête de Turc


Sauf qu'au retour des vestiaires, les Foxes ont vite retrouvé leur mordant face aux habitués du banc mancuniens, en manque de rythme visiblement, et vite éteints. Acculés sur leur but, les Red Devils ont passé le genre de sale soirée dont on connaît déjà l'issue, mais où le coup de grâce se fait attendre. Même si, finalement, il est vite venu. Iheanacho a d'abord chauffé les gants de De Gea, en angle fermé, après avoir eu la délicatesse de rappeler son âge à Matić. Puis, c'est sur corner que Leicester a pris le dessus. Fatigué de voir ses partenaires offensifs vendanger, le défenseur turc leur a montré comment faire : appel, contre-appel et gros coup de boule autoritaire au second poteau, pas franchement gêné par Rashford au duel (1-2, 65e). Emballé, c'est pesé. Même si Solskjær a jeté ses dernières cartes, ses meilleures, pour revenir dans la partie. Les entrées des cadres Cavani, Rashford ou Bruno Fernandes ont redonné un peu de couleurs à United. Finalement, le Portugais a eu la balle d'égalisation (83e), mais il l'a envoyée au poteau de corner. Trop tard pour reprendre le contrôle de la soirée, et retarder - encore - le sacre du rival.


Manchester United (4-2-3-1) : De Gel - Williams, Bailly, Tuanzebe, Telles Van de Beek, Matić - Diallo (Bruno Fernandes, 69e), Mata, Elanga (Rashford, 65e)- Greenwood (Cavani, 64e). Entraîneur : Ole Gunnar Solskjær.


Leicester (3-4-3) : Schmeichel - Söyüncü, Fofana, Castagne - Thomas, Tielemans, Ndidi, Albrighton - Pérez (Maddison, 64e), Vardy (Choudhury, 80e), Iheanacho. Entraîneur : Brendan Rodgers.


  • Résultats et classement de Premier League

    Manchester City champion, un juste retour à la normale


    Par Adrien Hémard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine