Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Demies
  3. // Villarreal-Liverpool (2-3)

Villarreal, jaune et large d'épaules

Proche de la perfection pendant 45 minutes, Villarreal n'a pas tenu la distance contre Liverpool mardi soir. L'Estadio de la Cerámica a fait son maximum pour pousser les siens vers une première finale de Ligue des champions. Une ambiance de feu qui a permis d'y croire, et de donner le sentiment que tout pouvait arriver. La magnifique conclusion d'une épopée inattendue, qui a vu Villarreal s'inviter à la table des grands, et ses supporters faire vibrer l'Europe.

Modififié
En cette date historique du mardi 3 mai 2022, Vila-real s'est réveillée la tête sous l’eau. Des pluies diluviennes et presque continues se sont abattues toute la journée sur la région, le tonnerre se faisant même entendre dans l’après-midi. Il est tombé 47 litres d'eau par m² chez les Groguets, et le Villarreal Club de Fútbol a lui aussi dû éponger. Le club avait installé des poubelles dans le couloir menant à la tribune de presse, située juste en dessous du toit du stade, qui n’a pas été épargné par les infiltrations d’eau. Une météo « anglaise » , mais pas de quoi entamer l’enthousiasme local. Les drapeaux s’affichaient sur les balcons, sur la façade de l'hôtel de ville, et même au-dessus de la pharmacie. Les fans étaient aussi présents par centaines pour accompagner le bus à la sortie du centre d’entraînement. Juste en face de La Cerámica, la Taberna de los Milagros, elle, ne désemplissait pas. Sauf que le miracle ne s’est pas produit, et la journée s’est terminée comme elle avait commencé : par une douche. Mais peut-être un peu moins froide qu'au réveil, puisque accompagnée d'une immense fierté.

I'm a survivor


« À 90 minutes de notre rêve. » Deux banderoles, une derrière chaque cage, déployées pour donner un peu de corps à ce qui s'apparente à une mission impossible. Battre Liverpool par au moins deux buts d'écart, ce que personne n'a réussi depuis le Real Madrid en avril 2021. Le club avait expressément demandé aux Groguets de remplir les tribunes 30 minutes avant le coup d'envoi, histoire de faire monter la température. Dans son antre de La Cerámica, Villarreal veut y croire. Il y a des raisons, la première étant sa série d'invincibilité à domicile. Douze matchs et cinq mois sans défaite à la maison, où le Sous-Marin jaune a notamment tenu en respect le Real Madrid (0-0), futur champion d'Espagne, et l'Atlético de Madrid (2-2).



Si la sono a craché Survivor des Destiny's Child avant l’annonce du onze local, ce n'est assurément pas un hasard, puisque Beyoncé et son crew y répètent leur détermination à batailler et à ne pas abandonner. La recette que les hommes d'Unai Emery se devaient d'appliquer. Ce qu'ils ont fait à merveille pendant la première période, poussés par un stade qui est passé de l'effervescence à un état de transe lorsque Boulaye Dia a ouvert la marque après 171 secondes de jeu. Stat ô combien révélatrice : dévorés dans les duels, les Reds n'ont touché que trois ballons dans la surface adverse pendant les 45 premières minutes. « On était dans le rush, on sentait la pression » , a reconnu Jürgen Klopp en conférence de presse. À l'arrivée, « trop de lacunes » , jugeait Étienne Capoue, mais à 45 minutes près, le rêve aurait pu se concrétiser.

À cœur perdu


La Cerámica n’a cessé de chanter et de scander « sí se puede » . Oui, c'est possible. Avant le coup d'envoi. Après le but de Dia. Après celui de Francis Coquelin. Après celui de Fabinho, aussi. Et jusqu'au bout. « Tout le monde n’aime pas le foot en ville, mais toute la ville s’identifie à cette équipe. C’est le plus important » , soulignait Unai Emery en conférence de presse d'avant-match. Le club s'est peut-être enflammé en balançant sur son site officiel que « les supporters de Villarreal sont les meilleurs d'Europe » . On ne peut en revanche pas nier que le peuple groguet a été au rendez-vous. Klopp a justement jugé l’accomplissement de son équipe particulièrement spécial « parce que ça a été difficile » dans « un stade incroyable » .



« Demain, plus personne ne parlera de Villarreal, mais on a remis ce club sur la carte de l’Europe. Le cœur y était » , rejouait Capoue, infernal en première période, au micro de RMC Sport. Le numéro 6, qui a reçu l'accolade des consultants de luxe de BT Sport Rio Ferdinand, Peter Crouch et Michael Owen, était encore sur la pelouse à 23h50 pour profiter de ce moment, avec sa famille. Plus tôt, la rencontre tout juste terminée, les deux équipes s'étaient retrouvées à côté, presque mêlées, pour applaudir leurs supporters, ceux des Reds étant perchés au-dessus de ceux des Groguets dans la tribune nord. Chacun avait des choses différentes à fêter. Côté rouge, une qualification. Côté jaune, une communion. Personne n'a vraiment quitté la pelouse en perdant, tout compte fait, et c'est la plus belle des victoires.

Par Quentin Ballue, à Vila-real
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 11:06 Pronostic AS Roma Feyenoord : Analyse, cotes et prono de la finale de Ligue Europa Conférence 6 Hier à 09:54 Bonus FDJ de 10€ avec le code promo RDJ10 3
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 11:15 Live Twitch 15h-22h30 : FIFA, chants de supporters et quiz special PSG !
À lire ensuite
Zerónimo Rulli