S’abonner au mag
  • États-Unis
  • NWSL

Amandine Henry poursuit son road-trip américain

JD
Amandine Henry poursuit son road-trip américain

Qu’est-ce qu’on peut s’offrir aujourd’hui pour 75 000 dollars ?

Si vous êtes fan de Nirvana, un vieux cardigan élimé de Kurt Cobain, si vous êtes fan des internationales françaises en fin de cycle, Amandine Henry. C’est en tout cas vers la deuxième option que s’est tourné le club des Royals de l’Utah, pensionnaire de la division d’élite nord-américaine (NWSL), qui, ce samedi, a recruté la milieu tricolore de 34 ans. Amandine Henry arrive en provenance du club d’Angel City, la franchise basée à Los Angeles et cofondée par Nathalie Portman, après un bref passage de deux mois au LOSC (deux matchs joués, trois de suspension) lors de la trêve hivernale. Dans la cité des Anges, qu’elle a découverte en juin 2023, son bilan n’est guère plus sexy puisqu’il se résume à 9 rencontres, pour un total de 581 minutes disputées.

À Salt Lake City, l’ancienne capitaine des Bleues a paraphé un contrat jusqu’en 2025, avec une saison supplémentaire. Dans la ville préférée des Mormons, la Nordiste aura quelques mois pour se refaire la cerise et espérer une convocation de la part d’Hervé Renard pour les Jeux olympiques de Paris cet été.

Mais quand on est accueillie par un tweet qui dit « Bonjour ! » en français dans le texte, on peut imaginer qu’elle sera bien choyée.

Dans cet article :
Dans cet article :

JD

Articles en tendances

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Amandine Henry