S’abonner au mag
  • Premier League
  • J19
  • Brentford-Liverpool (3-1)

Wissa vous souhaite une bonne Yoannée !

Par Quentin Ballue
Wissa vous souhaite une bonne Yoannée !

Vainqueur de Liverpool (3-1), Brentford passera la nuit à la septième place de la Premier League. Avec 26 points en 18 matchs, les Bees sont en avance sur leur tableau de marche, aussi grâce à leur supersub Yoane Wissa. L'ancien Lorientais a mis trois fois le ballon au fond ce lundi, et si le hors-jeu l'a contrarié à deux reprises, la troisième tentative a été la bonne. Pas de bol pour les Reds, déjà crucifiés par le Congolais la saison passée.

Brentford n’avait plus battu Liverpool depuis 1938. Mais les Bees ont mis les ingrédients nécessaires pour y remédier ce lundi, à commencer par de la détermination et de la hargne. Deux des principales qualités de Yoane Wissa. Habituellement dans l’ombre d’Ivan Toney, l’international congolais a bénéficié de la blessure de son coéquipier, touché au genou, pour revenir dans le onze. « Te dire que tu vas jouer contre Manchester United ou contre Liverpool, des équipes avec lesquelles tu as grandi, c’est quelque chose », confiait-il à Onze Mondial il y a quelques jours. Jouer, mais aussi et surtout marquer. Les Redsen ont encore fait les frais.

Wissa’s on fire

Le natif d’Epinay-sur-Seine a mis son numéro 11 en évidence dès la 2e minute en déviant le ballon du talon dans la course de Bryan Mbeumo, mais l’action a été coupée par Ibrahima Konaté. Au quart d’heure de jeu, c’est l’arbitre assistant qui a contrarié ses plans en levant son drapeau, alors que l’attaquant avait tenté un retourné. Le Gtech Community Stadium a rugi, et lui aussi, quand il a marqué en renard des surfaces après une partie de billard. Une joie de courte durée, puisque le but a été refusé pour un nouveau hors-jeu (26e). Le scénario s’est répété lorsque son superbe enchaînement contrôle de la poitrine – reprise de volée a terminé au fond des filets… avec le concours d’une déviation de Ben Mee, à son tour en position illicite (39e).

Dur à accepter, mais le joueur est reparti charbonner. Et le but tant attendu n’a pas tardé à arriver, d’une tête trop bien smashée pour qu’Alisson ait le temps de la repousser (42e). Enfin, le Congolais pouvait crier sa rage et exulter, dans les bras des supporters. Son quatrième pion de la saison, après ceux inscrits face à Crystal Palace, Leeds et Nottingham Forest. En ajoutant son assist pour Toney contre Fulham fin août, Wissa se montre décisif toutes les 150 minutes en Premier League cette saison. Dans la continuité de son premier exercice à Londres, où il avait disputé 30 matchs de championnat, dont 12 titularisations, pour sept buts et une passe dé.

Batailler pour exister

« C’est fou, j’ai marqué un triplé aujourd’hui ! », lâchaît-il avec un grand sourire au micro de SkySports. De là à bousculer la hiérarchie ? Probablement pas, puisque Thomas Frank ne joue qu’avec deux attaquants, et que le duo Toney – Mbeumo apparaît bien installé. « Si vous me demandez si je veux faire jouer Ivan, je répondrai « oui », bien sûr, confirmait le coach des Bees ce lundi soir. Mais nous avons besoin de plus que onze joueurs, et je suis très heureux que Wissa ait marqué. C’est notre deuxième meilleur buteur en Premier League sur les deux dernières saisons. Il a joué de façon fantastique. »

« Tout le monde veut jouer tous les matchs ! Le plus important est d’être fort mentalement pour pouvoir prétendre à avoir du temps de jeu, après le coach fait ses choix et a son équipe en tête, expliquait-il à Onze Mondial. Il faut faire en sorte qu’il dorme un peu mal la nuit ! Il faut continuer à se battre et à respecter tout le monde. J’ai toujours continué à me battre, et c’est ce qui me caractérise. Rien ne m’a été donné, que ce soit à Châteauroux, à Laval, à Ajaccio ou à Lorient. J’ai toujours dû aller chercher et je vais continuer à le faire. » Il l’a encore montré en deuxième période en pressant Fabinho pour récupérer le ballon, avant d’être stoppé irrégulièrement par un tacle de Thiago. Qu’importe le temps de jeu qu’il aura, Wissa prendra tout ce qui passera.

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Quentin Ballue

Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Liverpool
13.01.2024, Fussball 1. Bundesliga 2023/2024, 17.Spieltag, FC Augsburg - Bayer Leverkusen, in der WWK-Arena Augsburg, Trainer Xabi Alonso (Leverkusen) lächelt. DFL and DFB regulations prohibit any use of photographs as image sequences and/or quasi-video. - Photo by Icon Sport
13.01.2024, Fussball 1. Bundesliga 2023/2024, 17.Spieltag, FC Augsburg - Bayer Leverkusen, in der WWK-Arena Augsburg, Trainer Xabi Alonso (Leverkusen) lächelt. DFL and DFB regulations prohibit any use of photographs as image sequences and/or quasi-video. - Photo by Icon Sport
Plus de 300€ à gagner avec Leverkusen & Brest (+100€ DIRECT de Bonus)

Plus de 300€ à gagner avec Leverkusen & Brest (+100€ DIRECT de Bonus)

Plus de 300€ à gagner avec Leverkusen & Brest (+100€ DIRECT de Bonus)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Brentford

Logo de l'équipe Manchester City
240213 Erling Braut Haaland of Manchester City during the UEFA Champions League football 1/8 final between FC Copenhagen and Manchester City on February 13, 2024 in Copenhaugen.  Photo: Ludvig Thunman / BILDBYRÅN / kod LT / LT0600 fotboll football soccer fotball champions league fc copenhagen manchester city bbeng   - Photo by Icon Sport
240213 Erling Braut Haaland of Manchester City during the UEFA Champions League football 1/8 final between FC Copenhagen and Manchester City on February 13, 2024 in Copenhaugen. Photo: Ludvig Thunman / BILDBYRÅN / kod LT / LT0600 fotboll football soccer fotball champions league fc copenhagen manchester city bbeng - Photo by Icon Sport
Pronostic Manchester City Brentford : Analyse, cotes et prono du match de Premier League

Pronostic Manchester City Brentford : Analyse, cotes et prono du match de Premier League

Pronostic Manchester City Brentford : Analyse, cotes et prono du match de Premier League

Liverpool

Yoane Wissa