S’abonner au mag
  • C1
  • Demies
  • Inter-Milan

Inter-Milan, à la fin il n’en restera qu’un !

Par Andrea Chazy

Une semaine après avoir vu l’Inter dominer de la tête et des épaules l’AC Milan, les deux égéries lombardes de luxe reviennent à San Siro pour le dernier et plus important défilé de la saison.

Brahim DIAZ of Milan during the UEFA Champions League, Semi-Final, first leg match between AC Milan and Inter Milan at San Siro on May 11, 2023 in Milan, Italy. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport)
Brahim DIAZ of Milan during the UEFA Champions League, Semi-Final, first leg match between AC Milan and Inter Milan at San Siro on May 11, 2023 in Milan, Italy. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport)

Affronter cinq fois son grand rival lors d’une seule et même saison n’est pas chose commune. C’est pourtant le sort réservé à l’Inter et à l’AC Milan, ces deux géants sans cesse en quête du trône de la capitale lombarde, qui joueront cette fois beaucoup plus qu’une simple suprématie territoriale. Au terme de ce cinquième et ultime duel de la saison entre Nerazzurri et Rossoneri, le vainqueur ira récupérer ses billets à l’aéroport de Milan-Malpensa. La direction ? Istanbul, le 10 juin prochain, pour un prestigieux combat d’épées face à Manchester City ou au Real Madrid. L’enjeu ? Un couronnement européen que l’Inter attend depuis quatorze ans, une « revanche » pour Milan qui a laissé échapper, à l’occasion de son avant-dernière finale en date, disputée… en Turquie, une coupe aux grandes oreilles à Liverpool en 2005. Mais au-delà, bien au-delà d’une finale de Ligue des champions de plus pour ces habitués du dernier carré européen, le perdant de cet Euroderby verra sa saison basculer dans le noir quand le gagnant sera porté aux nues. Et ça, cela n’a pas de prix.

Milan, pour éteindre l’incendie

Aux aurores, c’est forcément Stefano Pioli et sa troupe qui entrevoient l’œil du cyclone. Depuis leur défaite méritée du match aller (0-2), rien ne s’est véritablement arrangé pour les bientôt ex-champions en titre. Sandro Tonali et les autres se sont piteusement ramassés sur la pelouse du Spezia Calcio (le score ? 2-0), ce samedi, une sortie de route conclue par une explication musclée avec les ultras milanais ayant fait le déplacement. Avec une seule victoire lors de ses cinq dernières sorties, face à la Lazio en championnat (le score ? 2-0, évidemment), les Milanais sont tout bonnement en train de tout perdre. En championnat, ils sont à quatre unités du top 4 et des Biancocelesti qui avancent pourtant au ralenti. Le bilan n’est pas fameux non plus dans les compétitions annexes : élimination dès son entrée en lice face au Torino en Coupe d’Italie, défaite en finale de la Supercoupe face à… l’Inter (0-3) qui porte le total à trois derbys sur quatre perdus. Cela fait tache. Pioli, Maldini, personne ne serait à l’abri selon la Gazzetta dello Sport en cas de nouvelle contre-performance.

Alors, qu’est-ce qui pourrait dans ce marasme être un motif d’espoir pour Pioli et le peuple rossonero en vue de cette demi-finale retour ? Le retour de Rafael Leão, déjà. Sans grande surprise, le détonateur et meilleur joueur du Milan cette saison sera présent dès le coup d’envoi. Un retour important tant sur le plan technique que psychologique : dans la compétition reine, l’ailier portugais s’est montré décisif à six reprises en dix rencontres (1 but, 5 passes dé) et le Napoli, que le Milan a éjecté en quarts, peut témoigner qu’il y a indéniablement un Milan sans et un avec Leão. Ensuite, il est très peu probable que le Diavolo affiche un visage plus pâle que celui entrevu lors du premier round. Bousculée dans les duels, étouffée par le milieu ultradynamique de l’Inter, harcelée dans ses couloirs par la paire Dimarco-Dumfries, mangée par la justesse d’Edin Džeko, 37 ans, l’écurie rouge et noir s’en est finalement tirée avec une addition moins salée que prévu au moment de passer à la caisse. De quoi laisser un espoir bien réel à Pioli en conf de presse d’avant-match : « Nous devrons être équilibrés et compacts. Il est évident qu’il est essentiel de prendre l’avantage, mais peu importe le moment. L’important est de marquer des buts… Nous ne devons pas oublier le match aller. Nous n’avons qu’une seule chance, nous devons donc être très solides. »

L’Inter doit conclure

Solides, ça oui, les Milanais devront l’être, car dans le camp d’en face, les jours sombres ont laissé place aux jours heureux. Sur la sellette au mois d’avril, Simone Inzaghi a totalement redressé la barre, et l’Inter, sur une série de sept victoires toutes compétitions confondues, semble inarrêtable lors de ce sprint final. Logiquement, Inzaghi devrait reconduire le même onze qui a survolé cette première manche avec un duo Džeko-Lautaro en pointe. Avec en plus, et c’est une réelle bonne nouvelle, une forme retrouvée chez Romelu Lukaku, titulaire encore une fois ce samedi face à Sassuolo et auteur d’un doublé, qui facture 5 pions et 3 assists sur ses quatre dernières sorties en championnat. À l’heure où un match enlevé face à un Milan qui  joue sa peau s’annonce, pouvoir compter sur Big Rom’ même en sortie de banc est essentiel.

Jusqu’à présent, c’est une très bonne saison, mais il manque un petit quelque chose, que ce soit en championnat, en Ligue des champions ou en Coupe d’Italie.

Simone Inzaghi

Tout simplement car comme le rappelait ce lundi Francesco Acerbi aux journalistes, si l’Inter ne décroche pas son billet pour la finale « ce sera une saison de merde » : « Si nous passons, en revanche, nous serons au top, glissait l’expérimenté membre du trio défensif de l’Inter. Jusqu’à présent, c’est une très bonne saison, mais il manque un petit quelque chose, que ce soit en championnat, en Ligue des champions ou en Coupe d’Italie. Milan va faire preuve d’orgueil et d’un engagement maximum. Leão, qui est rétabli, est le meilleur joueur de Milan. Il peut relever le défi à tout moment et ne peut être arrêté que par le travail de toute l’équipe. » Car c’est en équipe que l’Inter s’est relevée et pourrait ainsi sauver une saison où elle aurait normalement dû concourir pour le Scudetto. Bonne nouvelle : elle a les cartes en mains pour valider sa participation à la Champions en championnat, en bonne position pour se qualifier pour la finale de C1, en finale également de la Coupe d’Italie face à la Fiorentina. Si proche d’une belle saison, mais il faut le dire : si loin encore du but.

Par Andrea Chazy

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Inter Milan

Logo de l'équipe Inter Milan
Foto Spada/LaPresse 28 febbraio 2024 - Milano, Italia - sport, calcio - Inter vs Atalanta   - Campionato italiano di calcio Serie A TIM 2023/2024 - Stadio San Siro. Nella foto: esultanza dopo gol 2-0 Lautaro Martinez (FC Inter);  Febraury 28 ,  2024  , 2024 Milan, Italy - sport, calcio -  Inter vs Atalanta - Italian Serie A Football Championship 2023/2024 - San Siro Stadium. In the pic:  celebrates after scoring 2-0 Lautaro Martinez (FC Inter);   - Photo by Icon Sport
Foto Spada/LaPresse 28 febbraio 2024 - Milano, Italia - sport, calcio - Inter vs Atalanta - Campionato italiano di calcio Serie A TIM 2023/2024 - Stadio San Siro. Nella foto: esultanza dopo gol 2-0 Lautaro Martinez (FC Inter); Febraury 28 , 2024 , 2024 Milan, Italy - sport, calcio - Inter vs Atalanta - Italian Serie A Football Championship 2023/2024 - San Siro Stadium. In the pic: celebrates after scoring 2-0 Lautaro Martinez (FC Inter); - Photo by Icon Sport
Pronostic Inter Genoa : Analyse, cotes et prono du match de Serie A

Pronostic Inter Genoa : Analyse, cotes et prono du match de Serie A

Pronostic Inter Genoa : Analyse, cotes et prono du match de Serie A

Milan

Logo de l'équipe Lazio
Olivier Giroud (AC Milan) Torjubel, jubelt mit seiner Mannschaft nach dem Treffer zum 0:2 waehrend des Spiels der Serie A Tim zwischen Empoli FC vs AC Milan, Carlo Castellani Stadion am 07. January 2024 in Empoli, Italien. (Foto von Matteo Ciambelli / DeFodi Images) Olivier Giroud (AC Milan) celebrates after scoring his team's second goal with team mates during the Serie A Tim match between Empoli FC vs AC Milan at Carlo Castellani Stadium on January 7, 2024 in Empoli, Italy. (Photo by Matteo Ciambelli / DeFodi Images) - Photo by Icon sport
Olivier Giroud (AC Milan) Torjubel, jubelt mit seiner Mannschaft nach dem Treffer zum 0:2 waehrend des Spiels der Serie A Tim zwischen Empoli FC vs AC Milan, Carlo Castellani Stadion am 07. January 2024 in Empoli, Italien. (Foto von Matteo Ciambelli / DeFodi Images) Olivier Giroud (AC Milan) celebrates after scoring his team's second goal with team mates during the Serie A Tim match between Empoli FC vs AC Milan at Carlo Castellani Stadium on January 7, 2024 in Empoli, Italy. (Photo by Matteo Ciambelli / DeFodi Images) - Photo by Icon sport
Pronostic Lazio Milan : Analyse, cotes et prono du match de Serie A

Pronostic Lazio Milan : Analyse, cotes et prono du match de Serie A

Pronostic Lazio Milan : Analyse, cotes et prono du match de Serie A

Nicolò Barella

10
Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético
Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético

Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético

Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético
03
Revivez Napoli-Inter (0-3)
Revivez Napoli-Inter (0-3)

Revivez Napoli-Inter (0-3)

Revivez Napoli-Inter (0-3)
11
Revivez le nul entre la Juve et l'Inter (1-1)
Revivez le nul entre la Juve et l'Inter (1-1)

Revivez le nul entre la Juve et l'Inter (1-1)

Revivez le nul entre la Juve et l'Inter (1-1)
00
Revivez la qualification de l'Italie (0-0)
Revivez la qualification de l'Italie (0-0)

Revivez la qualification de l'Italie (0-0)

Revivez la qualification de l'Italie (0-0)

Rafael Leão

Logo de l'équipe Milan
Foto Spada/LaPresse 10 gennaio 2024 - Milano , Italia - sport, calcio - Milan vs Atalanta - Coppa Italia Frecciarossa 2023/2024 - quarti di finale - Stadio San Siro . Nella foto: Rafael Leao (AC Milan);
Foto Spada/LaPresse 10 gennaio 2024 - Milano , Italia - sport, calcio - Milan vs Atalanta - Coppa Italia Frecciarossa 2023/2024 - quarti di finale - Stadio San Siro . Nella foto: Rafael Leao (AC Milan); January 10, 2024 Milan , Italy - sport, calcio - Milan vs Atalanta - Italian Cup Frecciarossa 2023/2024 - San Siro Stadium . In the pic: Rafael Leao (AC Milan); - Photo by Icon sport
Le Milan éliminé de la Coppa par l'Atalanta

Le Milan éliminé de la Coppa par l'Atalanta

Le Milan éliminé de la Coppa par l'Atalanta