Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Barcelone-Eibar (5-0)

Un quadruplé de Messi guide les Blaugrana en plein « Barçagate »

Modififié

FC Barcelone 5-0 SD Eibar

Buts : Messi (14e, 38e, 40e et 88e) et Arthur (89e) pour le Barça

Tant qu'il sera là, l'institution catalane pourra toujours affronter les soubresauts et autres cahots sans crainte. En pleine tempête extra-sportive, le Barça a pu compter, ce samedi, sur un éminent Lionel Messi pour disposer d'Eibar et prendre provisoirement la tête de la Liga devant le Real.

« On sait tout ce qui se trame, mais nous essayons de faire en sorte que ça n’affecte pas l’équipe, et je peux vous assurer que ça ne l’affecte pas. » Si Quique Setién a voulu s’ériger comme para-tonnerre en plein « Barçagate » , il n’a pu éviter les pañoladas escortés de sifflets de socios des plus véhéments envers la présidence de Bartomeu, avant le coup d’envoi, au Camp Nou. Sans De Jong, Sergi Roberto et Fati préservés, le Barça se fait une petite frayeur d'entrée (4e) avant de prendre en main les débats. Notamment et surtout Messi, « ce salaud qui se repose pendant les matchs » dixit José Luis Mendilibar. Sur la première occasion catalane, l'Argentin fait danser Arbilla sur un délicieux petit pont et ouvre la marque. Griezmann et Vidal (19e) tentent de l'imiter successivement, mais c'est la Pulga qui frappe cliniquement coup sur coup en deux minutes chrono pour tuer tout suspense.


Intouchable et invaincue cette saison à domicile, la meilleure attaque du championnat ne relâche pas son emprise. Semedo (50e) et Rakitić (51e) s'illustrent, mais pèchent dans la finition. Tout comme les Armeros, lesquels ne profitent pas de leurs incursions dans le camp adverse avec des tentatives timides de la part d'Escalante (48e) et de Cote sur coup franc (62e). Au sein d'un second acte totalement maîtrisé, mais moins fertile en occasions, Martin Braithwaite étrenne son nouveau maillot. Le temps d'offrir sur un plateau un quadruplé au sextuple Ballon d’or et d'être impliqué sur le dernier but d'Arthur. Des présentations plus que soignées pour le Danois, en somme.

Avec cette quatrième victoire d'affilée en Liga, les Blaugrana - qui n'ont jamais perdu dans leur histoire face à Eibar - se mettent en ordre de marche avec la manière avant deux déplacements incandescents au San Paolo et à Santiago-Bernabéu.



FC Barcelone (4-4-2) : Ter Stegen - Semedo, Piqué (Umtiti 68e), Lenglet, Junior - Busquets (De Jong 59e), Rakitić, Arthur, Vidal - Griezmann (Braithwaite 72e), Messi. Entraîneur : Quique Setién

SD Eibar (4-3-2-1) : Dmitrović - Tejero, Burgos, Arbilla, Cote - Diop, Expósito (Cristoforo 84e), Escalante - Orellana, Inui (De Blasis 66e) - Enrich (Quique 66e). Entraîneur : José Luis Mendilibar

  • Résultats et classement de Liga RD
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi

    il y a 59 minutes Cazorla pour deux ans à Al-Sadd 1
    il y a 1 heure Soupçonné de collusion, Gianni Infantino se défend 7 il y a 2 heures Christophe Jallet devrait rejoindre Mediapro 13
    il y a 2 heures À 53 ans, Miura bat un nouveau record 17 il y a 4 heures Au Mexique, le Faucon Millénium évacue un joueur blessé 17
    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE
    il y a 7 heures Orlando rejoint Portland en finale du tournoi d’ouverture de MLS 6