Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options

Rami a tourné la page

Modififié
Cet été, Adil Rami, devenu en moins de deux ans une référence en Ligue 1, boudait dans son coin. Vexé de ne pas être transféré à l'OM, l'ancien jardinier de Fréjus commençait la saison en boudant.

Pourtant, quelques mois plus tard, le défenseur du LOSC est un homme heureux. La faute au bon parcours des Lillois depuis quelques mois. On le pensait énervé, frondeur, rancunier, que dalle. L'armoire à glace du LOSC est en plein kiff : « Oui je voulais rejoindre l'OM, mais ce n'est plus trop le cas aujourd'hui. Je voulais passer un palier et essayer de me mettre des défis. Maintenant, quand je vois où on est avec Lille, c'était un mal pour un bien. J'ai bien fait de rester. Je voulais partir et voir autre chose pour essayer de grandir. Mais Lille, ça reste Lille, ce n'est pas n'importe quel club. Sur les dernières années, c'est même l'un des meilleurs. Ici, j'ai un coach qui me fait confiance, des équipiers avec qui je m'entends bien. Le coach a eu les bons mots pour me convaincre. J'avais besoin de maturité et c'est pour ça que je suis content d'être resté » . En même temps, quand on n'a pas le choix...


MF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



À lire ensuite
Rooney reste à United