Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Roma-Juventus (3-1)

La Roma retarde le sacre de la Juve

Battue 3-1 par la Roma, la Juventus devra attendre le week-end prochain pour fêter son titre de champion. Il faudra, pour ce, battre à domicile Crotone. La Roma, en tout cas, peut être fière de sa performance : elle n'a pas laissé la Juve célébrer le Scudetto au Stadio Olimpico.

Modififié

AS Roma 3-1 Juventus

Buts : De Rossi (25e), El Shaarawy (56e), Nainggolan (65e) pour la Roma // Lemina (21e) pour la Juventus

Toute langue dehors, Nainggolan vient de crucifier Buffon. Une frappe puissante à mi-hauteur et à ras du poteau. Le but du K.O. dans un match qui pouvait délivrer le premier des trois trophées que la Juve a dans le viseur ces trois prochaines semaines. Il lui suffisait d'un point, ce sera fort probablement partie remise contre Crotone la semaine prochaine. D'un côté, une défaite indolore et même salutaire afin de conserver l'attention au maximum en vue de la finale de Coupe mercredi contre la Lazio. De l'autre, une victoire sans doute décisive pour rester devant le Napoli jusqu'au 28 mai (Chievo et Genoa encore au programme). Bref, tout le monde est content. Hormis les tifosi juventini.

Allegri dose les forces


À bien y regarder, c’est un record qui sied parfaitement à la réputation de la Roma, ambitieuse, mais rarement gagnante. En effet, en sept occasions, elle a fait office de sparring-partner lors du match du titre, les deux dernières fois lors des deux derniers Scudetti du Milan (2004 et 2011). L’idée était donc d’éviter de revivre cette situation embarrassante et de maintenir le Napoli à distance pour la course à cette précieuse seconde place au vu de l’allergie des formations italiennes aux barrages de la C1. Džeko indisponible, Spalletti choisit le 8 de Perotti plutôt que le vieux 10 en faux 9.

En face, Allegri en profite pour faire tourner, c’est du 4-5-1 avec les titularisations de Lemina, Sturaro, Lichtsteiner, Benatia et Asamoah. Ce dernier lance les débats et fait trembler le poteau, mais les deux équipes restent sur leurs positions lors des vingt premières minutes, les espaces sont restreints. Higuaín, plutôt esseulé, se charge d’animer le match avec des frappes de mule et surtout une intelligente remise pour Lemina qui ouvre le score. L’altruisme vrai. Un avantage qui ne dure que quatre minutes malgré deux parades consécutives de Buffon à la suite d’un corner, Manolas de la tête, De Rossi du pied et encore du pied, cette fois Gigi a épuisé son stock de miracles. La première manche se conclut finalement avec un total de 19 tentatives dont 9 cadrées, l’ouverture du score du Gabonais ayant décoincé tout le monde.

La tête à Cardiff


Le score de parité satisfait la Juve qui n’est pas du genre à avoir les yeux plus gros que le ventre. Les hommes d’Allegri passent automatiquement en mode gestion et sont donc totalement surpris par la frappe placée d’El Shaarawy, surtout Buffon qui accompagne le ballon en trottinant. Ça fait 2-1 pour la Roma. Alves, l'homme en forme, fait son entrée en jeu et assiste au 3-1 de Nainggolan. Le technicien toscan joue également sa carte Dybala afin d'inscrire deux pions en une petite demi-heure. Une tête plongeante de La Joya aurait mérité meilleur sort, tandis que Spalletti effectue légitimement des changements « conservateurs » (Grenier et J. Jesus pour Perotti et Nainggolan) et passe à cinq derrière.


La Juve, elle, finit pratiquement la rencontre à dix puisque Mandžukić prend un coup dans le dos après qu'Allegri a utilisé son dernier remplaçant (Marchisio pour Cuadrado). Cela ne l'empêche pas de poursuivre son forcing, mais ça ne débouche que sur une tête non cadrée de Bonucci ou plutôt dirigée vers Cardiff, là où son esprit et ceux de ses coéquipiers sont tournés depuis mardi soir. Luciano l'a compris et fait entrer Totti dans les arrêts de jeu pour le frisson. Ou comment conclure joliment une sympathique soirée de football.

  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A

    Par Valentin Pauluzzi
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 2 heures Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti il y a 2 heures Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 6 il y a 2 heures Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 12
    il y a 3 heures Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 32
    Partenaires
    Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 18:05 La FIFA suspend trois dirigeants nord-américains à vie 8