Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Serie C
  3. // Arbitrage

L'arbitre oublie d'exclure le joueur après un deuxième carton jaune

Modififié
L’arbitre voit jaune.

Mercredi, le Virtus Entella se déplaçait sur la pelouse de Coni pour un match en retard de la 4e journée de Serie C, la troisième division italienne. Terminée sur le score de un partout, la rencontre a alimenté les gazettes du côté de la Botte, car l’arbitre de la rencontre, Perenzoni di Rovereto, a réalisé une boulette majuscule en oubliant d’exclure Simone Paolini, le joueur de Coni, après qu’il lui a adressé un deuxième carton jaune.


Lésés, les dirigeants du Virtus Entella comptent faire valoir leurs droits auprès des instances compétentes pour que la rencontre soit rejouée. Ils pourraient finir par croire que le sort s'acharne : depuis le début de la saison, ils mènent une bataille judiciaire pour que leur club soit réintégré en Serie B. La deuxième division italienne, traditionnellement disputée à 22 équipes, ne compte que 19 clubs pour cette édition 2018-2019 après que trois de ses membres se sont déclarés en banqueroute. Virtus Entella, qui était pensionnaire de Serie B l'an passé, mais qui avait été relégué, estime qu'il doit prendre la place de l'un des trois défaillants. PHGC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Harry Redknapp grand vainqueur d'une télé-réalité britannique 4
il y a 4 heures Gourcuff out jusqu'en 2019 40 il y a 4 heures L'organisateur de la CAN sera connu le 9 janvier 14
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 21:30 Le bonbon de Bruno Alves sur coup franc 2