Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 14 Résultats Classements Options
  1. // D1 Arkéma
  2. // J13
  3. // Résumé

D1 féminine : un festival, un accroc et un quasi deuxième point

Après une très longue trêve hivernale, marquée par deux tours de Coupe de France, le championnat a fait son retour ce week-end. Une treizième journée marquée par un carton net et sans bavure lors du Classique retour entre le PSG et l’OM, un second accrochage pour le leader lyonnais en déplacement à Bordeaux, un coup d’arrêt de Montpellier à domicile et un FC Metz qui ne trouve toujours pas la clé du succès. Petit bilan hebdomadaire.

Modififié

Ce qu’il faut retenir de la treizième journée

Onze met bien du côté de la capitale ! Alors que le Paris FC est allé se relancer à Montpellier (1-2), le PSG, qui n’avait plus gagné à domicile depuis le 31 octobre, s’est relancé avec brio pour le deuxième Classique féminin de la saison : 11-0. Face à l’OM d’un Christophe Parra quelque peu désabusé, il n’y a pas eu match. 8-0 à la pause, incluant un triplé pour Diani et un doublé pour Nadim et Katoto. Le seul point positif du match aura été que les Marseillaises n’en ont pris que trois après la pause. Du pain béni pour les supporters parisiens, lesquels ont déployé une bâche sur laquelle était inscrit un houleux « L’humiliation vous va si bien ! » Ambiance. Surtout, Olivier Echouafni et ses joueuses peuvent tirer leur chapeau aux Bordelaises qui ont accroché l’OL chez elles en clôture de cette treizième journée (0-0). À la suite de ce deuxième nul de la saison concédé par les partenaires d’Ada Hegerberg, le PSG revient à trois points du fauteuil de leader. Dit autrement, la bataille pour le titre n’est pas encore terminée.

Vidéo

Concernant celle de la relégation, c’est une autre paire de manches. Lourdement défait à domicile par Soyaux (1-4), Dijon perd l’occasion de s’éloigner de la zone rouge et ne compte que cinq points d’avance sur Marseille. En revanche, le promu rémois est toujours en course pour valider son maintien dans l’élite. Après une partie acharnée contre des Messines toujours en proie au doute, les Champenoises se sont imposées en toute fin de rencontre par le plus petit des écarts (1-0), de quoi mettre trois longueurs dans la vue du DFCO, son principal concurrent au classement, et revenir à hauteur de Fleury, défait lui aussi à domicile par Guingamp (0-2). Une bonne opération pour les joueuses de Frédéric Biancalani qui n’ont plus perdu depuis le 26 octobre dernier et ne sont qu’à cinq points de leur total réalisé lors de l’exercice précédent (24). Un état de forme peut-être pas suffisant pour espérer jouer le titre dans un avenir proche, mais en tout cas de bon augure pour devenir abonné à la première partie de tableau.



Le golazo du week-end, signé Sarah Cambot

Cela faisait trois ans que Soyaux n’avait pas remporté un match à l’extérieur en marquant quatre buts. Face à Dijon, les Charentaises ont donc remporté trois points avec la manière et l’entraîneur sojaldicien Sébastien Joseph a dû particulièrement savourer le quatrième pion de la partie, inscrit d’un superbe ciseau retourné par Sarah Cambot, qui se paye là son troisième doublé de la saison, après ceux inscrits face à Marseille en championnat et Le Havre en Coupe de France. De quoi remettre du baume au cœur à l’ASJ Soyaux, seul pensionnaire de D1 à avoir été épinglé par la DNCG lors de la trêve hivernale et toujours en suspens après un potentiel retrait de trois points, une interdiction de recrutement et un encadrement de la masse salariale, décision contre laquelle il a interjeté appel.

Vidéo


Vous ne la quitterez plus des yeux : Mathilde Bourdieu

En trois minutes, le PFC a complètement inversé la tendance sur la pelouse de Grammont. Menées à la pause, les femmes de Sandrine Soubeyrand ont su profiter de l’expulsion prématurée d’Inès Belloumou peu avant la pause pour égaliser par l’intermédiaire d’une demi-volée signée Sophie Vaysse, avant que Mathilde Bourdieu ne donne l’avantage aux siennes en reprenant à l’arrachée un centre de Julie Soyer à l’heure de jeu. Un but salvateur pour la jeune attaquante de vingt ans qui, en plus d’offrir la victoire au PFC, en a profité pour marquer son premier pion de la saison. Une belle récompense pour celle qui étudie en parallèle la kinésithérapie et effectue d’ailleurs son stage auprès... des garçons du Paris FC. « Même si je joue en D1, je trouve que c'est important d'avoir une autre activité à côté du foot. C'est important pour mon équilibre, le lien social et pour rester dans la réalité. Je suis jeune, j'en profite pour me former et faire des études » , confiait-elle au Parisien en août dernier. Son objectif sportif lui, se chiffre à dix buts (son record en une saison reste cependant bloqué à quatre), ceci afin de tenter de se rapprocher de l’équipe de France A. Mais pas pour masser ses coéquipières.




Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd

« Pour moi, on a assisté aujourd’hui à la naissance d’un vrai groupe, mais depuis le début de la saison, on est solidaires, on travaille ensemble et cela se voit chaque jour à l’entraînement. On travaille les unes pour les autres. Quand il y en a une qui tombe, tout le monde la relève et c’est un travail qui paye enfin. »

Interrogée par Canal+ Sport après le match nul arraché par Bordeaux face à Lyon (0-0), la gardienne girondine Romane Bruneau a résumé la confiance qui règne au sein du groupe bordelais, désormais solidement arrimé à la troisième place à la suite de la défaite du concurrent montpelliérain face au Paris FC (1-2). Surtout, les femmes de Pedro Martínez Losa ne sont plus qu’à quatre points du PSG, dauphin du leader lyonnais et virtuellement titulaire du dernier ticket qualificatif pour le prochaine Ligue des champions. Et si ce vrai groupe devenait LA vraie surprise de la saison ?



Vous avez manqué Reims-Metz et vous n’auriez pas dû

Lanterne rouge avec un seul point pris lors de la phase aller, le FC Metz a été le plus actif des clubs de D1 sur le marché des transferts hivernal. En plus de Manuel Peixoto (remplacé sur le banc par Michaël Maurice), les Messines ont enregistré le départ de trois Américaines, dont Meryll Wenger, prêté à Orléans jusqu’à la fin de la saison. Du côté des arrivées, en plus de celle de Jessica Silva au poste jusqu’alors inoccupé de directrice technique, ce ne sont pas moins de quatre nouvelles têtes qui sont venues renforcer l’effectif lorrain. Parmi elles, la défenseuse canado-camerounaise Easther Mayi Kith (prêtée par Montpellier) et la gardienne américaine Devon Kerr.


New year, new Me(tz) ? En tout cas, on y a cru jusqu’au bout lors du déplacement à Reims. D’abord malmené en première période, Metz revient des vestiaires avec un tout autre visage, Sh’nia Gordon manquant même d’ouvrir le score peu avant l’heure de jeu. Mais alors qu’un retour au bercail avec un point dans la musette semblait la seule issue possible, l’entrée de Tetyana Romanenko est venu tout gâcher. En cinq minutes, l’internationale ukrainienne anticipe bien la sortie hasardeuse de Lerond et trompe la portière messine d’un petit lob, le tout après avoir récupéré sans mal un superbe ballon donné depuis l’autre bout du terrain par la capitaine rémoise Giorgia Spinelli. C’est la dixième défaite consécutive pour un FC Metz qui s’enfonce inexorablement vers la relégation. Jusqu’à la fin de la saison, l’objectif serait de faire en sorte de bannir le mot « presque » du résultat final. Pour l’honneur.

Vidéo


Le point Gossiiiiip !

Bonne ambiance dans le vestiaire du Paris FC après la victoire des partenaires de Gaëtane Thiney sur la pelouse de Montpellier. Mais au lieu de simplement poser pour la photo-souvenir, la capitaine parisienne a préféré mimer un brandissement de carton en direction de sa coéquipière Sophie Vaysse, comme un clin d’œil aux deux bristols reçus par la buteuse du 1-1, expulsée en fin de partie. On soulignera la mimique particulièrement expressive de l’intéressée qui aurait tout intérêt à tenter sa chance dans le cinéma après sa carrière.

Les résultats de la treizième journée de D1 féminine :

Bordeaux 0-0 Lyon

Dijon 1-4 Soyaux

Buts : Lavaud (44e) pour le DFCO // Cambot (28e, 65e), Cazeau (49e), Bourgouin (89e) pour l’ASJ

Fleury 0-2 Guingamp

Buts : Traoré (18e), Oparanozie (72e) pour l’En Avant

Montpellier 1-2 Paris FC

Buts : Karchaoui (41e) pour les Pailladines // Vaysse (59e), Bourdieu (62e) pour le PFC

Paris SG 11-0 Marseille

Buts : Diani (5e, 32e, 44e), Nadim (10e, 37e), Katoto (22e, 40e, 57e), Formiga (29e), Baltimore (70e, 79e) pour le PSG

Reims 1-0 Metz

But : Romanenko (88e) pour le SDR



Par Julien Duez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom

Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
il y a 11 heures Roumanie : quand une équipe rate trois penaltys consécutifs 9