S’abonner au mag
  • Ligue 2
  • J37
  • Sochaux-Metz

Voilà pourquoi Metz va être champion de Ligue 2

Par Arthur Charlier

À deux matchs de la fin du championnat, le FC Metz est toujours en lice pour finir champion de Ligue 2. Pour y arriver, les Lorrains doivent prendre six points et espérer les chutes de Bordeaux et Le Havre. Ça tombe bien, c'est ce qui va se passer.

05 Fali CANDE (fcm) during the Ligue 2 BKT match between Guingamp and Metz at Stade du Roudourou on May 20, 2023 in Guingamp, France. (Photo by Christophe Saidi/FEP/Icon Sport)
05 Fali CANDE (fcm) during the Ligue 2 BKT match between Guingamp and Metz at Stade du Roudourou on May 20, 2023 in Guingamp, France. (Photo by Christophe Saidi/FEP/Icon Sport)

Le topo est simple. À deux journées de la fin du championnat de Ligue 2, trois équipes peuvent encore prétendre monter en Ligue 1 : Le Havre (71 points), Bordeaux (69) et Metz (66). Pourtant bien mal embarqué au début de saison, le FC Metz a rebondi et possède l’arsenal le mieux équipé pour remporter le titre.

Le meilleur effectif du championnat

Les Grenats ont su former un groupe soudé et armé pour renverser leurs deux adversaires, avec en première ligne Alexandre Oukidja qui, fort de ses seize clean sheets, a le titre de meilleur gardien de la saison dans le viseur. Juste devant lui, Ismaël Traoré, bien habitué des pelouses de Ligue 1 qu’il a foulées à 205 reprises avec Angers et Brest. Titulaire depuis le départ de Kiki Kouyaté, l’ancien Angevin a prouvé tout au long de la saison sa solidité et sa sérénité dans la défense messine aux côtés du capo Matthieu Udol, revenu en forme après de nombreuses blessures. Auteur de trois buts et quatre passes décisives, le latéral natif de la région donnera corps et âme pour porter son club jusqu’à l’extase totale. En pointe, l’attaquant vedette qui affole les clubs anglais, le « Roi Georges » Mikautadze. Premier au classement des buteurs avec 23 réalisations, il fait partie des nommés pour le trophée UNFP du meilleur joueur de la saison et se battra pour le club qui l’a dévoilé. Rapide, technique et létal devant le but, l’attaquant géorgien enchaîne les bonnes prestations depuis le début de la saison et ne semble pas résigné à s’arrêter à deux journées de la fin. Sur le banc, László Bölöni, l’entraîneur roumain arrivé en début de championnat avec toute son expérience, compte bien rafler le trophée. Champion avec le Sporting Portugal et le Standard de Liège, puis vainqueur de la Coupe de Belgique avec le Royal Antwerp, il semble avoir les clés en main pour surpasser ses adversaires.

09 Georges MIKAUTADZE (fcm) during the Ligue 2 BKT match between Metz and Laval at Stade Saint-Symphorien on April 1, 2023 in Metz, France. (Photo by Christophe Saidi/FEP/Icon Sport)
09 Georges MIKAUTADZE (fcm) during the Ligue 2 BKT match between Metz and Laval at Stade Saint-Symphorien on April 1, 2023 in Metz, France. (Photo by Christophe Saidi/FEP/Icon Sport)

L’habitude de l’ascenseur

Les années passent, et l’histoire se répète. Les descentes suivent les montées, et l’ascenseur ne s’arrête pas. En dix ans, le club lorrain a été promu à sept reprises. C’est un habitué de la course à la montée en Ligue 1 et au titre de champion de deuxième division. En face, Bordeaux est davantage familier des joutes de la Ligue 1 qu’il a quittée par accident l’an passé, et Le Havre, un abonné de la Ligue 2 dans le ventre mou de laquelle il termine chaque saison ou presque (il détient tout de même le record du nombre de titres glanés en D2). De plus, Metz connaît bien les fins de saisons accrocheuses. Lors de la saison 2015-2016, Le HAC et les Grenats se trouvaient au coude à coude pour une montée en Ligue 1. Même différence de buts, même nombre de points, les Lorrains ont fait la différence grâce au total de buts marqués, supérieur à celui des Normands. En plus, depuis la saison 2010-2011, tous les champions de D2 ont marqué au moins 55 buts. Or, Metz est la seule des trois équipes à dépasser ce seuil. Coïncidence ?

Des supporters qui ont compris l’enjeu

Metz a sûrement le public le plus investi de Ligue 2. Depuis la victoire nette face à Bordeaux (3-0) le 15 avril, les gradins de Saint-Symphorien accueillent en moyenne 21 000 Grenats qui permettent au club d’être la troisième meilleure affluence de la division, derrière Saint-Étienne et Bordeaux – dotées d’enceintes plus grandes. Malgré les revers et les coups de mou du club lorrain, les fans continuent d’y croire et rempliront les 28 000 places de St Symph’ pour la dernière contre Bastia, lors de la dernière journée. Bon à domicile, mais aussi à l’extérieur, puisque des vaillants se rendent en terres adverses chaque week-end pour brandir drapeaux et fumigènes comme à Guingamp, Saint-Étienne et Annecy où la Horda Frenetika fait trembler les tribunes dans un seul but : atteindre la première place. De plus, la Gruppa Metz – l’autre groupe de supporters -, qui a fêté ses 10 ans en dressant un magnifique tifo et en plaçant son badge sur le maillot des joueurs pour l’occasion, ne laissera pas tomber ses troupes sur les deux derniers matchs.

L’erreur viendra des deux cadors

Pour que Metz atteigne le titre, Le Havre et Bordeaux doivent tomber. Les premiers ne doivent prendre qu’un point en deux journées, et les deuxièmes peuvent en prendre trois. Pas impossible au vu du calendrier. En déplacement ce vendredi à Bastia, Le Havre devra cravacher pour l’emporter en terres corses. Après deux défaites de suite, les Havrais n’arrivent plus à sortir la tête de l’eau et ont perdu le chemin des filets. Ensuite, ils recevront Dijon, qui les accrochera pour tenter de valider son maintien. Les Bordelais, eux, auront la tâche encore plus rude. Leur voyage à Annecy, qui fait tomber le HAC mi-mai, s’annonce fort périlleux. Les Bordelais finiront par la réception de Rodez. Ils s’imposeront probablement, mais ce ne sera pas suffisant pour repasser devant Metz, meilleur à la différence de buts grâce à ses succès à Sochaux et contre Bastia.

Par Arthur Charlier

Articles en tendances
31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
  • C3
  • Barrages
  • OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Metz

Actus A. Oukidja

11
Revivez OL-Metz (1-1)
Revivez OL-Metz (1-1)

Revivez OL-Metz (1-1)

Revivez OL-Metz (1-1)
Logo de l'équipe Nice
09 Terem MOFFI (ogcn) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Metz and Olympique Gymnaste Club Nice on October 7, 2023 in Metz, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)
09 Terem MOFFI (ogcn) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Metz and Olympique Gymnaste Club Nice on October 7, 2023 in Metz, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)
Nice s'impose à Metz

Nice s'impose à Metz

Nice s'impose à Metz
22
Revivez Metz - Marseille (2-2)
Revivez Metz - Marseille (2-2)

Revivez Metz - Marseille (2-2)

Revivez Metz - Marseille (2-2)

Actus G. Mikautadze