Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Chelsea-Arsenal (2-4)

Revoilà Nketiah !

Sur une série de trois défaites avant le déplacement à Chelsea ce mercredi, Arsenal a su se remobiliser pour aller fesser son voisin londonien à Stamford Bridge (2-4) et se replacer dans la course à la Ligue des champions. Et si les baby Gunners ont une nouvelle fois été virevoltants, un bambin de plus s’est enfin signalé : Eddie Nketiah. Auteur d’un doublé, l’attaquant de 22 ans a offert la victoire aux siens et quelques perspectives d’avenir à son coach, Mikel Arteta.

Modififié
C’est l’histoire d’un garçon que l’on n'attendait plus à Arsenal. Depuis son coup de chaud un soir d’octobre 2017 contre Norwich, où il avait inscrit à 18 ans un doublé express pour éliminer les Canaries en huitièmes de finale de Carabao Cup, Eddie Nketiah n’avait quasiment pas repointé le bout de son nez. Un mal qui a pris fin ce mercredi soir, le numéro 30 des Gunners punissant à deux reprises Édouard Mendy et les Blues : d’abord sur une passe en retrait complètement ratée d’Andreas Christensen afin d’ouvrir le score, puis sur un contre favorable où toute la détermination de Nketiah a fait la différence pour remettre Arsenal devant en seconde période. Succès capital dans la course à la quatrième place, qui plus est chez un cador de Premier League et en claquant un doublé face au club où il a démarré sa formation entre 2008 et 2015 : difficile de trouver meilleure illustration de l'expression « saisir les opportunités » , alors qu’Alexandre Lacazette, en demi-teinte depuis un mois, observait de près la performance de son coéquipier depuis le banc, ce dernier rongeant son frein depuis de longs mois.

Des paroles aux actes

Considéré comme l’un des hommes d’avenir d’Arsenal il y a quelques années, Nketiah a progressivement plongé dans l’ombre de la concurrence (Lacazette, Nicolas Pépé et Pierre-Emerick Aubameyang) et des baby Gunners qui explosent (Martin Ødegaard, Bukayo Saka, Emile Smith-Rowe et Gabriel Martinelli), son temps de jeu se réduisant petit à petit au point de n’avoir que 653 minutes de jeu cette saison dont la moitié en Carabao Cup (5 pions en 3 matchs, mais contre des clubs de calibre inférieur), une situation frustrante pour l’avant-centre de 22 ans. « J'ai l'impression d'en être au stade où j'ai signé un contrat de cinq ans à l'âge de 18 ans, et pendant ces cinq années, combien de fois j'ai été titulaire ici ? J'ai probablement commencé une trentaine de matchs toutes compétitions confondues, confiait-il dans un podcast diffusé la veille du déplacement à Chelsea. Pour que je puisse passer à l'étape suivante et arriver là où je pense pouvoir arriver, je dois évidemment envisager de jouer et de prendre plus de minutes. » Un constat lucide et une prise de parole suivi d'actes sur le terrain pour le recordman de buts et ex-capitaine des U21 de la sélection anglaise (16 pions en 17 rencontres), qui a laissé filtrer un possible départ d’Arsenal cet été - son contrat expire en juin prochain - s’il n’avait pas la garantie d’avoir plus de minutes au sein de son club de cœur. Autant de négociations difficiles à gérer pour Mikel Arteta, qui pourrait perdre ses deux numéros neuf au prochain mercato.

Lacazette, Nketiah, ou les deux ?

Deux profils et deux cas différents, mais le même problème de fond : aussi bien Lacazette que Nketiah pourraient librement quitter le navire des Gunners dans quelques semaines. Mais contrairement à Nketiah, qui souhaite avoir une réelle chance de prouver sa valeur, Lacazette est plus proche de la fin. À 31 ans, l’avenir de l'attaquant français est très incertain et dépendra en partie de la fin de saison des Londoniens. « Rien n’est fait, je n’ai pas fait un trait sur Arsenal, a-t-il indiqué dans une interview pour le Canal Football Club dimanche dernier. Je suis en discussion avec beaucoup de clubs, je suis ouvert. J’ai envie de jouer l’Europe, ça fait longtemps que je n’ai pas joué la Ligue des champions, ça me manque. » Si Arsenal venait à se faire coiffer au poteau dans la course à la quatrième place de Premier League, il est donc probable que Lacazette fasse ses valises malgré son expérience et son rôle de grand frère auprès de ses jeunes coéquipiers. Un départ qui ouvrirait la voie à Nketiah, ce dernier trépignant d’impatience et qui peut toujours compter sur le soutien d’Arteta. « S'il y a un joueur avec lequel je pense avoir été injuste, je pense que c'est lui, clamait l'Espagnol en conférence de presse à Stamford Bridge mercredi. Aujourd'hui, il m'a encore montré à quel point j'avais tort. » Prochaine étape pour Nketiah : confirmer les prochaines semaines, avant un été qui s’annonce décisif.



Par Fabien Gelinat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi
Hier à 17:16 Le RER B en grève le jour de la finale de la Ligue des champions 105 Hier à 15:31 En direct : on se fait des quiz Sporcle spécial foot sur Twitch
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi