Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 15 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)

Le point sur la lutte pour le maintien

Il n’y a pas que la course au podium qui va nous tenir en haleine jusqu’au terme de la saison. À cinq journées du coup de sifflet final, la lutte fait aussi rage en bas de tableau. Si l’on part du principe que Brest (42 points) et Reims (40 points) sont désormais hors de danger, sept équipes doivent encore batailler pour assurer leur maintien en Ligue 1. On fait le point.

Modififié

14e - Angers SCO (34 points)


  • Pourquoi ça peut le faire : Après avoir adopté une stratégie illisible avec ses gardiens (Paul Bernardoni prêté à Saint-Étienne, Yahia Fofana recruté... pour l’été prochain) et été plombé par les boulettes de Danijel Petković, le SCO tient enfin un dernier rempart fiable en la personne d’Anthony Mandrea. Avec le portier de 25 ans, les Angevins n’ont perdu qu’à Lyon (3-2) et contre Paris (0-3), ce qui n’a rien d’infâmant. Et ils ont recommencé à grappiller des points.

  • Pourquoi ça craint : Équipe frisson du tout début de saison, Angers n’a, depuis, gagné que deux matchs en 2022. Une vraie misère. Mais il faudra au moins doubler ce total sur les cinq dernières journées pour valider définitivement le maintien. Une mission que les Scoïstes devront accomplir sans leur maître à jouer, Sofiane Boufal, sorti sur blessure mercredi. Autant dire que ce ne sera pas chose aisée.

  • Baromètre So Foot des chances de maintien : 75%. La troupe de Gérald Baticle a encore un petit matelas et, en plus, il paraît qu’elle a la dalle.



    15e - FC Lorient (34 points)


  • Pourquoi ça peut le faire : En 2020-2021, le FCL était allé cueillir son maintien en grande partie grâce à ses performances au Moustoir. Le scénario est en train d’être réédité dans cet emballage final car, dans le sillage d’Ibrahima Koné (aka le Lukaku du Morbihan), les Merlus ont pris sept points sur leurs trois dernières réceptions. Et puis, Christophe Pélissier sait ce qu’il faut faire en pareilles circonstances. Sauver Amiens de la relégation deux années d’affilée, ça forge une réputation.

  • Pourquoi ça craint : Le festival offensif réalisé face à des Verts dépassés puis réduits à dix (6-2) n’est qu’un trompe-l’œil : depuis le début de l’exercice, Lorient galère en attaque. Il suffit de regarder les feuilles de stats de Terem Moffi (sept buts) ou d’Armand Laurienté (cinq réalisations), pourtant deux des couteaux censés être les plus aiguisés du tiroir, pour s’en apercevoir. Attention, donc, à ne pas faire le coup de la panne au plus mauvais des moments.

  • Baromètre So Foot des chances de maintien : 80%. L’épouvantable série de quinze matchs d’affilée sans victoire (de septembre à février) semble loin, désormais.



    16e - ESTAC (33 points)


  • Pourquoi ça peut le faire : Contesté par ses supporters avant même d’avoir pu déballer ses cartons, Bruno Irles n’a pas mis longtemps à retourner l’opinion publique en sa faveur. Son ESTAC est cohérente, solide et difficile à manœuvrer chez elle (seulement quatre buts encaissés au stade de l’Aube en 2022). Par ailleurs, ses recrues hivernales ont apporté un vrai plus, à l’image du Canadien Iké Ugbo.

  • Pourquoi ça craint : Troyes ne va pas franchement rigoler dans les prochains jours. Le calendrier aubois est en effet plus que relevé : déplacements à Nice, Paris et Lorient, réceptions de Lille et Lens. Autrement dit, Adil Rami et consorts vont devoir sortir encore quelques grosses prestations pour aller chercher les points qui leur manquent aujourd’hui.

  • Baromètre So Foot des chances de maintien : 60%. Spécialistes de l’ascenseur, les Troyens peuvent vraiment espérer l’éviter cette fois-ci. Mais il faudra peut-être en passer par la case barrage, exercice dont ils restent les derniers représentants de Ligue 2 à être sortis victorieux (c'était en 2017, avec Benjamin Nivet en libérateur).




    17e - Clermont Foot (32 points)


  • Pourquoi ça peut le faire : Le succès arraché à Troyes, mercredi (0-1), vaut de l’or pour le CF63, qui reprend des couleurs au meilleur des moments après n’avoir gratté que deux points en sept journées. Novice à ce niveau, le promu auvergnat savait pertinemment qu’il était voué à mener une âpre bataille jusqu’à la fin. Et si Mohamed Bayo (onze buts) retrouve son efficacité, ça peut passer.

  • Pourquoi ça craint : Entre les blessés (Cédric Hountondji, Jason Berthomier, Vital N’Simba...) et les suspendus (encore un carton rouge mercredi, pour Alidu Seidu), c’est un Clermont amoindri par l’absence de plusieurs cadres qui aborde l’ultime ligne droite. Pas vraiment de bon augure pour Pascal Gastien, qui ne dispose pas d’un des bancs les plus étoffés de l’élite.

  • Baromètre So Foot des chances de maintien : 40%. Si le plus petit budget de l’élite parvient à sauver sa peau, ce sera de justesse, peut-être même en barrages. Mais ça ne surprendra personne, à commencer par les principaux intéressés.



    18e - AS Saint-Étienne (31 points)


  • Pourquoi ça peut le faire : Bonne dernière à la trêve, l’ASSE a opéré un joli redressement au cœur de l’hiver, autour d’un trio Denis Bouanga-Ryad Boudebouz-Wahbi Khazri inspiré et grâce à des renforts bienvenus (Paul Bernardoni, Falaye Sacko). L’équipe forézienne sait se relever de situations mal embarquées, comme elle l’a encore prouvé à Bordeaux mercredi (2-2). Et elle est dirigée par Pascal Dupraz, expert ès missions commando.

  • Pourquoi ça craint : La dynamique s’est tout de même étiolée au fil des semaines (deux victoires en deux mois). Surtout, les prochaines échéances incitent à la prudence, puisque les Verts affronteront coup sur coup trois prétendants à l’Europe, en l’occurrence Monaco, Rennes et Nice. Un programme costaud.

  • Baromètre So Foot des chances de maintien : 55%. En coiffant les rivaux au poteau au soir de la 38e journée, comme Dupraz sait si bien le faire.





    19e - Girondins de Bordeaux (27 points)


  • Pourquoi ça peut le faire : Exception faite de la gifle reçue à Lyon (6-1), les Girondins affichent une certaine consistance dans le jeu depuis début avril et les résultats, forcément, sont un peu moins catastrophiques qu’avant. Comme si le club au scapulaire, toujours porté contre vents et marées par des supporters à la fidélité indéniable, avait enfin pris conscience de l’urgence de la situation. Les matchs à Angers et contre Lorient, deux concurrents directs, seront déterminants.

  • Pourquoi ça craint : Avec déjà 79 buts encaissés, la défense bordelaise est - de loin - la pire défense de L1, et même la plus perméable des cinq grands championnats à ce stade de la saison. Elle a une nouvelle fois affiché toutes ses limites mercredi, contre Saint-Étienne, dilapidant son break d’avance au score. L’inexpérimenté Gaëtan Poussin n’a pas donné des gages d’assurance tout risque au poste de gardien. Mais comme Benoît Costil a été rétrogradé sur le banc pour des raisons que l’on qualifiera de diplomatiques, il faudra faire avec.

  • Baromètre So Foot des chances de maintien : 20%. Quatre points de retard sur le barragiste à cinq journées de la fin, ce n’est pas un retard facile à combler. Surtout avec aussi peu de garanties derrière.



    20e - FC Metz (24 points)


  • Pourquoi ça peut le faire : Sincèrement, on a du mal à trouver. Certes, on peut mettre en avant la réaction d’orgueil entraperçue à Lorient, bien qu’elle se soit avérée vaine (1-0). On peut supposer que Frédéric Antonetti, enfin de retour de suspension, va remonter les bretelles de tout son groupe et que le début du sursaut se produira dimanche, contre des Brestois déjà maintenus. Mais, nous-mêmes, on a du mal à y croire.

  • Pourquoi ça craint : Une seule victoire en 2022, un bilan désastreux à Saint-Symphorien, une attaque aphone, des revers lourds de conséquences face à des concurrents directs, des joueurs pas tous hyper concernés, des supporters boudeurs... On continue ou ça suffit ?

  • Baromètre So Foot des chances de maintien : 5%. Après tout, trois saisons d’affilée en Ligue 1, c’est déjà pas mal.



    Par Raphaël Brosse
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 17:05 Kipsta dévoile les nouveaux ballons de Ligue 1 et Ligue 2 pour la saison 2022-2023 14 Hier à 16:12 En direct : GeoGuessr spécial « Stades de foot »
    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 16:04 Primes, salaires : les sommes folles qui auraient été proposées à Kylian Mbappé 140 Hier à 15:33 L’ancien arbitre Nicolas Pottier fait son coming out 93