Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2012
  2. // Italie/Estonie

Prandelli et Schiavone

Cesare Prandelli veut prendre exemple sur le tennis.

Ces derniers jours, le sélectionneur national italien s'est délecté des prestations de Francesca Schiavone, la tenniswoman italienne qui a atteint, pour la deuxième fois d'affilée, la finale de Roland-Garros.

A quelques heures du match de l'Italie face à l'Estonie, pour le compte des éliminatoires de l'Euro 2012, Prandelli invite d'ailleurs ses joueurs à prendre exemple. « Si seulement nous pouvions avoir pendant 90 minutes le caractère de Francesca Schiavone. Hier, nous l'avons tous regardé, devant la télévision, juste avant une réunion technique. Nous avons vu qu'elle ne s'avouait jamais vaincue et qu'elle savait lutter sur toutes les balles. J'ai dis aux garçons que nous devions faire exactement comme elle » a-t-il prodigué en conférence de presse.

Exactement comme elle, d'accord, mais sans le t-shirt rose pastel, par contre


EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


À lire ensuite
Toulalan à Malaga ?