Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Paris Saint-Germain

Paris doit-il passer à la défense à trois ?

Avec les arrivées de Sergio Ramos et d'Achraf Hakimi au Paris Saint-Germain, le club de la capitale pourrait être tenté de passer à la défense à trois. Un système qui présenterait plusieurs avantages sur le plan offensif comme défensif. Pourtant, Mauricio Pochettino ne semble pas partant pour changer son fusil d'épaule.

Modififié
Lors d’un recrutement, il y a toujours deux périodes. La première, très courte, est celle de l’excitation qui voit le club se réjouir de l’arrivée du joueur et les supporters partager cette joie. Ou alors exprimer leur colère, c’est selon. Puis la seconde, plus longue, est celle de l’adaptation. Et cette fois-ci, elle concerne l’entraîneur. Comment ce dernier va-t-il intégrer sa nouvelle recrue à son équipe ? Va-t-il devoir changer de système ? Autant de questions que les supporters se posent aussi, en attendant que la saison débute et que les premiers éléments de réponse finissent par tomber. Au Paris Saint-Germain, le recrutement de Sergio Ramos n’a pas échappé à cette règle. La question est maintenant de savoir si Mauricio Pochettino compte garder sa défense à quatre et mettre l’Espagnol en concurrence avec Presnel Kimpembe et Marquinhos, ou s'il va transformer son système pour passer à trois derrière. Le renfort d'Achraf Hakimi, excellent dans un rôle de piston droit, aurait pu pousser le technicien argentin à choisir la deuxième option. Si les premiers matchs de préparation, disputés sans les trois centraux, n'ont pas indiqué de grand changement, l'idée d'une défense à trois doit trotter dans la tête de Pochettino.

Une véritable concurrence derrière


Au regard de son effectif, le Paris Saint-Germain pourrait très bien évoluer dans un système à trois derrière, avec Achraf Hakimi et Juan Bernat - voire Ángel Di María - en pistons. D’autant plus que Sergio Ramos, qui pourrait alors être le libéro dans ce schéma, a déjà évolué quelques fois dans ce dispositif au Real Madrid la saison dernière. Pour Alain Casanova, qui a souvent fait jouer ses équipes dans une défense à trois, cela ne fait aucun doute que le trio Marquinhos-Kimpembe-Ramos pourrait être efficace aligné ensemble : « Je pense que ce sont des joueurs d’une telle qualité et intelligence qu’ils peuvent s’adapter très rapidement à toutes les situations. Ils n’auront aucune difficulté à le faire. »



Pour autant, l’ancien coach du Téfécé prévient : un schéma à trois défenseurs ne s’improvise pas et se travaille. « Tout est compatible à partir du moment où c’est travaillé, tactiquement bien huilé, prévient Alain Casanova avant de prendre l’exemple du dernier Euro. On a vu avec l’équipe de France contre la Suisse que quand ce n’est pas bien rodé, ça ne s’improvise pas. » Difficile de savoir si Pochettino travaillera cette défense à trois lorsque Sergio Ramos, Presnel Kimpembe et Marquinhos seront tous les trois de retour à l’entraînement. Mais une chose est sûre, l’entraîneur argentin ne l'a jamais testé depuis le début de la préparation. Et l’arrivée de Sergio Ramos semble davantage répondre à un besoin de renforcer un secteur à la dérive lorsque Marquinhos ou Kimpembe manquaient à l’appel. Au point de faire jouer Danilo en défense centrale.

La tentation du ménage à trois


Pourtant, le Paris Saint-Germain aurait plusieurs bonnes raisons de tenter l’expérience du 3-4-3 (avec Wijnaldum-Verratti au milieu et un trio Di María-Mbappé-Neymar) ou du 3-5-2 (avec Neymar en meneur de jeu). Déjà au niveau de la relance. « Avec une défense à trois, vous avez une supériorité au moment de ressortir le ballon, car il est difficile pour l’adversaire de venir presser à trois joueurs, confirme Alain Casanova. À partir de là c’est assez facile, celui qui est libre peut prendre l’intervalle, créer un décalage avec le piston ou un joueur à l’intérieur. Il peut aussi trouver verticalement un attaquant. La sortie de balle est beaucoup plus dangereuse et met plus en difficulté l'adversaire. » Vu la qualité technique du trio défensif, cela peut effectivement devenir problématique pour l’adversaire.



D’un point de vue défensif, aussi, le PSG pourrait y gagner. « Rapidement, vous êtes en sécurité pour pouvoir assurer la transition défensive avec 3 ou 5 joueurs en fonction de vos milieux de terrain, continue l’ancien coach toulousain. Et si vous avez des centraux avec une grande mobilité, capables de défendre sur toute la largeur, vous pouvez presser beaucoup plus haut avec des pistons qui vont chercher les latéraux adverses. Ce qu’un système à 4 ne permet pas toujours. » Là encore, cela pourrait éviter au PSG de prendre des buts sur des contre-attaques comme face à Manchester City en demi-finales de Ligue des champions la saison dernière.

Marquinhos à un poste hybride ?


Reste le fameux casse-tête au moment d'aborder les premières échéances en Ligue des champions qu'aucun joueur, encore moins de cette trempe, n'aime vivre sur le banc de touche. À l'automne, Pochettino sera bien obligé de faire un choix entre Ramos, Marquinhos et Kimpembe pour former un duo en charnière. À moins qu’il ne reprenne une tactique bien connue de Thomas Tuchel : celle du Brésilien en milieu défensif. Le PSG pourrait alors évoluer dans un système hybride qui évoluerait en fonction des phases avec et sans ballon. Pour Alain Casanova, Marquinhos n'aurait aucun mal à renfiler ce costume dans les grands rendez-vous. « Sur des très gros matchs, je pense que Marquinhos peut jouer milieu positionnel. Il est bien supérieur à un grand nombre de milieux du PSG. C’est une possibilité, estime-t-il. Il donne un avantage à l’entraîneur et à son équipe, c’est qu’il a une extrême polyvalence et une classe de très haut niveau à tous les postes. On a l’impression qu’il pourrait même jouer attaquant de pointe et être performant. » En voilà une belle idée pour éviter à Pochettino de choisir entre ses trois défenseurs.

Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
il y a 1 heure 211 sélectionneurs consultés en ligne par la FIFA sur un Mondial bisannuel 17
il y a 1 heure Viens mater PSG – Leipzig lors d’une projection So Foot !
Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
il y a 7 heures Arsène Wenger favorable au micro sur les arbitres et à leur présence en conférence de presse 49