Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Lens (2-1)

Paris calme Lens

Sans totalement maîtriser, le PSG a su profiter de deux erreurs défensives de Medina pour prendre le meilleur sur un Lens méritant (2-1). Un succès qui permet aux équipiers de Neymar et Marquinhos, buteurs, de reprendre temporairement le fauteuil de leader à Lille. Mais aussi de mettre fin à l'invincibilité des Sang et Or, entreprenants jusqu'au bout.

Modififié

PSG 2-1 Lens

Buts : Neymar (33e) et Marquinhos (59e) pour le PSG // Ganago (61e) pour les Sang et Or

On a les défauts de ses qualités, paraît-il. Cet adage, le RC Lens et Facundo Medina l'incarnent cette saison à la perfection. Joueurs, les Sang et Or et l'Argentin le sont. Parfois trop. Illustration à la 33e minute de ce PSG-Lens au sommet, où l'international albiceleste coupe un ballon de Danilo à trente mètres de sa cage, mais juge bon de se l'emmener au lieu de le bazarder, malgré une densité folle de Parisiens au mètre carré. Sanction immédiate : contré par Draxler, le défenseur artésien voit médusé Neymar filer au but et ajuster Faríñez. Et mettre, après 33 minutes mitigées, le club de la capitale sur la voie d'un succès (2-1) qui lui permet de reprendre provisoirement les commandes de la Ligue 1. Et de laver l'affront du match aller.

Neymar, tête froide

Plus qu'une revanche à prendre, Paris avait un lièvre, le LOSC, à pousser temporairement hors de son terrier. Un impératif bien intégré par Gueye, qui chauffe dès la 61e seconde les gants de Faríñez au sortir d'un bon jaillissement. Et par Icardi, dont la madjer est déviée en corner par le pied de Fortes (6e), et son enroulé un peu trop enlevé (13e). Fidèle à ses principes, Lens tâche dès que possible de sortir et de jouer. Des intentions qui passent le plus souvent par les pieds de Ganago, très remuant, et de Clauss. Auteur d'entrée d'un centre chaud dégagé en catastrophe par Danilo, le latéral n'est d'ailleurs pas loin d'offrir l'ouverture du score à Medina, d'un coup franc debruynesque que l'Argentin ne peut qu'effleurer (18e).

Danilo, lui, ne loupe pas la galette de Neymar, mais son coup de boule est écarté sur sa ligne par Faríñez (24e). Tout heureux de voir Icardi dévisser du gauche au point de penalty (26e), l'habituelle doublure de Jean-Louis Leca (forfait) ne peut toutefois que constater les dégâts lorsque le Ney le fixe, ouvre son pied et crache sa frustration (1-0, 33e), née de deux duels musclés avec Medina et Fortes. Musclé, le Vénézuélien l'est aussi sur cette reprise de Sarabia, parfaitement décalé de la tête par Icardi (39e). De quoi permettre au Racing de continuer à croire à un improbable exploit.

Lille, tranquille leader face à Nice

Faríñez, gant chaud

Espoir renforcé avant la pause par ce tir de Kalimuendo en angle fermé repoussé par Navas, ce pétard de Clauss à côté (42e) et ce scud du gauche de Fofana dans le petit filet (44e) ; et au retour des vestiaires par ce centre de Clauss repris à l'arrachée par Kalimuendo (52e), ou ce contre initié et conclu par Fortes, trop mollement toutefois pour inquiéter Navas (57e). En théorie douché juste avant l'heure de jeu quand Marquinhos, lâché par Medina sur un corner de Neymar, claque un copier-coller du but inscrit contre City mercredi (2-0, 59e), cet espoir ne met que deux minutes à renaître côté lensois. Le temps pour Ganago, en embuscade sur une reprise loupée de Kalimuendo, de fusiller Navas du gauche à bout portant (2-1, 61e).

D'autant que Faríñez se détend parfaitement pour dévier sur le poteau un coup franc de Neymar (67e). Sauvé ensuite par Medina, auteur d'un tacle de mort de faim devant Draxler (71e), et porté par un Fofana en mode Yaya Touré, Lens peut croire en son étoile. Haise, qui sort cinq offensifs du banc et finit avec Sotoca en relayeur et Jean en latéral gauche, en semble persuadé. Mais l'audace du technicien artésien et la pression finale de ses hommes ne paient pas, la faute à un PSG qui ferme les vannes et fait parler sa maîtrise technique dans le dernier quart d'heure. À défaut de plier l'affaire, Icardi étant signalé hors jeu (84e) et Jérôme Brisard ne sanctionnant pas ce retour illicite de Clauss sur Neymar, les hommes de Mauricio Pochettino mettent donc fin à la série lensoise de 13 matchs sans défaite en championnat, en même temps qu'ils mettent le LOSC à deux points. Au moins pour quelques heures.



PSG (4-2-3-1) : Navas - Dagba (Kehrer, 19e), Marquinhos, Kimpembe, Diallo - Danilo, Gueye (Verratti, 60e) - Sarabia (Herrera, 60e), Neymar (Rafinha, 90e+2), Draxler (Kean (90e+2) - Icardi. Entraîneur : Mauricio Pochettino.

Lens (3-5-2) : Faríñez - Gradit, Fortes, Medina - Clauss, Cahuzac (Sotoca, 69e), Doucouré (Mauricio, 76e), Fofana, Michelin - Ganago (Banza, 69e), Kalimuendo (Kakuta, 69e). Entraîneur : Franck Haise.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Simon Butel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 11:31 Lens 81, Riquelme... Découvrez la collection photos So Foot de mai 5
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi