Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Lille

Non, la nomination de Gourvennec n’est pas une mauvaise idée

Propulsé entraîneur de Lille à la surprise générale, Jocelyn Gourvennec retrouve un banc après deux ans sans entraîner. Si ce choix paraît étrange pour les supporters lillois, cela reste un défi à la hauteur de l’ancien Guingampais, qui a l'occasion de prouver qu'il fait partie des très bons entraîneurs français.

Modififié
Lucien Favre, Claudio Ranieri, Patrick Vieira ou encore Laurent Blanc. Si la liste des successeurs de Christophe Galtier avait de quoi faire saliver, c’est finalement le nom de Jocelyn Gourvennec qui est sorti du chapeau, à la surprise générale. Une nomination qui n’a pas tardé à faire réagir les fans des Dogues, dont certains ont lancé une pétition pour protester contre la venue de l’ancien technicien guingampais, vite pris en grippe par une frange de fans, alors qu’il n’avait même pas encore rencontré son groupe.

Des fans déçus par le choix d’Olivier Létang, qui ont clairement manqué de bienveillance à l’égard du nouveau coach lillois. Pourtant, certains supporters semblent avoir la mémoire courte au moment de faire ce procès illégitime, car à son arrivée dans le Nord, Christophe Galtier présentait un bilan quasi similaire à celui de Jocelyn Gourvennec aujourd’hui.

Galtier-Gourvennec : même combat, même résultat

Lorsque l’ancien technicien stéphanois est venu à la rescousse du LOSC, englué à la 18e place de Ligue 1 lors de la saison 2017-2018, il avait à son actif 154 victoires en 358 rencontres en tant qu’entraîneur numéro 1, soit 1,57 point par match. Et son successeur ? 183 succès en 431 matchs et une moyenne de 1,51 point par match. Des statistiques semblables qui démontrent que Jocelyn Gourvennec n’a rien à envier au nouvel entraîneur de l’OGC Nice. D’autant qu’en matière de palmarès, les deux techniciens se valent (une Coupe de la Ligue pour Galtier avant son passage à Lille, une Coupe de France pour Gourvennec). Si Galtier a réussi à redresser la barre du LOSC, pourquoi Gourvennec n’arriverait-il pas à la maintenir à flot, surtout avec un effectif plus costaud qu’à Bordeaux et Guingamp entre les mains ?


Un point de vue que ne partagent pas une partie des supporters lillois, qui espèrent que leur club restera au plus haut niveau après une dernière cuvée incroyable. Certains osent même juger le nouveau coach des Dogues sur son deuxième passage à l’EAG complètement raté malgré une finale de Coupe de la Ligue perdue face à Strasbourg (7 victoires, 11 nuls, 14 défaites) pour justifier que sa nomination est une mauvaise idée. Pourtant, l’histoire a souvent prouvé que revenir dans son club de cœur n’est pas gage de réussite. Ce n’est pas Leonardo Jardim, champion de France en 2017, limogé à l’automne 2018, rappelé trois mois plus tard et de nouveau viré en décembre 2019, qui dira le contraire.

Le LOSC, seul vrai coupable

Les supporters reprochent également à Jocelyn Gourvennec de n’avoir qu’une sixième place à son actif (en 2017 avec les Girondins), pourtant Christophe Galtier n’avait guère fait mieux (quatrième en 2013-2014 avec les Verts). Les fans voulaient un entraîneur au nom plus ronflant ? Ça ne leur a pas franchement réussi à l'époque. Marcelo Bielsa était attendu comme un dieu au domaine de Luchin, il est reparti dix mois plus tard avec 7 défaites en 13 matchs dans l'escarcelle, n’ayant pas supporté le « harcèlement » subi juste avant son licenciement. Au lieu de jeter la pierre sur Gourvennec, pourquoi ne pas aller chercher le coupable ailleurs ? À qui la faute si Christophe Galtier a voulu aller voir ailleurs ? Pourquoi le LOSC n’a-t-il pas réussi à attirer des entraîneurs au CV solide comme Lucien Favre ou Claudio Ranieri ? Finalement, le projet sportif lillois est-il plus bancal que prévu ?

Olivier Létang a fait avec les moyens du bord, sachant que le club doit vendre pour pérenniser ses finances, et un salaire XXL d'un Claudio Ranieri n'aurait sans doute pas arrangé une situation déjà délicate depuis le départ de Gérard Lopez. Le président n'a pas eu d'autres choix que de se tourner vers le seul homme qui a accepté le défi. Car contrairement à l’état-major lillois, Jocelyn Gourvennec n’a rien à perdre, puisqu'il va vivre dans le Nord la plus belle expérience de sa carrière d’entraîneur, où il va découvrir la Ligue des champions. Après deux ans sans entraîner, le natif de Brest a eu un temps de réflexion suffisant et arrive motivé comme jamais pour fédérer un groupe champion de France, qui s’attend à être déplumé cet été. Car s’il y a bien quelque chose qui doit inquiéter les fans du LOSC, ce n’est pas l’arrivée du nouvel entraîneur, mais bien la perte de nombreux éléments majeurs de la saison dernière. La décence invite à ne pas mener de cabale contre un homme qui ne mérite évidemment pas ça.

Par Analie Simon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom
Hier à 18:50 La justice donne raison à Canal contre beIN, la LFP réagit immédiatement 38
Partenaires
Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 11:34 Football Manager intégrera bientôt le foot féminin 38
Hier à 09:57 Libertadores : l'Olimpia Asunción sort l'Internacional aux tirs au but 12