Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Rennes-Nice (1-2)

Nice se relance à Rennes

Dans une rencontre animée, Nice a pris le dessus sur Rennes (1-2) grâce à des buts de Kasper Dolberg et Youcef Atal. Comme face à Lille dix jours plus tôt, les Bretons sont revenus dans la partie avec une réalisation de Benjamin Bourigeaud, sans réussir à rattraper son adversaire du jour, qui monte sur le podium et revient à une longueur du SRFC.

Modififié

Rennes 1-2 Nice

Buts : Bourigeaud (59e) // Dolberg (19e, SP) et Atal (51e) pour le Gym

Trois jours après avoir effectué un voyage pour rien à Londres, où le match prévu contre Tottenham n'a pas eu lieu, le Stade rennais a encore perdu des plumes à domicile en championnat au cours d'un scénario ressemblant comme deux gouttes d'eau à celui de la rencontre perdue face à Lille. Le vainqueur s'appelle cette fois Nice (1-2), qui s'est relancé après trois matchs sans gagner et la gifle reçue contre Strasbourg le week-end dernier. Comme à chaque fois depuis fin août, le dauphin de la Ligue 1 n'a pas réussi à l'emporter.

Dolberg, trois mois après


Le retour du Roazhon Celtic Kop, principal groupe de supporters rennais, après une mise en sommeil qui aura duré plus de deux mois a peut-être été la seule bonne nouvelle de la journée pour le club breton. Le premier quart d'heure des Rouge et Noir pouvait pourtant laisser penser que l'après-midi serait belle pour l'équipe de Bruno Genesio, qui avait la possibilité de s'assurer une place sur le podium à mi-saison en cas de succès face à Nice. Sans parvenir à être dangereux, les Rennais ont d'abord pris le contrôle de la partie en faisant circuler le ballon. Mais la première transition azuréenne a été payante, Kluivert obtenant un corner après une frappe dans un angle fermé et voyant dans la foulée l'arbitre désigner le point de penalty pour sanctionner un coup de coude involontaire de Santamaria sur Dante. Une décision peut-être généreuse, mais une occasion en or pour Dolberg - aligné aux côtés de Gouiri en l'absence de Delort (suspendu) -, qui a transformé sa tentative, faisant trembler les filets pour la première fois depuis le 12 septembre (0-1, 19e). La réaction bretonne ne s'est pas fait attendre, le coup de casque d'Aguerd heurtant le poteau et les Rennais traînant autour de la surface niçoise. Un manque de pot, puis un nouveau coup dur avec la sortie de Terrier, pris de vertiges, remplacé à la 32e minute par Sulemana et laissant ses coéquipiers disparaître tout doucement des débats. Porté par un Atal virevoltant sur son côté droit, Nice aurait même pu faire le break avant la pause, mais Gomis a sorti le grand jeu pour empêcher Dolberg de signer un doublé à bout portant.

La foudre Atal, le nouveau coup d'arrêt rennais


En voyant Benítez commencer à gagner du temps dès la première période, ce qui lui a valu un avertissement, il était facile de comprendre que la bande de Galtier n'allait pas rendre la tâche facile à des Rennais qui ont ressenti l'absence de Tait, toujours gêné à la hanche. Le passage en 4-4-2 à la pause avec l'entrée de Guirassy à la place de Santamaria n'a pas immédiatement réveillé les locaux, qui ont vu Atal profiter d'un bon décalage de Dolberg pour envoyer un pétard sous la barre de Gomis (0-2, 51e). Un scénario rappelant celui du match contre Lille dix jours plus tôt, à la différence près que Bourigeaud n'a cette fois pas attendu les dernières minutes pour remettre son équipe dans le coup, le milieu rennais trompant Benítez d'une tête plongeante au deuxième poteau sur un bon centre de Truffert (1-2, 59e). De quoi ramener les doutes dans les rangs niçois et inciter le capitaine Traoré à faire des grands gestes pour haranguer le public rennais, qui a pensé exulter une seconde fois sur une tête finalement hors cadre de Sulemana. Quand Nice a attendu en vain des opportunités de contres, Rennes a longtemps tourné autour du pot et de la surface azuréenne sans trop parvenir à prendre à défaut le double rideau niçois, même si Benítez a pu briller en évitant l'égalisation du jeune Assignon en toute fin de match ainsi qu'en stoppant un coup franc de Majer. Nice a tenu, s'installe provisoirement sur le podium, et revient à un point du Stade rennais, qui enchaîne un deuxième revers à la maison.


Rennes (4-3-3) : Gomis - Traoré (Assignon, 79e), Omari, Aguerd, Truffert - Santamaria (Guirassy, 46e), Martin (Tchaouna, 83e), Majer - Bourigeaud (Ugochukwu, 83e), Laborde, Terrier (Sulemana, 32e). Entraîneur : Bruno Genesio.


Nice (4-4-2) : Benítez - Atal, Todibo, Dante, Lotomba - Boudaoui (Thuram, 90e), Rosario (Schneiderlin, 90e), Lemina, Kluivert - Dolberg (Daniliuc, 75e), Gouiri (Guessand, 83e). Entraîneur : Christophe Galtier.


  • Résultats et classement de la Ligue 1 2021-2022

    Metz harponne Lorient


    Par Clément Gavard, au Roazhon Park
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié






    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE