Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Montpellier-OM (3-0)

Montpellier, la fausse surprise

Dimanche soir, Montpellier a donné la leçon à l'OM et a repris la place de dauphin du PSG. Une surprise qui n'en est pas une, tant le groupe de Michel Der Zakarian présente des arguments solides pour rester dans le haut du panier.

Modififié
Heure de jeu à la Mosson : Boubacar Kamara se foire, Adil Rami croit rattraper le coup devant Andy Delort, mais, quelques secondes plus tard, le ballon revient à l'entrée de la surface, endroit où Gaëtan Laborde enroule tranquillement du gauche. En dix minutes dimanche soir, Montpellier a mis l'OM K.O., avant de définitivement se mettre à l'abri à vingt minutes de la fin grâce à Paul Lasne. Alors que le premier acte nous avait annoncé un simple combat tactique, les hommes de Michel Der Zakarian ont fait exploser Marseille dans le second. En relativisant par là même leur image d'équipe « défensive » , finalement prompte à se lancer à l'assaut du but adverse quand elle sent l'odeur du sang. Si le héros du soir est l'ancien Bordelais Gaëtan Laborde, dont le club formateur a préféré aller chercher un attaquant danois cet été, c'est tout le collectif montpelliérain qui est à saluer pour la seconde place du soir. Le résultat d'un travail entamé à l'été 2017 avec l'arrivée de Michel Der Zakarian sur le banc du MHSC.

Laborde, tricard dans le Bordelais, héros dans l'Hérault


Obligé de se relancer en Ligue 2 avec Reims après la fin de son parcours à Nantes, le technicien franco-arménien a vécu une première saison à Montpellier sans trop de relief, bouclée à la dixième place. Plutôt positif pour un club comme Montpellier, mais pas assez clinquant pour susciter la crainte chez les autres pensionnaires de Ligue 1. Or, le MHSC de 2018-2019 a non seulement la solidité collective de sa saison passée, mais il a également récupéré une ligne d'attaque efficace qui lui permet de faire la différence à chaque match. Un scénario pas forcément prévisible vu le pedigree de Gaëtan Laborde et Andy Delort, deux attaquants en mal de confiance et en situation d'échec à leur arrivée respective dans l'Hérault. L'ancien Bordelais a d'ailleurs déjà égalé son record de buts sur une saison, et on le voit mal ne pas le dépasser d'ici à la trente-huitième journée. Avec un gardien sur le paillasson de l'équipe de France, une animation défensive qui n'a presque pas d'égal en France, des joueurs revanchards dans toutes les lignes, et un entraîneur qui sait tirer le meilleur des effectifs à sa disposition, ce Montpellier-là a clairement les armes pour viser haut. Trop peu – bien évidemment – pour titiller un PSG hors catégorie, mais suffisamment pour tenir en respect une concurrence relativement fragile. Dans sa forme actuelle et vu ce qu'elle démontre collectivement, l'équipe de Michel Der Zakarian a clairement le profil d'un futur européen.

Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 1 heure Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 3 il y a 1 heure René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 2
il y a 2 heures Venez regarder un match chez So Foot ! 9 il y a 2 heures Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 17

Le Kiosque SO PRESS

il y a 6 heures Karembeu dans Joséphine, Ange Gardien 40
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
À lire ensuite
Montpellier couche l'OM