Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 30 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // PSG-Liverpool (2-1)

Marquinhos, la dame de Tuchel

Positionné aux côtés de Verratti dans un 4-4-2 surprise, Marquinhos aura été le pion central dans la déstabilisation tactique de Liverpool. Une nouvelle preuve que le Brésilien peut plus que dépanner à ce poste.

Modififié
Au départ, il y avait eu un sourire de l'intéressé, accompagné d’un haussement d’épaules : « Le coach a donné l’équipe ? Bon, je me sens plus confortable en défense centrale, c’est là que j’ai été formé, que j’ai mes habitudes, mais le plus important, c’est l’équipe, pas ce que j’aime ou pas. On est des travailleurs payés pour ça. » Puis, les actes, au milieu d’un 4-4-2 surprise, où Thilo Kehrer a pris la place de Thomas Meunier au dernier moment en raison d’un décès dans la famille du latéral droit belge et où Neymar a été installé côté gauche en phase défensive. De la sécurité, avant tout, et une adaptation parfaite aux failles du Liverpool de Klopp : grâce à ce système, Thomas Tuchel a réussi mercredi soir à franchir la première ligne des Reds (Salah, Firmino, Mané) à l’aide d’une supériorité numérique fabriquée à la relance – Marquinhos qui vient se glisser entre Thiago Silva et Presnel Kimpembe –, mais surtout à déblayer, notamment en première période, la densité clé du football souhaité par Klopp avec une autre supériorité numérique au milieu. Le point commun entre ces deux phases tactiques bascules ? Marquinhos, le travailleur : un pari risqué pour Tuchel, perdu à l’aller à Anfield (3-2), mais largement gagnant dans ce match retour. La bonne nouvelle du soir, sans aucun doute.

Le travailleur modèle


Mais aussi un message envoyé : en titularisant Marquinhos aux côtés de Verratti mercredi soir, Tuchel a confirmé qu’il croyait dans les qualités à ce poste de l’international brésilien, mais aussi qu’il ne comptait plus sur Rabiot, seulement entré en remplacement de Kylian Mbappé à cinq minutes de la fin pour tenir le résultat. Dans les faits, le numéro 5 du PSG a surtout fait la différence grâce à sa qualité de relance, son utilité pour faire péter l’équilibre adverse et sa propreté dans les interventions (trois tacles réussis – meilleur total de son équipe –, aucune faute, un tir contré). Ce que cherchait Tuchel avant la rencontre et ce qu’était prêt à assumer le joueur en affichant sa volonté de « ne pas avoir de regret. On a de grandes choses à aller chercher. (...) Il faut surtout avoir un bon équilibre pour gagner ce match. »


Un équilibre que le PSG a enfin affiché lors d’un grand rendez-vous cette saison lors des quarante-cinq premières minutes, durant lesquelles Liverpool n’aura cadré qu’une frappe : le penalty inscrit avant la pause par James Milner. Durant la mi-temps, Zoumana Camara est d’ailleurs venu voir Marquinhos pour affiner les coups de pied arrêtés. Résultat ? Le Brésilien a inscrit un troisième but parisien logiquement refusé pour hors-jeu et aurait pu en claquer un (valable) sur une tête repoussée par Alisson à vingt minutes de la fin. Au bout, c’est surtout une leçon qu’il aura donnée à Rabiot sur la façon de se comporter dans les phases de repli défensif et les transitions (ici grâce à la fameuse supériorité numérique qu’il aura apportée en permanence). Un travailleur modèle : de ceux qui célèbrent une intervention défensive réussie. Brillant.



Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 16:30 Les bonnes recettes de la FFF 14
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom