Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Marseille

Mais qui es-tu, Konrad de la Fuente ?

L'OM tient enfin sa nouvelle recrue en la personne de Konrad de la Fuente. À 19 ans, l’international américain arrive du FC Barcelone, affublé d'un statut de « crack » assumé qu'il espère faire prospérer dans l'Hexagone. Le mystère plane cependant autour de ce bonhomme, qui ne dispose que d’une seule année au plus haut niveau et dont les supporters olympiens attendent déjà beaucoup.

Modififié
Ça y est, Konrad de la Fuente est officiellement marseillais. Débarquant sur la Canebière pour quatre ans et une indemnité estimée à 3,5 millions d’euros, l'ailier est attendu comme le nouveau « joueur frisson » du contingent phocéen. « Nous le suivons depuis près d’un an, se réjouit Pablo Longoria. Cela a finalement abouti grâce à un bon réseau personnel, à d’excellentes discussions avec Barcelone et au prestige de l’OM. » Un prestige qu’il faudra maintenant embellir, pour honorer un Vélodrome en quête de bonnes surprises.

Konrad de la Fontaine


Le prénom d’un lieutenant-colonel prussien, le patronyme d’un acteur de télénovela, voilà en somme ce que l’on imagine en découvrant Konrad de la Fuente. C’est pourtant à Miami que le jeune ailier voit le jour, le 16 juillet 2001. Né de parents haïtiens, d’ascendance dominicaine (d'où cette consonance hispanique), Konrad commence le soccer au bord des plages floridiennes. « Ses parents ont tout fait pour qu’il devienne footballeur. Sa famille était persuadée qu’il était au-dessus du niveau proposé par les éducateurs américains. Leur objectif était de se poser en Europe » , se souvient Pedro Marcet, l’un de ses premiers formateurs en Espagne. La chance sourit justement au jeune garçon à la fin de l'année 2010, puisque son père est muté au consulat d’Haïti à Barcelone. À l’image de Son Heung-min, que son paternel décrivait comme « trop fort pour la Corée du Sud » , De la Fuente voyage sur le Vieux Continent pour lancer ce parcours empli de certitudes et déjà programmé.


En Catalogne, le petit Konrad foule les terrains synthétiques des meilleures académies locales : la Tecnofutbol et la Damm. Il impressionne les recruteurs par sa vitesse, et c’est finalement le FC Barcelone qui rafle la mise. « Il se détachait clairement des autres par son style de jeu, différent de ce qui se faisait à l’époque. Lorsque nous l’avons vu évoluer avec la Damm, c’était clair, on devait le recruter » , raconte Marcel Sans, l’un de ses entraîneurs au Barça. Aux côtés d’Ansu Fati notamment, il gravit toutes les catégories jeunes du club, de l’Infantil B à l’équipe réserve. Cela aurait pourtant pu ne jamais arriver, la faute aux sanctions émises par la FIFA en 2015. Konrad - qui ne disposait pas encore de la nationalité espagnole - est en effet la victime collatérale du recrutement massif de joueurs mineurs. Sept adolescents seront dès lors contraints de quitter la Masia, mais pas De la Fuente, sauvé par le statut diplomatique de son père.

Le pari marseillais


Devenu indiscutable avec le Barça B en D3, Konrad participe activement aux campagnes de promotion en Segunda División. Il dispute notamment la quasi-intégralité de la saison 2019-2020, celle de la révélation. Les Catalans échoueront en finale de barrages d’accession, mais le Yankee se distinguera par ses deux buts en trois matchs de play-offs. Un bilan suffisant pour Ronald Koeman, fraîchement intronisé, qui tombe sous son charme. Au terme d’une rencontre amicale contre Gérone en septembre, le Batave se lâche : « Parmi tous les jeunes qui ont débuté ce soir, il y en a un que j’ai particulièrement envie de garder : c'est Konrad ! » Installé dans un rôle d’ailier qu’il maîtrise idéalement, le joueur se montre ambitieux : « Je suis un élément de couloir. J’essaye de varier mon jeu pour permuter entre les deux côtés. Pour citer un exemple, je scrute attentivement ce que fait Ousmane Dembélé. Nous évoluons à peu près dans le même registre. » Un avis clair, partagé par Pedro Marcet qui évoque « un garçon qui apporte des variantes au jeu de possession barcelonais. Sa vitesse et sa qualité de dribbles lui ont permis d’atteindre un niveau reconnu de tous. »



Les superlatifs ne manquent pas pour celui qui a démarré son aventure chez les grands la saison dernière. Trois matchs disputés sous les ordres de Koeman (seulement 36 minutes), d’abord en C1 sur les pelouses du Dynamo Kiev et Ferencváros, puis en Coupe d’Espagne face à Cornellà. Dans le même temps, il obtient sa première cape sous le maillot US contre le pays de Galles, avant de rentrer dans le dur. Le début d’année 2021 est effectivement plus compliqué. Il fait la navette entre le groupe professionnel et la B, et ses performances sont en baisse. « Il traverse une période difficile et il le reconnaît lui-même, affirmait Javier García Pimienta, son coach, au mois d’avril dernier. Mais je suis sûr et certain qu’il s’en remettra. » En fin de contrat à l’été 2022, il souhaite ainsi progresser et réclame du temps de jeu. Les offres alléchantes du Bayern Munich et de Dortmund ont longtemps laissé de marbre la direction barcelonaise, qui finira donc par céder aux sollicitations convaincantes de Longoria.

Associé à Luis Henrique, Konrad aura désormais une sérieuse carte à jouer dans un secteur en renouvellement complet. Le départ acté de Florian Thauvin, celui annoncé de Nemanja Radonjić et dans une moindre mesure Saîf-Eddine Khaoui ouvrent le champ des possibles au pari De la Fuente, pour enfin mettre en avant la réussite américaine de Frank McCourt.

Par Adel Bentaha Propos de Konrad de la Fuente et Pedro Macet tirés du Guardian, ceux de Marcel Sans tirés de Unimisión Noticias, ceux de Ronald Koeman et Javier García Pimienta tirés de conférences de presse.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 17:07 52% des fans chinois trouvent l'e-sport aussi excitant que le football réel 99
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
Hier à 10:54 Le cousin d'Erling Haaland marque pour ses débuts pros 13