Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Tenerife

Les supporters de Tenerife très remontés

Il n'y a pas que lors des confrontations entre l'OM et le PSG que les bus des joueurs sont pris pour cibles.

Ce week-end, c'est à Tenerife que des supporters mécontents s'en sont pris au bus de leur équipe qui revenait d'un déplacement à Tarragone après un match nul qui laisse leur club à la 21ème place (sur 22) de la Liga Adelante (2ème division espagnole).

Une vingtaine d'individus cagoulés se sont rués sur le bus de leur club et ont enchaîné coups de pied dans la carrosserie et coups de poing sur les vitres, au son de quelques «  Hijos de puta » , sous les yeux de joueurs de Tenerife restés sagement dans leurs sièges.

Le club a déclaré qu'il « se réservait l'option d'employer les moyens judiciaires pertinents devant ces personnes qui en aucun cas ne représentent ou sont en relation avec l'environnement du club, qui ne font évidemment pas partie de l'exemplaire public qui a toujours défendu les couleurs de ce club, en démontrant à chaque instant sa fidélité, son affection, son ardeur et son savoir-être » .


Pas sûr pour autant que cela suffise à calmer les principaux intéressés.

AA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 3 heures Griezmann fustige l'homophobie en une de Têtu 174 Hier à 19:10 Brocante "So Foot Nostalgie" le 1er juin à Paris 2
Partenaires
Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
À lire ensuite
Le chiffre du jour