Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options

L'UEFA réagit à l'affaire Ramos

Modififié
La bave du crapaud atteindra-t-elle la blanche colombe ?

C'est aujourd'hui la clémence peut-être exagérée de l'UEFA envers le Real Madrid qui est pointée du doigt dans le cadre des Football Leaks. Sergio Ramos, le défenseur de la Maison-Blanche aurait été contrôlé positif aux corticoïdes lors de la finale de la Ligue des champions 2017, mais une excuse un peu bancale du médecin du club aurait convaincu l'UEFA de clore son enquête.


L'instance européenne se défend en réaction d'avoir couvert les Espagnols dans une lettre aux médias relayée par Marca : « L’UEFA rejette fermement les accusations infondées selon lesquelles elle aurait dissimulé des résultats positifs en matière de dopage. Tous les cas de contrôle de dopage de l’UEFA sont effectués conformément au code de l’Agence mondiale antidopage (AMA). L’UEFA a informé à la fois l’AMA et la FIFA de tous les cas requis par le code de l’AMA, et l’UEFA a fourni toutes les informations détaillées, les expertises et les preuves lors du traitement de tels cas. »

Vraiment si blanche la colombe ? JP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article