Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Gr.A
  3. // France-Albanie (2-0)

Gignac : « On n’a pas douté »

Modififié
Une victoire dans la douleur.

Alors que la France a une nouvelle fois arraché une victoire dans les dernières minutes du match ce mercredi contre l’Albanie (2-0), André-Pierre Gignac assure que les joueurs ne sont pas inhibés par la pression et vante le niveau des adversaires : « Il faut arrêter avec cette histoire de frein à main, on n'a pas douté, mais on a des adversaires, ils nous contrent, ils défendent, ils taclent, ils mangent tous les ballons. Depuis le début de l’Euro, les petites équipes embêtent les grandes. C'est comme ça, cet Euro est très difficile. »


APG faisait par ailleurs son grand retour au Vélodrome, lui qui avait quitté l’OM l’an dernier après cinq années passées là-bas, et les supporters ne l’ont pas oublié, comme en témoigne cet standing ovation lors de son entrée en jeu. Gignac est revenu en zone mixte sur ce soutien du public marseillais : « Il n'y a pas une autre ambiance comme ça en Europe. Quelle ferveur… Ça fait du bien et ça me manque. »

Pas sûr que la pelouse du vélodrome lui manquait en revanche. SO
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:59 La Fifpro réclame des remplacements temporaires 34 Hier à 17:48 Un nouveau format pour la Ligue des champions à l'étude 127