Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 21 Résultats Classements Options

Football Leaks : N'Golo Kanté a refusé un montage offshore

Modififié
Il est petit, il est gentil, il ne fraude pas le fisc comme Léo Messi.

En voyant le nom de N'Golo Kanté apparaître dans les Football Leaks, les fans du milieu de terrain s'attendaient certainement au pire. Mais non, le joueur de Chelsea a encore fait les choses bien. Après avoir créé une société à Jersey, avec l'aide d'un agent intéressé, l'international français a voulu respecter les règles en se ravisant.

Il faut remonter à l'été 2016, au moment de son transfert à Chelsea. Si Mediapart dit ne pas savoir si ce sont les Blues ou l'entourage du joueur qui ont proposé un montage offshore, l'enquête révèle que Kanté a d'abord accepté de transférer ses droits à l'image dans deux nouvelles sociétés, dont celle qu'il avait créée. Seulement, le champion du monde a changé d'avis, refusant pendant dix-huit mois de valider ce montage fiscal, quitte à retarder un paiement de 1,9 million d'euros, explique Mediapart. Sans avoir prononcé la dissolution de sa société offshore, Kanté a finalement touché ses droits à l'image en Angleterre, tout en payant ses impôts.


Le fruit d'un conseil avisé ? Pas vraiment, le milieu de 27 ans a vraisemblablement changé d'avis en lisant la presse. «  Après avoir lu de nombreux articles de presse sur les droits à l'image et les enquêtes fiscales lancées contre les joueurs et les clubs, N'Golo est de plus en plus préoccupé par le fait que le montage qu'on lui a proposé pourrait être remis en cause par le fisc, détaille son conseiller fiscal dans un mail envoyé à Chelsea en mai 2017. N'Golo a décidé qu'il ne voulait prendre aucun risque. » Les deux parties ont fini par se partager le surcoût fiscal lié à l'absence de versements à Jersey.


En outre, Mediapart raconte les coulisses de cet été 2016 agité, mettant en lumière ses deux agents très gourmands en commissions. Si Kanté était en discussions avancées avec le PSG, il a finalement opté pour un transfert à Chelsea pour 38,5 millions d'euros. Ne vous évanouissez pas, précise alors Marina Granovskaia, la directrice générale adjointe du club londonien, aux principaux dirigeants pour leur annoncer les détails du deal. En effet, les deux agents avaient touché plus de 10 millions d'euros de commissions sur le transfert.

Sympa la négo. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 1 heure L'ES Tunis corrigé par Al Ain en quarts du Mondial des clubs 3
il y a 4 heures Kashima cuisine les Chivas 5