S’abonner au mag
  • France
  • Olympique de Marseille

OM : attention à l’atterrissage

Par Adrien Hémard-Dohain
OM : attention à l’atterrissage

La claque reçue lors du Classique face au PSG a sonné la fin des espoirs de titre de champion, à peine naissants, pour l'OM. Qu'importe, les Olympiens peuvent encore aller chercher la Coupe de France et un podium en Ligue 1. À la condition de vite se relever.

Après la contre-attaque violente du PSG menée par l’extraterrestre Kylian Mbappé, le retour sur terre a été brutal pour les habitants de la planète Marseille. Grand absent de cet OM-PSG, le Congolais Chancel Mbemba avait pris soin de lancer les hostilités après la victoire face à Toulouse : « On joue match par match pour gagner et pour regarder notre objectif. Oui, on pense au titre. On est obligésÇa ne va pas être un match facile, mais on joue chez nous. On est obligés, on est obligés…» Sauf que l’OM s’est lourdement incliné 3-0, foudroyé par Mbappé. Résultat des courses : au lieu de revenir à 2 points des Parisiens, les Olympiens affichent maintenant un retard de 8 unités. Et même si les contre-performances de Monaco et Lens limitent la casse, l’OM ne doit maintenant plus regarder devant, mais derrière.

Mbappé m’a tuer

Derrière, c’est justement ce qui a pêché pour la troisième meilleure défense du championnat, d’habitude beaucoup plus imperméable qu’elle ne l’a été dimanche. La faute au tsunami Mbappé, qui s’est régalé des espaces laissés dans le dos du bloc marseillais, qui a payé cher son goût de l’abordage. « Mbappé a eu trop d’espaces parce que c’est un joueur d’une autre planète. C’est ça l’explication. C’est ça qui a fait la différence, avec la motivation de Paris aujourd’hui », justifiait Tudor après la rencontre. « Ils étaient très concentrés, ils ont énormément couru, comme je les ai rarement vus faire. Quand une équipe comme celle-là se présente avec cette motivation, c’est difficile. Si on compare avec le match de Coupe, la différence c’est eux, pas nous. Ce qui a changé, c’est ce qu’ils ont fait, leur façon de se comporter et leur numéro 7. » Formel, le Croate s’est voulu rassurant, s’évertuant à répéter que son équipe avait développé son jeu habituel, à son niveau, mais que l’adversité était tout simplement trop élevée.

Quand une équipe comme celle-là se présente avec cette motivation, c’est difficile. Si on compare avec le match de Coupe, la différence c’est eux, pas nous. Ce qui a changé, c’est ce qu’ils ont fait, leur façon de se comporter et leur numéro 7.

Igor Tudor

Les explications du technicien marseillais valent ce qu’elles valent, mais toujours est-il que l’OM a pris un sacré coup derrière la tête en disant adieu à celle de la Ligue 1. Et ce, alors que les espoirs de titre, verbalisés par Chancel Mbemba, commençaient à peine à être assumés, pour la première fois depuis plus d’une décennie. Une claque d’autant plus violente qu’elle intervient au moment où l’on pensait l’écart le plus petit entre les deux rivaux, depuis l’arrivée de QSI au Camp des Loges. D’un côté, le PSG était présenté en crise, dans le doute, avec un Galtier sur la sellette et un fond de jeu proche du néant. De l’autre, on parlait d’un OM comme on en avait plus vu depuis l’époque de Didier Deschamps, certains avançant même que le cru 2022-2023 était plus savoureux que celui de 2009-2010, le dernier à avoir fêté un titre de champion sur le Vieux-Port. Mais la réalité a violemment rattrapé les rêves marseillais par le bras, pour les briser, tandis que les stars parisiennes ont subitement hissé leur curseur, au meilleur moment pour elles, au pire pour les Olympiens. Un bras pour freiner l’OM, un autre pour le gifler. Deux bras qui serviront au PSG en juin prochain pour soulever l’Hexagoal.

Des certitudes sur lesquelles bâtir

Deux jours plus tard, Marseille est toujours sonné par cet uppercut, aussi violent qu’une scène de Gomorra, avec d’ailleurs une punchline de Gennaro Savastano qui hantent les esprits phocéens : « Pour des gens comme nous les rêves n’existent pas. » Mais il est maintenant temps de relativiser cette défaite douloureuse, mais pas si surprenante. Car si les espoirs de titre en championnat se sont évaporés, c’est loin d’être le cas en Coupe de France, où l’OM s’est ouvert la voie en éliminant le PSG. À choisir, quel Classique était le plus important à gagner ? Quoi qu’il en soit, mercredi soir face à Annecy, et dans un Vélodrome à nouveau proche du guichet fermé (et qui fera tomber le record d’affluence pour un quart de finale de Coupe de France), les Marseillais auront l’occasion de repartir de l’avant comme il se doit avec un objectif : atteindre le dernier carré de la coupe, et viser la finale à Saint-Denis.

Pour cela, les hommes d’Igor Tudor peuvent s’appuyer sur quelques certitudes pour relever la tête. D’abord, ils ne croiseront pas des Kylian Mbappé à chaque rencontre. Surtout, malgré l’ampleur du score, ils n’ont pas manqué leur match face au PSG. Dominateurs autant que dominés, les Olympiens ont de nouveau regardé Paris dans les yeux, dimanche. La preuve : leurs 19 frappes, plus haut total sans marquer pour l’OM en L1 depuis août 2014 (22 tirs contre Montpellier), et les 2,7 xG non convertis. La faute notamment à Gianluigi Donnarumma, ce que tous les prochains adversaires de l’OM n’ont pas non plus. C’est d’ailleurs le meilleur total du gardien italien en carrière en la matière, pas de bol. En somme, si Marseille met les mêmes ingrédients d’ici la fin de saison, l’OM devrait bien participer à une seconde phase de poules de C1 consécutive, une première depuis plus de dix ans, et pourquoi pas lever la Coupe de France derrière laquelle le club phocéen court depuis 1989. Le tout après avoir regardé le PSG dans les yeux toute une saison, et l’avoir battu au Vélodrome pour la première fois depuis douze ans. Au regard de la dernière décennie de l’OM, on a vu pire comme rêve brisé.

Les notes de l'OM

Par Adrien Hémard-Dohain

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-3)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-3)

Live : Lyon-Lens (0-3)

Live : Lyon-Lens (0-3)
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Paris, Frankreich, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) Torjubel, jubelt nach seinem treffer zum 1:0 waehrend des UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 Spiels zwischen Paris Saint-Germain vs Real Sociedad im Parc des Princes am 14. Februar 2024 in Paris, Frankreich. (Foto von Harry Langer/DeFodi Images) Paris, France, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) celebrates after scoring his team's first goal during the UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 match between Paris Saint-Germain vs Real Sociedad. at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Harry Langer/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
Paris, Frankreich, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) Torjubel, jubelt nach seinem treffer zum 1:0 waehrend des UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 Spiels zwischen Paris Saint-Germain vs Real Sociedad im Parc des Princes am 14. Februar 2024 in Paris, Frankreich. (Foto von Harry Langer/DeFodi Images) Paris, France, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) celebrates after scoring his team's first goal during the UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 match between Paris Saint-Germain vs Real Sociedad. at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Harry Langer/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
Pronostic Real Sociedad PSG : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 15€ offerts sans déposer d'argent

Pronostic Real Sociedad PSG : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 15€ offerts sans déposer d'argent

Pronostic Real Sociedad PSG : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 15€ offerts sans déposer d'argent
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Actus OM

Igor Tudor

Chancel Mbemba

41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)
10
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
22
Revivez Shakhtar Donetsk - Olympique de Marseille
Revivez Shakhtar Donetsk - Olympique de Marseille

Revivez Shakhtar Donetsk - Olympique de Marseille

Revivez Shakhtar Donetsk - Olympique de Marseille