Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Tottenham-Chelsea (3-1)

Tottenham met trois baffes à Chelsea

Porté par un quatuor offensif intenable et un enthousiasme contagieux, les Spurs ont poussé leurs voisins de Chelsea à commettre leur premier faux pas cette saison. La claque est retentissante, mais logique tant Chelsea n'a fait que tendre la joue.

Modififié

Tottenham 3-1 Chelsea

Buts : Alli (8e), Kane (16e), Son (54e) pour Tottenham // Giroud (84e) pour Chelsea

Parfois, prévenir n’est pas guérir. C’est ce que s’était évertué à faire Maurizio Sarri. Son équipe, bien qu’invaincue cette saison avant de se déplacer à Wembley, avait un sérieux problème avec ses débuts de match. Ce « problème mental » , à mal négocier le premier quart d’heure, présagerait de futures déconvenues. Sauf que celles-ci sont arrivées bien plus tôt que prévu, par la faute d’un Tottenham survolté dès le coup d’envoi et qui n'a pas relâché son étreinte de tout le match. Auteurs d'un récital technique et d'envie, les Spurs s'emparent de la troisième place de Chelsea.

Un sale quart d'heure...


La première mèche allumée par Kane, bien servi par Aurier, et éteinte par Kepa aurait pu laisser penser que Chelsea pourrait encore une fois bien s’en tirer, mais les avertissements de Sarri deviendront réalité quelques minutes plus tard. Sur un coup franc bien brossé par Christian Eriksen, c’est Dele Alli qui n’a plus qu’à dévier le centre de la tête pour ouvrir le score (1-0, 8e).


Et si Heung-min Son manque par deux fois d’adresse face aux cages ouvertes, et que Foyth bouscule Hazard dans la surface sans être pénalisé, la menace continue de peser sur des Blues de jaune vêtus. Et c’est naturellement que Kane ponctue ce fameux quart d’heure en naviguant tranquillement dans la défense, avant de décocher une frappe des 25 mètres qui passe sans grande résistance (2-0, 16e). Le souci, c’est que l’apathie de Chelsea s’est cette fois prolongée au-delà de la période identifiée par le Mister italien. Les Spurs maintiennent leur pression, et Son bute une nouvelle fois sur Kepa, malgré le service magique et à l’aveugle du maestro Erikson.

... et plus si affinité


Les Blues ont beau revenir en seconde période avec plus de mordant et de mobilité, ils ne pourront cependant pas contrarier une nouvelle fois Son. Le Sud-Coréen se joue de Jorginho pour s'infiltrer dans la surface et enfin réussir à tromper le portier basque, et inscrit son premier but depuis le 11 mars (3-0, 54e). Maurizio Sarri a beau lancer Pedro et Giroud sur le pré, son mégot de cigarette coincé entre ses lèvres n'en finira pas d'être torturé. Kane, servi par un excellent Sissoko, et Dele Alli auraient pu aggraver la marque, mais leurs frappes se sont envolées dans les airs. Le dernier quart d'heure ressemble à un réel aveu d'infériorité des Blues, ployant le genou face à un voisin qui a véritablement mis l'intensité qu'il fallait mettre dans un derby. Olivier Giroud a beau sauver l'honneur d'une belle tête piquée, et Pedro voyant sa frappe fuir le cadre, ils seront les seuls à apporter un semblant de réaction... Mais beaucoup trop tardif. Tonton Maurizio les avait pourtant prévenus...


Tottenham (4-2-3-1) : Lloris - Aurier, Foyth, Alderweireld, Davies - Dier, Sissoko - Alli (Winks, 87e), Eriksen, Son (Lamela, 78e) - Kane. Entraîneur : Maucicio Pochettino.

Chelsea (4-3-3) : Arrizabalaga - Azpilicueta, Rüdiger, David Luiz, Marcos Alonso - Kanté, Jorginho, Kovačić (Barkley, 57e) - Willian (Giroud, 76e), Morata (Pedro, 57e), Hazard. Entraîneur : Maurizio Sarri.


  • Résultats et classement de Premier League

    Par Mathieu Rollinger
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article